Dark Romance·hugo new romance·Lecture perso·Les Chroniques de Mélanie·Romance

#147 365 Jours T1 – Blanka Lipinska

Chronique #147

  • Maison d’édition : Hugo New Romance
  • Tome : 1 sur 3
  • Genre : Dark Romance
  • Nombres de pages : 360
  • Date de parution : 6 Mai 2021
  • Prix : 12.99€ / 17€
  • Note : 5+/5
  • Résumé :

Don Massimo Torricelli est le chef d’une des plus puissantes familles mafieuses de Sicile.

Il y a plusieurs années, alors qu’on lui a tiré dessus, il se bat pour survivre, il a des visions d’une jeune femme. À peine sorti du coma, il fait réaliser des peintures du visage de cette femme qui l’obsède et qu’il n’a de cesse de trouver.

Laura Biel passe des vacances en Sicile avec son copain, Martin et des amis à l’occasion de son anniversaire. Depuis qu’elle est arrivée sur l’île, Laura a le sentiment étrange d’être observée, elle met cette sensation sur le compte de la fatigue et décide de profiter de ses vacances.

Malheureusement les relations entre Laura et Martin sont délétères. A tel point que Laura ne supportant plus l’attitude de Martin, quitte l’hôtel furieuse. Alors qu’elle déambule dans les rues du petit village sicilien, elle croise le chemin de Massimo.

Elle se réveille dans un lit inconnu, et se trouve devant celui qu’elle surnomme l’homme en noir. Il lui fait une proposition des plus étranges : rester avec lui pendant les 365 prochains jours, et si elle n’est pas tombée amoureuse de lui d’ici là, il la laissera partir. Massimo lui affirme qu’il ne fera jamais rien sans son consentement, qu’elle n’a rien à craindre de lui.

Laura est animée par des sentiments contradictoires, elle est à la fois extrêmement attirée par le beau Massimo, et hors d’elle d’être retenue contre son gré.

Une relation d’une sensualité dévorante va se nouer entre Laura la fougueuse et Massimo l’impétueux. Et ce n’est pas forcément celui que l’on imagine qui va mener la danse…

Un roman sexy et profondément romantique

** Vous trouverez la série en précommande sur les sites de vente sous le nom Baby Girl

Comme beaucoup j’ai pris ce livre car j’avais vu le film sur Netflix. Peu importe l’avis de chacun sur ce film, moi j’avais adoré même si j’avais trouvé des longueurs. Pour l’instant, je ne vous parlerai que du livre, mais je finirai en comparant le livre au film donc à vous de voir si vous voulez savoir.

Dans un premier temps, je suis contente que Hugo a fait le choix de garder la couverture d’origine. Car franchement, si on aurait dû retrouver l’acteur du film sur la couverture que je déteste, ça aurait enlever le charme de cette couverture qui reste simple, mais mystérieuse.

Pour ce qui est de l’écriture de l’auteure. Figurez-vous que j’ai été franchement surprise. Même si sa plume reste par moments simple, elle n’en est pas moins surprenante et très addictive. Elle nous entraîne dans une histoire telle que les montagnes russes. Même si le début est un peu long, il aura fallu attendre, pour ma part, une centaine de pages pour que j’arrive à rentrer dans l’histoire mais ne lâcher prise, car c’est une manière pour l’auteure de placer les éléments correctement pour nous promettre une suite explosive !

Massimo est chef de la mafia italienne, au premier abord il est terrifiant et on ne souhaite surtout pas avoir de problème avec lui. Sauf que ce dernier lors d’une fusillade il y a quelques années a été atteint de visions. Elles lui montrent une jeune femme qu’il ne connaît pas ! Très vite, il devient obsédé par cette dernière et il fait réaliser son portrait pour ne jamais l’oublier. C’est alors qu’il tombe par hasard sur une jeune femme du nom de Laura et c’est là que commencera notre histoire. Ce Massimo est clairement différent de celui du film. Pour celles qui l’ont vu, je ne sais pas vous, mais pour ma part, celui du film m’a paru un poil trop brutal dans ses gestes, son comportement, ses déplacements, sa manière d’être, … Tandis que celui du livre, je ne sais pas si c’est le fait d’avoir quelques passages de son point de vue, mais ça m’a aidée à percevoir qui il été. J’avais la sensation d’avoir un vrai chef de mafia ! C’était enfin ce que j’ai cherché dans tout le film et que je n’ai pas retrouvé dans le jeu d’acteur du personnage. Puis ici, nous avons enfin le pourquoi du comment. Lorsque j’ai visionné 365 jours, j’ai eu des tonnes de questions qui ont fini sans réponses et ici, merci ! Les maigres points de vue de Massimo ou les dialogues entre les personnages m’ont permis de comprendre le personnage. J’ai adoré le personnage de Massimo, tout simplement car il est parfaitement écrit ! Nous avons toute une histoire écrite autour de lui, pas seulement avec le personnage de Laura. Mais nous avons affaire à ce qu’il fait réellement, et on prend tout de suite conscience que c’est un monde dangereux et qu’il ne faut pas rigoler. Et quand on avance dans l’histoire, on commence à l’apprécier car il sait mettre de côté la mafia et il redevient seulement Massimo.

