Fantastique·J'ai lu·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance

#221 Dark elements T3 – Jennifer L. Armentrout

Chronique #221

  • Maison d’édition : J’ai lu
  • Genre : Fantastique
  • Nombre de pages : 412 pages
  • Date de parution : 19 Mai 2021
  • Prix : 9.99 € / 14.90€
  • Note : 4.5/5
  • Résumé : 

À seulement dix-sept ans, Layla doit faire un choix : lumière ou ténèbres ? Le séduisant démon Roth ou le charmant Zayne ? Tandis que son coeur balance, elle doit affronter un nouveau problème : son meilleur ami Sam a été attaqué puis tué par un redoutable Lilin qui a pris son apparence. Dorénavant, Layla n’a plus qu’une idée en tête : se rendre en enfer pour y sauver l’âme de Sam. Mais le prédateur rôde, et la jeune fille doit impérativement protéger sa ville et ses semblables. Perdue entre le bien et le mal, la raison et la passion, Layla devra écouter sa petite voix intérieure, la seule capable de la guider vers un avenir meilleur…

Jennifer L. Armentrout est mon auteure chouchou. Je n’ai jamais été déçue par ses livres et ce dernier tome de la trilogie Dark elements ne fait pas exception à la règle, j’ai adoré, même s’il a quelques petits défauts. Attention, même si je ne le mentionne pas clairement, avec cette chronique vous devinerez forcément qui, entre Zayne et Roth, Layla choisira.

On retrouve Layla qui, enfin, se décide sur l’élu de son cœur. Elle reste fidèle à ses valeurs et ne fuit pas devant les événements. Elle fait passer les autres avant elle-même, ce qui fait d’elle une héroïne au grand cœur.

Du côté de Roth en veux-tu en voilà. Il revient en force. Dès le début, j’ai adoré son personnage. Seulement, en réfléchissant bien, c’est un démon, et sur ce tome-là, je l’ai trouvé un peu trop guimauve à mon goût. Il ne perd pas son humour mordant, mais pour ce qui est des actes, j’attendais peut-être un peu plus de sanglant venant de sa part.

La relation amoureuse évolue et parfois prenait hélas le pas sur l’histoire. Sans mauvais jeu de mots, ça apportait un peu de mou au récit et comme je le disais précédemment, ce n’est plus trop en adéquation avec l’image du démon que je me faisais à l’origine.

Qui dit triangle amoureux, dit grand perdant. Ici, celui-ci fait un peu pitié, parce que pendant longtemps Layla disait l’aimer. Au final, la révélation quant à son véritable amour est assez rapide et sûrement décevante pour les lecteurs qui le préféraient au second.

Pour en revenir à l’histoire, outre les passages romantiques, on ne s’ennuie pas, il se passe énormément de choses. Layla est confrontée au Lilin, à son père biologique, mais cherche également à sauver les âmes volées par le Lilin. Et on n’oublie pas Zayne avec lequel les tensions sont évidentes, Layla doit vivre avec la peine de voir leur amitié peut-être perdue à jamais. En vrai, toutes ces problématiques ainsi que la relation qui voit le jour entre les deux personnages principaux sont condensées en 400 pages et ça donne un peu l’impression de survoler certains points. Elijah sort de nulle part à un moment où on ne s’y attend pas. Ça fait un peu genre il fallait le caser quelque part. Le combat final avec le Lilin est par ailleurs un peu trop vite expédié à mon goût.

Je ne parle même pas du sort de Bambi, alors là, je ne suis vraiment pas contente !

En bref, ce dernier tome, expéditif à mes yeux, n’est pas mon préféré mais il clôture tout de même une très bonne trilogie. Je vous la recommande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s