Editions BMR·Les Chroniques d'Angélique·Romance Contemporaine·service Presse·Suspense

#16 La vengeance d’ICE – Harmony Valwood

Chronique #16

  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : Romance de bikers
  • Date de parution : 19 janvier 2022
  • Prix : 5,99 €
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

« Ici t’es dans le MC The Reckless Hounds, ma jolie. Les mecs ont le propane dans le sang et la fureur de vivre jusqu’à la dernière goutte. Tu vas lire notre histoire, mais sois pas choquée, t’en verras d’autres. »
  Harley est de retour malgré elle à Lakeside, la ville de son enfance. Si elle ne voulait plus avoir affaire à son père et au club de bikers dont il est président, la jeune infirmière ne peut refuser l’aide qu’il lui demande pour soigner ses hommes.
Lorsqu’elle se rend au club, Harley est troublée par le regard bleu glacier du sergent d’armes, avant de réaliser qui il est  : le garçon de son enfance avec qui elle se chamaillait en permanence. Aux yeux d’Harley, Ice est devenu un homme peu aimable, sombre et mystérieux. Elle aurait souhaité ne jamais recroiser cet homme qui éveille son caractère de feu…
Quant à Ice, il réalise qu’Harley n’est plus la gamine aux genoux écorchés du passé. Elle est devenue une superbe jeune femme qui lui plaît un peu trop. Jusqu’ici, le biker taciturne ne vivait que pour le club, sa bécane et sa quête de vengeance pour la mort de sa famille. Le retour de celle qu’il surnomme «  Speedy  » pourrait bien tout bouleverser…

Je remercie les éditions BMR de leur envoi et de leur confiance.Habituée aux romances de biker, j’ai tout de suite été attirée par cette histoire et surtout par la couverture. Si, d’habitude, les romances de bikers se caractérisent par une couverture sombre, ici nous avons quelque chose de lumineux, qui accroche le regard. Ce roman est l’occasion pour moi de découvrir la plume d’Harmony Valwood.

L’histoire est celle d’Harley, alias Speedy. Fille d’un président de MC, elle a été vite éloignée de tout ça par sa mère, partie refaire sa vie loin du club. Aujourd’hui, Speedy a grandi et revient dans la ville de son enfance pour raison professionnelle. Si, elle aimerait bien renouer avec son père, elle reste totalement réfractaire à son mode de vie et au MC qu’il a toujours fait passer avant elle. Harley est impulsive, elle ne tient pas en place et a beaucoup de mal à accepter les règles du club. Pour elle, ce sont des hors-la-loi qui se sentent supérieurs, mais pourtant elle ne peut s’empêcher de vouloir conserver ce lien que ce soit avec son père ou avec Ice qu’elle rencontre par la suite. J’ai adoré son personnage, son indépendance, le fait qu’elle refuse à chaque instant de se soumettre et qu’elle fasse entendre sa voix. Je me suis très facilement identifiée à elle, car je pense exactement la même chose qu’elle à propos des bikers et de leurs règles. Côté cœur, son attirance pour Luke est contrebalancée par sa crainte d’Ice, le côté sombre du motard. Si Luke lui plaît, Ice l’effraie. Cette dualité de sentiment rend le personnage d’Harley encore plus attachant et ancre l’histoire dans la réalité. Tout en cherchant à passer du temps avec Luke, elle sera cependant confrontée aux impératifs du club et devra faire un choix entre sentiments et raison. Le personnage d’Harley est réel, authentique et très travaillé, ce qui permet de s’y attacher et de vivre l’histoire en même temps qu’elle.

Après, le feu, parlons de la glace et du mystérieux et sexy Ice. D’un glaçon, je vous rassure, il n’en a que le nom, car je peux vous assurer que le bonhomme est caliente. Sergent d’armes du club, fils adoptif du Prez, il n’a qu’une obsession : trouver les assassins de son père et de son frère. Pourtant, l’arrivée d’Harley dans le décor va ébranler les murs qu’il a érigés autour de lui et faire ressortir Luke. Quand Ice est vengeur, froid, insensible et inflexible, Luke est taquin, attentionné et doux. La dualité entre ses deux personnalités et sa psychologie est parfaitement cohérente et bien mise en valeur. On ressent toutes les émotions du personnage. On a mal avec lui, on espère avec lui et on ne lui souhaite qu’une chose : trouver la paix de l’esprit. Petit à petit, il va s’ouvrir à Harley et se mettre à apprécier la jeune femme, mais sa loyauté envers le club et les réticences de la jeune femme à faire partie de sa vie vont le forcer à devoir prendre une décision.

La relation entre les deux est très compliquée. S’il s’agissait seulement de Luke et Harley, cela suffirait et ils fileraient rapidement le parfait amour. Mais ce n’est pas le cas. Aimer Luke, c’est aussi accepter Ice et par là même le Motor Club. Si pour Ice, le club c’est sa famille et il passe avant tout, pour Harley, c’est une organisation illégale qui se croit tout permis. Leur relation est également compliquée à cause du lien de parenté entre Harley et le Président de MC. Quand ce dernier la déclare intouchable, les conséquences pour Ice deviennent encore plus graves. Ajoutons à cela, la menace qui pèse sur le MC à cause d’une taupe infiltrée et vous comprendrez que dans leur histoire rien n’est facile, ni écrit d’avance. Leur relation est puissante tout en étant fragile et c’est ce qui la rend si belle et précieuse. Honnêtement, j’ai pris énormément de plaisir à les regarder se tourner autour, se chercher, se découvrir et s’aimer.

Bien sûr, qui dit MC, dit personnages secondaires et dans ce roman il y en a des gratinés. Mention spécial à Priest, mon chouchou, capable de citer la bible tout en achevant ses ennemis ou en pendant une orgie. Ce mec est totalement barje, mais je dois dire qu’il est celui qui m’intrigue le plus. On découvre également Rabbit, Jester, Billy, Deck, Molly et bien d’autres. Ensemble, il forme une grande famille soudée, prête à se serrer les coudes en cas de difficultés et à protéger les leurs. Dans la vie « civile », du côté d’Harley, Shayna et Steeve viennent compléter le tableau et apportent une touche de légèreté au roman.

Pour finir, je dirais que je me suis régalée, le suspens est là, on enquête avec les gars pour découvrir la taupe et peu à peu on se prend d’affection pour cette bande de motards. Parfois on se rebelle contre certaines décisions, parfois j’ai eu envie de rentrer dans le roman pour secouer Luke ou Harley ou les deux à la fois. J’ai apprécié que l’auteure prenne le parti de ne pas faire un roman ultra violent et vulgaire, du coup j’ai encore plus apprécié ma lecture. L’originalité de l’histoire tient aussi en son prologue (et son épilogue), qui nous donne vraiment l’impression qu’on nous raconte une histoire et nous embarque à l’arrière d’une moto pour nous plonger dans le récit.  En conclusion, je dirais que ce premier tome nous immerge dans le club et il me tarde de lire les autres volumes. La seule question que je me pose est : Qui en sera le héros ?

.

Un commentaire sur “#16 La vengeance d’ICE – Harmony Valwood

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s