Editions Elixyria·Les Chroniques d'Angélique·Romance suspens·service Presse

# 84 Stol’n Truth – Molly Reagan

Chronique #84

  • Maison d’édition : Elyxiria
  • Genre : Romance à suspens
  • Date de parution : 2 février 2022
  • Nombre de pages : 367
  • Prix : 5,99 € 19,99 €
  • Note : 4/5
  • Résumé : 

Le dernier cambriolage de Cameron a mal tourné. Sa vie a sombré dans les abysses. Malgré les doutes qui hantent son esprit, malgré ses espoirs anéantis, il surpasse les obstacles qui entravent son chemin, bien décidé à sortir de cet enfer et oublier la triste réalité.

Mais Cameron n’est pas le seul à avoir subi les conséquences de ses actes. Zia n’arrive plus à faire face. Pleine de rancune et de nostalgie, elle étouffe dans cette nouvelle existence qui n’est pas celle qu’elle souhaitait. Rongée par les remords, elle ne fait que survivre.

Entre défiance et attirance, entre haine et amour, auront-ils la force de mettre leurs rancœurs de côté ? Cameron ne le sait pas encore, mais il est le seul à pouvoir sauver Zia.

Je tiens à remercier Elyxiria pour leur envoi et leur confiance. Après avoir lu le tome 1, il me tardait de découvrir la suite et fin de cette duologie. Le titre colle parfaitement à l’histoire puisque cette fois-ci,  il va être question de vérités. Celle qu’on se cache à soi même, celle qui a détruit deux vies. Si le roman est toujours écrit majoritairement de deux points de vue différent, certains chapitres sont écrits de point de vue d’autres personnes. Cela permet à l’histoire de gagner en profondeur et à nous lecteur de mieux comprendre les motivations de certains protagonistes.

L’histoire prend place directement à la suite des évènements du premier livre. Cameron est jugé pour cambriolage et expédié en prison pour plusieurs années. L’auteur a choisi de nous faire faire un bond dans le temps, mais de nous faire vivre ces années à travers des flash backs que nous découvrons au fil des chapitres. Zia a donc refait sa vie. En couple avec Neil, le barman du bar où elle travaille, elle tente d’aller de l’avant du mieux qu’elle peut. Au fil du roman, on apprend que l’arrestation et la condamnation de Cameron l’ont complètement démolie et qu’elle a subit pas mal d’épreuve. Zia a quitté ses parents, elle vit désormais dans l’appartement qu’occupait Cameron et elle se sent redevable envers Neil qui a toujours été là pour elle et sans qui elle aurait vraisemblablement sombré. A travers les flash backs on découvre une Zia fragile, détruite, mais qui aujourd’hui s’est reprise en main. Elle est diplomée et prête à intégrer un prestigieux cabinet d’avocat. On sent l’évolution du personnage qui a perdu en naïveté et en joie de vivre mais qui n’a rien perdu de sa hargne. La confrontation avec les parents vers la fin du roman m’a tiré des frissons.

Du côté de Cameron, le séjour en prison a laissé des traces, physiques et psychologiques. Tourmenté par le fait d’avoir cru que c’était Zia qui l’avait dénoncé et par les propos qu’il lui a tenus, il veut rester loin d’elle pour la laisser vivre sa vie. Cameron est très touchant dans ce tome 2. Lui qui a perdu les deux personnes qu’il aimait le plus dans sa vie, il a dû mal à savoir quel chemin prendre, car le seul qu’il veut emprunter est celui qui mène au cœur de Zia. Ce roman lui permet de faire la paix avec lui-même et sa vie d’avant. Si dans le premier tome il fait tout pour conquérir Zia, ici il est plus dans la retenue, conscient qu’il l’a fait souffrir et qu’elle est désormais en couple avec un autre. Pourtant, son amour pour la jeune femme n’a jamais faibli, même quand il était en prison. Il nous le prouve de plusieurs manière notamment en ayant écrit un roman d’amour pour elle. Cameron est touchant, attendrissant et j’ai vraiment craqué pour celui qu’il est devenu.

Dans ce tome, la relation Zia/ Cameron prend son temps. Déjà car il y a de nombreux chapitres de retour en arrière, ensuite parce que la jeune femme est déjà engagé avec Neil et ensuite parce qu’il y a encore de nombreuses zones d’ombres à éclaircir. Pourtant, aucun des deux n’a oublié l’autre. Leurs âmes sont reliées l’une à l’autre et ils le savent. La difficulté sera pour Zia de l’accepter et de prendre la bonne décision. Entre les deux, ça crépite, c’est inéluctable. Il suffit qu’il soit dans la même pièce pour qu’on sente qu’ils sont destinés l’un à l’autre. Si, dans un premier temps, ils essaient de garder leur distance, par peur de souffrir ou de faire souffrir l’autre, leur amour est tellement fort qu’il transperce les pages du roman.

Du côté des personnages secondaires, il y a toujours la bande de potes Zach, Noah, Lenny et Ruben et même s’ils sont beaucoup moins présents que dans le premier tome, ils sont toujours aussi solidaires et ça fait plaisir à voir. On retrouve aussi Sofia, la meilleure amie de Zia. J’avoue avoir été étonnée qu’en tant que meilleure amie elle ne soit pas plus présente pour Zia. Il n’y a quasiment aucun passage où elles sont ensemble et j’ai trouvé cela dommage d’autant plus que le personnage de Sofia semble complètement transformée. J’aurais aimé qu’elle nous raconte comment elle se sent dans cette nouvelle vie et en apprendre plus sur elle. Si le changement de Sofia m’a agréablement surprise, je n’en dirais pas autant de celui de Neil. Si dans le premier tome je le trouvais sympathique, dans ce deuxième tome, je le trouve dérangeant. Je trouve que son évolution ne colle pas avec le personnage qui a pu nous être présenté. Dans ce roman, une plus grande place est faite à Sloan, le frère de Zia et pour le coup, j’ai vraiment aimé la direction prise par le personnage, même si je n’ai pas compris pourquoi il avait pris le risque d’entraîner Cameron confronter X (pas de spoil). Pour le coup, j’ai trouvé cette attitude immature. Pour terminer je dirais que j’ai adoré retrouver Zia et Cam, leur histoire est magnifique et bouleversante. Les flash backs permettent d’avoir accès aux éléments importants de la vie de Zia et Cam et de mieux comprendre les personnes qu’ils sont devenus. La quête de vérité pour découvrir qui a balancé Cameron le soir du cambriolage est très bien menée, même si pour moi (et ce n’est que mon avis), la fin est un peu surréaliste et ne colle pas avec l’histoire. Mis à part ce détail, j’ai vraiment été emballée par ma lecture même si elle a suscité moins d’émotions dans mon cœur que le premier tome, c’est vraiment une duologie que je vous recommande à 100%.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s