Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance·Romance Contemporaine

#27 Et puis quoi encore ? – Mariana Zapata

Chronique #27

  • Maison d’édition : J’ai lu
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 540 pages
  • Date de parution : 20 Mars 2019
  • Prix : 9,99 € / 16.90€
  • Note : 4.75/5
  • Résumé : 

Et si votre contrat de travail se transformait en… (mais on ne vous dira pas en quoi !)


« Une chose est sûre : un jour, je vais étrangler Aiden Graves. Mon mobile ? Pendant deux ans, j’ai été l’assistante multitâche de ce grossier personnage pour lequel je me pliais en quatre, sans jamais un bonjour ni un merci en retour ! Exigeant, entêté, vegan, et aussi aimable qu’une porte fermée — n’importe quelle fille l’aurait plaqué et c’est ce que j’ai fait (avec un pincement au cœur, j’avoue). Et cet ingrat n’a pas eu un mot pour me retenir… Alors, vous n’imaginerez pas une seconde ce qu’il est venu faire chez moi aujourd’hui. Et encore moins ce qu’il a en tête !… »
Une comédie en forme de joli coup de gueule qui rapproche avec sensibilité et humour une extravertie généreuse et un taciturne carrément craquant.

Si je ne connaissais pas Mariana Zapata pour avoir déjà lu trois de ses livres (tous des coups de cœur ou presque), je n’aurais pas du tout porté d’attention à « Et puis quoi encore ? » Les couvertures me poussent à lire les résumés et motivent mes achats, et clairement, celle-ci ne casse pas trois pattes à un canard. Mais voilà, je connais l’écriture de Mariana Zapata et j’y suis allée les yeux fermés. Ai-je bien fait ? Évidemment. Ce livre frôle le coup de cœur !

On fait la connaissance de Vanessa, jeune femme indépendante qui a décroché un job d’assistante auprès d’un joueur de football américain hyper célèbre. Elle l’admire, mais en même temps, il l’agace et n’hésite pas à lui faire des doigts d’honneur en douce. J’ai adoré son tempérament. Malgré tout ce qu’elle a vécu dans sa jeunesse (j’ai eu envie de zigouiller sa sœur), elle trace sa vie, ne laisse pas son passé dicter son futur. Pour ça, je l’ai admirée et adorée !

Après, il y a Aiden Graves, son employeur taciturne, grognon, canadien jouant dans l’équipe de Dallas. Il parle très peu et pourtant, on le voit s’épanouir au fil du livre, s’ouvrir, révéler son propre passé critique. Au début, on a même l’impression qu’il ne ressent rien et, c’est le cas, puisqu’il ne vit que pour sa passion. Ses amis se comptent sur les doigts d’une main, il n’a pas de relation amoureuse, et n’a plus de famille. Il a personne, et au fil des pages, on devine que ça ne lui convient plus. Je l’ai adoré, tout simplement. Il n’est pas parfait, il a ses défauts et ses qualités et ça le rend réaliste.

Vous vous doutez, ces deux-là sont destinés à finir ensemble. Oui, mais c’est une romance à la Mariana Zapata. Vous ne connaissez pas ? C’est simple, c’est une slow burn. qu’est-ce que c’est ? C’est une romance qui est loin d’être rapide. N’attendez pas à ce que les personnages concluent au bout de cent pages. Le livre en comporte 540, alors le suspense est à son comble. Mariana repousse toujours l’échéance au maximum et franchement j’aime tellement, ça change des romances habituelles qu’on lit. On pourrait croire qu’on mettra une éternité à lire ce pavé mais c’est l’inverse, on est embarqué par le réalisme qu’on ne les voit pas défiler. Vanessa et Aiden apprennent à se connaître, à s’apprécier. Les sentiments évoluent lentement, mais sûrement. Je suis fan.

L’histoire, maintenant. Comme je l’ai déjà dit, Vanessa travaille pour Aiden, du moins jusqu’à ce qu’elle démissionne, et claque la porte en partant. Elle décide de vivre elle aussi de sa passion. Aiden la surprend en débarquant chez elle pour lui faire une proposition qu’elle s’échinera à décliner dans un premier temps. Puis, après un argument infaillible, Aiden parvient à la convaincre de se lancer dans un faux mariage. Et de là, ils vont devoir vivre ensemble. Ce n’est pas l’histoire la plus originale que j’ai lue mais elle est tellement addictive. Je préfère ne pas en dévoiler davantage, pour vous laisser du suspense.

En conclusion, si vous ne connaissez pas encore Mariana Zapata et son style bien à elle, je vous conseille vivement de la découvrir. Pour les personnes l’ayant déjà lue, mais qui ont ignoré ce livre, foncez ! Il est excellent !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s