&H·Harlequin·Les Chroniques d'Axelle·New Adult·Romance·service Presse

#325 Anti-boyfriend – Kristen Douglas

Chronique #325

  • Maison d’édition : Harlequin
  • Genre : Romance / New Adult
  • Nombre de pages : 175 pages
  • Date de parution : 10 Novembre 2021
  • Prix : 4,99 €
  • Note : 4/5
  • Résumé : 

Émilie ne se considère pas comme une fille méchante ; d’habitude elle est même tout ce qu’il y a de plus charmant. Mais Nathan Davis réussit l’exploit de la transformer en monstre débordant de haine. D’ailleurs, ça ne fait que deux minutes qu’elle est en sa présence, et elle recommence déjà à avoir des envies de meurtre. Comment la nature a-t-elle pu autoriser la naissance d’une créature aussi insupportable et séduisante à la fois ? Franchement, ça devrait être interdit ! Tout comme son futur beau-frère aurait dû s’interdire de choisir Nathan comme témoin. Émilie s’était promis de ne pas gâcher le mariage de sa sœur avec un homicide, mais, à bien y réfléchir, ce serait peut-être plus sûr : le sourire insolent de Nathan commence à lui faire un effet bizarre. Vraiment bizarre.

Je remercie les éditions Harlequin de m’avoir confié un de leur roman, Anti-Boyfriend par Kristen Douglas.

J’avoue avoir été attiré par le résumé et le titre du roman, je n’avais encore lu aucune œuvre de cet auteur, mais j’ai une grande confiance dans la collection &H en général et une fois de plus, je n’ai pas été déçue.

Notre héroïne, Émilie est indécise, en colère, lassée par les hommes. On est loin de nos héroïnes habituelles pleines de vie et joyeuses et inaccessibles tant elles sont parfaites. Plus humaine et touchée par ses expériences, il devient facile de s’attacher à ce personnage, mais aussi de la trouver énervante dans ses actions. Mais, elle reste forte et sur d’elle malgré ses maladresses. Au moins, elle nous fait ressentir des choses au travers de son histoire.

Pour le rôle masculin, Nathan Davis, charmeur invétéré et apporte à l’histoire toute la partie charme et séduction. Si Émilie le considère comme un coureur de jupons, nous le découvrons patient face à son caractère. Au final, il n’y a pas grand-chose de profond chez ce personnage, mais il apporte la douceur et la séduction nécessaire au roman. Bien construit, il reste constant tout du long et laisse la place pour que l’héroïne se développe au fil des pages.

J’aime beaucoup les romans de types « ennemies à amants », ici ça ne rate pas, entre la haine et l’amour, il n’y a qu’un pas et j’ai adoré les voir franchir cette étape.

Il est vrai que j’aurai aimé que ce roman dure quelques pages supplémentaires, mais je ne regrette pas cette lecture. Ce roman est parfait pour passer un moment agréable sans prises de tête et se lit plutôt facilement. Le rythme est plutôt bon et l’écriture est fluide.

Je vous recommande cette lecture ! D’autant plus avec ses jours de pluie un peu tristes, pour une petite dose de douceur dans le quotidien accompagné d’un brin d’humour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s