Les Chroniques d'Angélique·Romance Contemporaine·service Presse

#134 Every time you need me – Elodie François

Chronique #134

  • Maison d’édition : Auto-édition
  • Genre : Romance
  • Date de parution : 2 novembre 2022
  • Nombre de pages : 494
  • Prix : 4,99 € – 20 €
  • Note : 4/5
  • Résumé : 



Elle est volubile et n’a peur de rien. Tel un lion rugissant, il a la rage chevillée au corps. Derrière son apparence de rockeur tatoué, Baptiste dissimule un lourd fardeau. Le passé a façonné l’homme qu’il est, dessinant les lignes d’une existence à la saveur fade. Il ne trouve son bonheur qu’à travers la musique et, grâce à elle, il croise la route de Maisie, une jeune femme spontanée que rien n’effraie. À vingt-cinq ans, elle mène sa vie sans se poser de questions… jusqu’à ce drame qui la force à jouer une partition dont elle ne connaît aucun accord. Il cherchait un équilibre ; elle pensait avoir trouvé le sien. Sera-t-elle celle qu’il attendait ? Sera-t-il celui qu’elle n’osait pas espérer ? ****************************************************************** AVERTISSEMENT Ce roman aborde des sujets qui peuvent heurter la sensibilité de certains, tels que les violences sexuelles ou les maltraitances familiales. Le récit est romancé, ne fait jamais preuve de voyeurisme et n’a pas pour but de choquer ou blesser quiconque. Il peut toutefois être difficile par moments et ne pas convenir à tous. Il est important de garder à l’esprit qu’il s’agit d’une fiction, bien qu’elle traite malheureusement de sujets réels dans notre monde, et qu’elle doit être considérée comme telle. Si vous êtes en souffrance psychologique ou physique, que vous affrontez des situations telles qu’elles sont décrites dans ce roman, souvenez-vous qu’il existe des professionnels et des accompagnements pour vous aider si vous en ressentez le besoin. Prenez soin de vous avant toute chose.

Je remercie Elodie François pour sa confiance et son envoi. Après m’avoir mis l’eau à la bouche pendant des mois avec son Baptiste et sa cover très sexy, il me tardait de plonger dans cette histoire. Grande première pour Elodie, elle abandonne la troisième personne pour une première en double point de vue et c’est une belle réussite.

Elodie n’est pas une auteure comme les autres. A travers ses romans, ce sont souvent des thèmes difficiles qui sont abordés, mais toujours avec justesse et respect.

Maisie est une boule de fraicheur. Pétillante, combative et souriante, avec ses cheveux colorés et sa bonne humeur, on imagine qu’elle va venir bousculer la vie Baptiste. J’ai immédiatement eu un coup de cœur pour cette jeune femme très solaire qui pourtant doit faire face à la déception de ses parents de ne pas avoir un look plus conventionnel, un boulot plus « sérieux »… On ne peut qu’aimer Maisie et ce qui lui arrive (No spoil) m’a totalement brisé le cœur. J’ai eu les larmes aux yeux et j’en ai voulu à l’auteure de lui avoir imposé cette épreuve. Tout le long du roman, Maisie m’a bluffée. Elle va tout faire pour remonter la pente et s’accrocher à sa vie. Malgré plusieurs rechutes, malgré les doutes, elle va parvenir à se relever et réapprendre à s’aimer et à faire confiance.

Baptiste de son côté apparaît comme un homme abimé, au passé très dur, mais qui a réussi à s’en sortir même s’il lui reste des séquelles. Ce Viking tatoué et sexy est fatigué par les femmes qui ne voient en lui qu’un bel homme et ne cherchent pas à voir au-delà. Dès leur première rencontre, il est ébranlé par Maisie qui l’attire. Il va se faire un devoir de l’aider à faire face aux évènements injustes qu’elle a subis. Son passé aurait pu le détruire, mais il en a fait une force, le mettant au service d’une association, protégeant les plus faibles. Baptiste est admirable, doux et avec une force tranquille qui inspire le respect. C’est d’ailleurs ce que je ressens pour lui, du respect. Voir un homme qui admet sans artifices ses faiblesses, qui ouvre son cœur, cela n’est pas courant en romance.

Entre Baptiste et Maisie, la relation est loin d’être simple. Si l’attirance est réciproque, le passé de Baptiste et la situation de Maisie vont venir tout bousculer. Ici, pas de rapports charnels qui font trembler les murs, mais une relation magnifique qui va devoir prendre son temps et se construire au fur et à mesure. Baptiste va être un soutien indéfectible pour Maisie et i va devenir son repère dans la vie. S’il va lui apprendre à aller de l’avant, elle va lui démontrer que lui aussi a droit à une belle histoire malgré ses traumatismes et les effets qu’ils ont sur son corps. Même si je ne suis pas fan quand les deux personnes sont abimées, je dois avouer que tout est cohérent et habilement décrit. La relation entre les deux est très belle et va se construire en dehors de tous les schémas auxquels on est habitué. Ils vont devoir trouver leur propre mode de communication et avancer pas à pas. Pourtant, la relation entre les deux ne manque nullement d’intensité et j’ai été happée par leur histoire d’amour singulière.

Dans ce roman, les fans d’Élodie seront ravis de retrouver Graziella, Axel, Théo et les autres qui vont servir de pilier auprès des deux héros. Ils forment un cocon, protégeant ceux qui leur sont chers. Les garçons aident Baptiste, lui assurant une solide amitié et lui prouvant à chaque instant que son passé ne change pas le regard qu’ils ont sur lui. Leur lien est fort puissant. Il y a également la psychologue de Baptiste qui va jouer un grand rôle dans l’histoire. Cette dernière va grandement aider Baptiste dans l’acceptation et le dépassement de ses peurs et doute. Chaque personnage secondaire apporte du relief à l’histoire et nous donne envie de faire partie de cette bande d’amis.

Il y a beaucoup de pudeur dans la plume d’Elodie François et si vous aimez les héros brisés, vous ne pourrez qu’adorer l’histoire de Baptiste et Maisie. Les sujets abordés sont difficiles, mais Elodie François possède le don de les traiter avec respect et douceur. On sent que l’auteur a fait des recherches, que tout est très bien documenté et le résultat est là : le rendu est bouleversant, criant de vérité et la romance d’autant plus belle qu’elle se construit dans la difficulté. Je recommande cette histoire à tous ceux qui aiment la romance de vie, les histoires d’amour qui prennent leur temps, et plonger dans la psychologie des personnages.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s