Laura est une jeune femme, en couple et qui semble en apparence heureuse. Sauf qu’elle a la sensation que son petit ami Martin, ne lui accorde pas assez d’attention. Il passe son temps à bosser la faisant passer au second plan, et ça, Laura en a marre ! Elle souhaite un homme qui lui montre

qu’il l’aime et lui montre son amour. En vacances en Italie avec Martin et des amis, ils fêtent tous l’anniversaire de cette dernière. Sauf que tout ne va pas se dérouler comme elle l’imaginer. C’est à ce moment qu’elle fait la rencontre de Massimo ! Ce dernier la kidnappera et lui proposera un deal. Laura aura 365 jours pour tomber amoureuse de Massimo, passé ce laps de temps, si elle n’éprouve rien pour lui il la relâchera, dans le cas contraire elle sera libre de choisir. Le personnage de Laura est assez compliqué à comprendre, par moments elle se comporte comme une gamine mais quand on y réfléchit bien, elle vit dans l’inconnu et ne sait pas comment réagir. Alors la peur de l’inconnu la fait réagir sans doute bêtement par moments sauf que pour ma part, c’est tout à fait justifié. Sinon la jeune femme ne se laisse pas démonter face à l’homme en noir comme elle l’appelle si souvent. Au contraire, elle veut lui démontrer qu’elle aussi peut avoir des décisions à prendre et qu’il n’est pas le seul à décider.

Dans le livre j’ai bien aimé ce personnage, elle est beaucoup plus calme je trouve que ce que nous démontre le film. Même si encore une fois, j’ai adoré ce film dans lequel Laura a un comportement à mes yeux de garce et d’orgueilleuse. Alors que dans le roman, c’est un tout autre ressentiment que j’éprouve. C’est une jeune femme perdue, qui ne sait pas ce qui va lui arriver. Massimo va-t-il la tuer ? L’aime-t-il réellement ? Au final, on assiste à une romance assez sombre et c’est ce qui m’a plu avec elle.

Pour ce qui est de la romance entre Laura et Massimo, bien entendu ne vous attendez pas au monde des bisounours car on en est trèèèès loin ! N’oubliez pas que ce dernier l’a kidnappée. Laura va se débattre pendant plusieurs semaines, vous assistez à un Massimo qui ne sait pas comment se comporter et à une Laura complètement désorientée. Et la romance est assez loin dans un premier temps. Puis au fil des pages, on découvre nos personnages beaucoup plus doux qu’à leur début et on commence à apprécier encore plus. Il faut prendre en compte que ce n’est pas une romance traditionnelle comme on voit souvent chez Hugo Romance, mais d’une romance dite Dark par certains après pour moi on est loin d’une dark mais ce n’est que mon avis.

Finissons par Doménico, ce personnage qu’on voit à peine dans le film et qui est très présent pour Laura dans le livre. Un gros coup de cœur pour ce personnage ! Je l’adore y a pas d’autre mot, c’est limite un meilleur ami qu’on rêverait toutes d’avoir. Je ne peux pas vous en dire plus sur lui, il faudra lire le livre pour comprendre de quoi je parle.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce premier tome et lorsque j’ai refermé ce roman, j’ai eu une sensation de vide ! Tout simplement car j’avais très envie de savoir la suite et de continuer l’aventure avec nos personnages. Maintenant, il va falloir attendre quelques semaines avant d’avoir la chance de me jeter dessus.

On arrive à la partie la plus importante, celle où je vais comparer film et livre. Sachez qu’après avoir vu ce dernier, je suis restée avec énormément de questions en suspens. Grâce à ma lecture, j’ai pu enfin avoir des réponses. Et gros étonnement, même si l’intrigue de base reste la même dans le film, on découvre tout de même une tout autre histoire que lors de notre visionnage. Des situations qui sont totalement à l’opposé de ce qu’on a pu voir, et des scènes en beaucoup plus développées. En bref, le roman nous apporte la touche qui nous manquait dans le film. Ce petit truc qui fait que l’histoire nous transporte et qu’on ne voit pas le temps passer. S’il vous a manqué cela pendant le film, alors foncez le lire car vous allez vous régaler !

En tout cas, je suis ravie d’avoir découvert ce premier tome, ce fut une surprise totale. Je ne m’attendais pas du tout à ça quand je l’ai commencé. Pour moi, l’histoire serait semblable au film avec quelques petites différences mais pas autant ! J’ai aimé avoir les pensées des personnages également, ce qui m’a permis de comprendre ce qu’ils pouvaient ressentir à certains moments clés

de l’histoire. Sachez également que je suis une lectrice qui n’aime pas les scènes torrides à gogo, une ou deux, cela me suffit amplement. Dans ce roman, l’auteure a très bien incorporé la chose qui était essentiel au récit. Et ça ne m’a absolument pas dérangée.

Petite aparté. Il n’y a pas une seule scène de viol dans cette histoire. Tout acte sexuel est consenti à 100%, je ne comprends pas d’ailleurs la polémique à ce sujet.

Je pense avoir assez parlé et je vais terminer par vous dire de foncer le lire si la mafia vous intéresse et que vous aimez voyager entre l’Italie et la Pologne.

2 commentaires sur “#147 365 Jours T1 – Blanka Lipinska

  1. J’ai vraiment envie de découvrir l’œuvre originale qui a permis la naissance du film mais je préfère attendre la sortie du second tome, histoire d’enchainer si besoin 😉
    En tous les cas, ton article donne très envie et me rassure quant au viol.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s