Dystopie·Inceptio·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie

#206 Eden Island T2 – Hana Claistel

Chronique #206

  • Maison d’édition : Inceptio
  • Genre : Dystopie
  • Nombre de pages : 305 pages
  • Date de parution : 5 Juin 2021
  • Prix : 7.99 € / 18.90€
  • Note : 4.75/5
  • Résumé : 

Quelques instants suspendus dans le temps, quelques instants durant lesquels elle veut croire que tout est encore possible, mais elle voit l’avion s’éloigner sans qu’il l’ait rejointe. Un cri strident déchire le silence, son propre cri sans doute, puis le noir. Le noir absolu. Combien de temps est-elle restée allongée là, en plein soleil, abandonnée de tous ?

J’avais tellement aimé le premier tome que je me suis empressée de lire la suite (et fin). Changement de décor dans ce tome 2, il n’empêche que je l’ai préféré au premier. J’ai été happée, on ne s’ennuie pas un seul instant. Cette duologie palpitante mérite toute votre attention.

On poursuit l’aventure avec Analia, notre jeune héroïne expulsée d’Eden Island après avoir découvert un terrible secret. Hélas, sa nouvelle aventure ne commence pas comme elle le souhaite car voilà que Aylan, celui qu’elle aime, l’abandonne à son triste sort. Elle va devoir être forte, entamer une nouvelle vie loin d’être facile, s’attachera à d’autres personnes sans pour autant oublier son amour pour Aylan. Comme dans le premier tome, il m’a manqué un petit truc pour véritablement l’apprécier.

Le deuxième personnage principal du premier tome, Aylan est presque totalement absent ici. Pourtant, ça ne m’a pas du tout dérangée. On fait au contraire la rencontre de nouveaux personnages. J’ai beaucoup aimé New-York que je trouvais extrêmement attachant, et Louka, sans compter la grande méchante de l’histoire : Rosabel que j’ai détestée.

Je pense que l’absence d’Aylan a été un plus pour moi dans ce second tome. En effet, je n’avais pas trop adhéré à leur relation dans le premier tome, du coup, passer à autre chose ici a redonné de l’élan à l’histoire, ne pas s’attarder là-dessus a ouvert la porte à d’autres thématiques, problématiques, préférant les scènes d’action aux passagers vides (c’est moins point de vue) de leurs interactions.

L’histoire est addictive. Analia est confrontée à sa famille biologique, à une épidémie et surtout au joug tyrannique d’une seule et même personne qui exerce sur elle différents moyens de pression pour la garder sous la main. À vous de découvrir pourquoi. À vous de découvrir qui lui viendra en aide.

Tout est parfaitement amené, l’action ne manque pas, les rebondissements non plus. Dans ce deuxième tome, on change totalement de décor, ne vous attendez pas à revenir de si tôt à Eden island, cette île en apparence paradisiaque. Le monde a besoin d’une rébellion, de s’asseoir sur de nouvelles bases. Aussi, ce tome arrive à s’éloigner du premier sans perdre en intérêt, au contraire, on ne stagne pas dans l’histoire, on évolue et on visite différentes îles.

En bref, cette conclusion est plus que réussie, j’ai adoré me plonger dans ce récit mouvementé et mené avec brio. Si vous cherchez une excellente dystopie, il vous faut Eden island. Si vous attendiez de savoir ce que valait ce deuxième tome pour vous lancer, n’hésitez plus ! Bien sûr, si vous voulez absolument une romance, ce tome 2 ne sera pas à la hauteur de vos espérances car elle est reléguée au deuxième, voire troisième plan, sans pour autant passer aux oubliettes, mais c’est tellement bien amené que, personnellement, je ne peux pas dire que c’est un point négatif. Foncez !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s