Editions BMR·Les Chroniques de Mélanie·New Romance·Romance·service Presse

#180 Julian, Rock’n’roll – Emilia Adams

Chronique #180

  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : New Romance
  • Nombres de pages :  325 pages
  • Date de parution : 11 Décembre 2020
  • Prix : ebook : 7.99€
  • Note : 4/5
  • Résumé : 

L’amour guérit-il toutes les blessures ?

Depuis que Julian a perdu sa femme, son fils Elias est au centre de sa vie. Que serait-il devenu sans lui ? Il ne préfère pas le savoir, sa vie actuelle lui convient très bien, malgré la solitude. Julian n’est pas prêt à chercher à nouveau l’amour, et de toute manière, cela fait des années qu’il n’a pas regardé une femme.

Mais voilà que débarque Éva : maladroite, drôle, sexy, enchanteresse… impossible de lui résister. Une attirance indéniable nait entre eux. Sera-t-elle assez forte pour permettre à Julian d’aller de l’avant ?

Je tiens à remercié notre partenaires BMR pour leurs confiance. Cette histoire m’a fait de l’oeil rien qu’avec la couverture, qui est juste très sublime ! C’est la seconde fois que je lis un livre d’Emilia Adams, même si je n’ai pas du tout aimée le premier que j’ai lu celui-ci était quand même largement mieux, mais les gouts et les couleurs … ça reste personnelle.

Dans cette histoire nous rencontrons Julian, un papa d’un petit garçon de deux ans. Il à vécus un réel traumatisme il y a quelques années et reste marqué à vie. Il y a quelques temps il été au cœur d’un attentat terroriste et il à perdu un personne qui compté plus que tout pour lui : Sa femme. Depuis il n’est plus le même, et s’enferme dans sa bulle mais heureusement pour lui Elias est là pour ne pas sombrer. J’ai bien aimé ce personnage qui m’a paru très sensible et qui malgré tout essaie de s’en sortir, il fait tout pour passer à autre chose et laisser Maria dans un coin de sa tête et pour avancer.

Lorsqu’il rencontre Eva, se dernier à un réel coup de coeur pour la jeune femme qui n’est nul autre que la cousine de son meilleur pote. Cette jeune femme est écrivaine et une grande dévoreuse de roman. Elle aussi tombe sous le charme du guitariste du groupe de son cousin, mais elle doute. Ressent il la même chose qu’elle ?

Puis lorsque le jeune homme se lance enfin en l’invitant, l’histoire peut enfin commencer ! Certes ça va vite, même très vite entre eux mais les circonstances font que c’est logique. J’ai bien apprécié leurs moment de complicité, le fait qu’ils soient toujours présent l’un pour l’autre. Mais surtout qu’Eva puisse aider Julian à tourner la page, sans elle il n’y serais jamais arriver. Puis leurs histoire d’amour est juste : MAGNIFIQUE !

On aimerait toutes avoir un Julian !

Pour ce qui est des personnages secondaires, on ne les à pas tous cotoyé donc je ne peux pas vraiment dire ceux que j’ai aimée ou non. Il y a juste Elias qui était presque un personnage principal. Mais même s’il peut être trop chou … J’ai détesté ce p’tit bout de choux à certain moment. C’est un petit garçon de deux ans et j’ai presque l’impression qu’il faisait tout ce qu’il voulait ! Il faisait tout ce qu’il voulait, même quand on le gronde il s’en fiche c’est comme si on lui disait rien et il continue. Pourtant j’adore les enfants, même dans les histoires sauf qu’avec lui j’ai eu beaucoup de mal !

Puis le final de cette histoire !
WAOUH ! Bon même si je m’en suis douté que sa finirais comme ça. C’est tellement beau !

Bref c’est la guimauve qui ce mets en route !

En bref, c’est une histoire que j’ai bien aimée toutefois à mes yeux c’est uniquement une lecture douce pour nous faire passer un bon moment. On est très très loin d’un coup de coeur, pourquoi ?

Tout simplement car -toujours pour ma part- il y avait quelques petites choses à travailler. Notamment le tout début de l’histoire ou j’ai été particulierement bloquer face aux sentiments et pensé des personnages. Il y a quasiment pas de ressenti dans les descriptions et ça ma pas mal bloquer. Et les pensé des personnages quand ils se rencontrent … J’avoue j’ai rigolé et lever les yeux au ciel tellement c’était : cul cul voir pas du tout réaliste (ne pas m’en vouloir c’est mon ressenti personnel).

Mais sinon l’histoire était belle en elle même, le fond donne matière à réfléchir sur les choses de la vie et nous fait pensé autrement. Qu’il faut vivre l’instant présent et le vivre vraiment à fond !

Je vous conseil donc cette histoire, n’hésitez pas à passez un bon moment avec Julian, Elias et Eva !
Bonne lecture à tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s