Editions Elixyria·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance·Romance Contemporaine

#135 Rivalités et plus si affinités – Laura Emann

Chronique #135

  • Maison d’édition : Elixyria
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 430 pages
  • Date de parution : 18 Novembre 2020
  • Prix : 5.99 € / 17.90€
  • Note : 4.75/5
  • Résumé : 

Après avoir interrompu ses études de médecine, Olivia ne pensait pas trouver aisément une offre d’emploi. Grâce au coup de pouce de sa meilleure amie, la jeune Écossaise pourrait bien décrocher un poste de manager au sein d’un grand groupe pharmaceutique. Ce job, qui tombe à pic, lui permettrait de reprendre sa vie en main.

Le problème ? Trois autres candidats ont également été retenus. Seul celui ou celle qui fera pleinement ses preuves obtiendra la place tant convoitée !

Olivia comprend très vite que dans cette compétition, tous les (sales) coups sont permis, et qu’il est difficile de ne pas mêler affaires et amour, surtout quand on a pour rival Mark McLean, un jeune homme aux multiples facettes, bien décidé à devenir plus qu’un simple concurrent et collègue.

Ce livre me faisait de l’œil depuis sa sortie, mais j’étais réticente vis-à-vis de la couverture (je n’accrochais pas aux deux mannequins). Au final, une amie l’a chroniqué, aimé et j’ai enfin craqué à l’occasion de l’entraide auteurs sur le groupe des Plumes Ensorceleuses. Au final, je ne regrette absolument pas ! Cette romance est géniale, addictive, sans longueur !

Nous alternons deux points de vue. D’un côté, nous avons Olivia, une jeune femme qui est interne dans un hôpital renommé d’Écosse. Férue de son travail, elle donne tout ce qu’elle a. Hélas, son petit ami et éminent chirurgien lui fait une crasse et voilà que son rêve de suivre une brillante carrière s’arrête. Contrainte de renflouer son compte en banque, elle rebondit et change complètement de voie. J’ai trouvé son personnage hyper agréable, franche quand il le fallait et pourtant incapable de cracher son venin dans des situations stressantes, où elle se sent rabaissée. Elle est également ouverte d’esprit, empathique, prête à aider son prochain. Je l’ai vraiment bien aimée.

D’un autre côté, il y a le fameux Mark qui arrive à cumuler trois identités au cours de l’histoire. L’auteur a réussi à le rendre attachant malgré ce petit point. En effet, il a toujours les bonnes raisons d’agir comme il le fait. Tantôt connard, manipulateur, prêt à faire des coups bas pour tenir une promesse, tantôt gentil, attentionné, à l’écoute parce qu’il est amoureux… Pour les messages qu’il véhicule, pour ses actes envers les personnes en situation de handicap, je l’ai beaucoup aimé. Il a un cœur en or.

Vous vous en doutez, leur relation se construit sur des mensonges. Aux yeux d’Olivia, Mark s’appelle Liam, est aveugle. Malgré tous les points communs entre les « deux » hommes, Olivia met du temps à se rendre compte de la supercherie. Néanmoins, c’était crédible. À mon sens, Olivia ne pouvait pas se douter avant qu’ils étaient la même personne. J’ai trouvé que l’évolution de leur relation se déroulait à la perfection, en effet les personnages ne fricotent pas au bout de dix pages. En gros, tout arrivait à point nommé. Sincèrement, la romance est au top.

L’histoire de fond est quant à elle tout aussi palpitante. Même si on sait très bien ce que donnera au final ce défi lancé aux quatre nouveaux salariés dont Olivia et Mark font partie, on prend plaisir à lire les péripéties de la jeune femme pour obtenir la place de Directrice. Elle accuse chaque coup bas, planifie des vengeances, mais ça ne va jamais dans l’excès, ce qui paraît une fois de plus très réaliste, le monde du travail étant ce qu’il est. J’aurais néanmoins aimé en savoir plus sur Medhealth Corp à la fin, savoir si la mentalité avait changé et sur ce qui advenait des deux autres candidats. Je suis aussi un peu déçue de ne pas avoir pu connaître la vérité sur la disparition d’Eleona. Cela dit, ces points mystérieux ne gâchent en rien le reste.

Pour résumé, cette romance est excellente. Je la recommande vivement, vous passerez un bon moment. L’écriture est très agréable, sans répétition. J’avais un peu de mal ces derniers temps avec ce genre, mais ce livre a su prouver qu’il existait encore de jolies pépites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s