Editions Alter Real·Les Chroniques d'Angélique·Romance de Noël·service Presse

#126 Un chat, deux sapins, beaucoup de complications – Myrtille Bastard

Chronique #126

  • Maison d’édition : Alter Real
  • Genre : Romance de Noël
  • Date de parution : 7 octobre 2022
  • Nombre de pages : 293
  • Prix : 5,99 € – 20 €
  • Note : 5/5
  • Résumé : 



Bri, la trentaine, cumule les galères. Elle peine à faire décoller sa carrière de traductrice, son fils a des problèmes à l’école et lui cache des choses, et en plus, son chat Jarvis adoré, ne cesse de découcher sans raison apparente. Le comble ? Un soir, il revient avec un collier autour du cou ! Raul a des raisons de s’inquiéter : il gère un gros dossier compliqué, et surtout, son adolescent de fils va venir vivre avec lui pendant quelques mois. Mais comment renouer avec lui après la distance qui s’est instaurée entre eux depuis son divorce ? Heureusement, il a une botte secrète : le chat Bob, qui est apparu un jour et qu’il a fini par adopter. Il lui a même offert un collier… Et si un banal collier et l’intervention d’un chat facétieux, pouvait tout changer ? Avertissement : ce roman parle de deux âmes seules, d’un félin trop gourmand, de messages noués à un collier, d’un coup d’un soir, voire de plusieurs soirs, d’amour… Et de Noël !

Je poursuis ma plongée dans les romances de Noël avec « Un chat, deux sapins et beaucoup de complications ». Je remercie d’ailleurs les éditions Alter Real pour leur envoi et leur confiance. J’adore la couverture toute douce de cette histoire, avec le petit chat et les deux maisons qui reflètent à merveille l’histoire.

Même s’il s’agit d’une romance de Noël, plusieurs thèmes seront abordés : le harcèlement scolaire, le deuil, la reconstruction.

Brigid est une mère qui fait tout pour garder la tête hors de l’eau. Entre son travail et l’éducation de son fils adolescent, elle n’a que peu de temps pour elle et l’une des rares choses qui lui restent c’est son chat, Jarvis. J’ai vraiment adoré le personnage de Brigid, que ce soit en tant que mère, femme ou copine, elle est forte, combattive et pleine de doutes. C’est une héroïne qui nous ressemble et pour laquelle j’ai eu énormément d’empathie. J’ai aimé la voir lâcher prise petit à petit, s’évader grâce aux échanges de messages avec le deuxième maître de Jarvis. Au fil du roman et grâce à ses amies, elle va petit à petit s’ouvrir et se rappeler qu’elle a aussi droit au bonheur, que la terrible épreuve qu’elle a vécue ne signifie pas qu’elle doive rester malheureuse toute sa vie.

Raul est l’homme qu’on rêve toutes de rencontrer, du moins moi. Il prend soin des autres, les protège et a énormément d’humour. Son côté protecteur envers Gloria m’a beaucoup ému et j’ai d’ailleurs trouvé leur histoire terriblement touchante. Le lien qui les unit est fort, puissant et très bien décrit, même s’il va être à l’origine d’un quiproquo plutôt amusant. Il fait de son mieux pour être un bon père et néglige sa vie privée, jusqu’à ce que Gloria le pousse à sortir un peu. L’arrivée des échanges avec l’autre maîtresse de Bob (lui l’appelle Bob) et sa rencontre fortuite avec Brigid va lui permettre de se détacher du travail et de laisser entrer quelqu’un dans sa vie.

Entre Brigid et Raul, tout commence par les échanges via Bob/Jarvis. Échanges qui soit dit en passant sont très drôles. Ils commencent tous deux par revendiquer la propriété du chat puis leur échange va évoluer pour devenir plus personnel. Chacun ignore qui est l’autre au moment où ils se rencontrent par hasard dans un bar. Grâce à sa voisine, Brigid va se permettre d’exister et de laisser entrer un homme dans sa vie. Si au début, elle ne cherche que du sexe sans conséquence, tout va changer quand elle va découvrir qui est Raul et les conséquences que pourrait avoir cette relation. J’ai trouvé que tout dans leur relation étant criant de réalisme, la naissance des sentiments ainsi que les doutes. La fragilité de Brigid est contrebalancée par l’assurance de Raul et sa détermination à faire comprendre à Brigid qu’un avenir commun est possible. De nombreux rebondissements parsèment le roman et viennent bouleverser la relation entre Bri et Raul et lui donne un petit côté addictif.

Pour habiller ce roman, il y a une galerie de personnages secondaires tous plus attachants les uns que les autres. Gloria, une jeune femme battue par son père qui va se retrouver à la rue, Théo et Peter les enfants respectifs de Brigid et Raul et bien sûr Jarvis/Bob le chat malicieux sans qui cette histoire n’aurait pas la même saveur. Aidée par ses voisines un peu loufoques, Brigid va donner une chance aux hommes et plus particulièrement à Raul qu’elle croise dans un bar sans se douter que 1 c’est le père du nouvel ami de son fils et 2 c’est son correspondant mystérieux.

J’ai vraiment eu du mal à lâcher ce roman, car il ne repose pas seulement sur la relation amoureuse de Brigid et Raul. Nous avons aussi Gloria et son père violent, Théo victime de harcèlement scolaire et sa rencontre avec Peter, le couple de voisines prêtes à tout pour aider Brigid, bref tout ceci donne du relief à l’histoire et contribue à rendre l’histoire touchante. Ce roman est la définition parfaite de la romance de Noël cocooning à déguster avec une tasse de chocolat chaud parsemée de guimauve. La plume est agréable, c’est doux, émouvant et on referme le livre avec un sourire au coin des lèvres et la satisfaction d’avoir passé un agréable moment.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s