Editions Alter Real·Les Chroniques de Cindy·service Presse·Thriller

# 72 La fenêtre – Jean-frédéric Jung

Chronique #72

  • Titre : La fenêtre
  • Maison d’édition : Alter Real
  • Genre : thriller
  • Nombres de pages : 254
  • Date de parution : 5 mars 2021
  • Prix : 5,99€ / 17
  • Note : 4/5
  • Résumé :

Une jeune femme est assise à une table d’un vieux bistrot parisien. Devant elle, une tasse de café et le fruit de longues recherches. De l’autre côté de la rue, derrière une autre fenêtre, un homme. Et beaucoup d’espoirs. Peut-être s’agit-il de son père dont elle a enfin retrouvé la trace.

Que doit-elle faire ? Traverser la rue, ou rester derrière sa fenêtre ? Et si pour prendre sa décision, elle devait replonger dans son histoire ?

Entre enquête et espionnage, amours et trahisons, ONG et services secrets…

Un thriller psychologique haletant qui immerge le lecteur dans un monde tissé de secrets, où la vérité n’est pas où on l’attend…




Avant toutes choses, je tiens à remercier la maison d’édition Alter Real pour ce service presse et pour leur confiance.

J’ai été tout de suite intriguée par ce résumé! C’est la première fois que je lis cet auteur et il a réussi à me tenir en haleine jusqu’à la fin!

Klara Dallambert est reporter-photographe. Elle a les yeux bleus en amande, a 22 ans et est très émotive. Être dans sa tête a été captivant! Tous ses questionnements sur sa vie et surtout sur l’inconnu à la fenêtre d’en face. Elle nous raconte ses aventures qui l’ont menées là, enfin à nous… euh disons plus tôt à Le Chat… Je ne sais pas vraiment l’expliquer, mais je me suis immédiatement attachée à ce personnage. Je me suis laissée embarquée telle une aventurière dans ses périples les yeux fermés, ce qui m’a conduite à me faire totalement bernée!

Le Chat, oui l’héroïne l’appelle comme ça pendant toute l’histoire donc nous le nommerons ainsi aussi. D’ailleurs elle le dit tellement souvent que j’ai eu l’impression que je m’appelait comme ça aussi. Il a les yeux verts, c’est un gros matou. Attendrissant ce personnage, un peu comme moi, lol.

Il a été le soutien de Klara pendant toute l’histoire et ce jusqu’à la fin. Etant un animal, il percevait ses émotions et pouvait donc anticiper les réactions et les besoins de l’héroïne.

Lors de ses voyages, Klara a rencontré des gens extraordinaires, dont un grand monsieur qui m’a paru sympathique dès la première ligne. Je ne vous en dirai pas plus sur lui, il faut le lire pour le découvrir.

Comme je le disais, j’ai été agréablement surprise par cette histoire. Le vocabulaire soutenu n’est pas un problème car des notes nous accompagnent afin de se plonger encore plus dans cette aventure, ou est-ce un moyen de mieux nous berner? Mystère! Installez-vous sur les genoux de Klara, comme moi et lisez ses récits, vous ne serez pas déçus!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s