Editions BMR·Les Chroniques d'Angélique·Romance Contemporaine·service Presse

#117 Daily Gossips tome 2 – Harley Hitch

Chronique #117

  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : Romance
  • Date de parution : 2 septembre 2022
  • Nombre de pages : + 300
  • Prix : 5,99 €
  • Note : 4/5
  • Résumé : 



Asher Reed semble avoir conquis le cœur de la belle journaliste du Daily Scandal. Du moins, c’est ce qu’il croit. Rachel, ayant assisté aux retrouvailles entre lui et son ex Andrea, s’est réfugiée dans les bras de son assistant, Carter. Ce dernier profite de l’écart de son rival pour s’engouffrer dans la brèche et rattraper le temps perdu.
Mais grâce à Rachel, Asher ouvre enfin les yeux sur le père qu’il idolâtrait. Et pour coincer le sénateur, Asher et Carter devront s’allier malgré la rivalité amoureuse qui les anime, accompagnés de Rachel, plus déterminée que jamais…
Dans ce monde fait de faux semblants, une seule chose est certaine : rumeur et vérité sont étroitement liées, l’une meurt quand l’autre finit par briller.

Je remercie les éditions BMR de leur envoi et de leur confiance. Après avoir lu le tome 1, j’avais hâte de me plonger dans la suite et découvrir les aventures de Asher, Carter et Rachel. Attention, cette chronique reprend certains éléments du tome 1, donc risque de spoil !!

On commence avec une Rachel brisée après avoir surpris Asher dans les bras de son ex. Elle trouve du réconfort auprès de Carter qui détourne la situation à son avantage pour laisser croire à Asher que Rachel a tourné la page. Au-delà du triangle amoureux, le combat continue pour faire tomber le sénateur Reed, mais comment avancer ensemble quand la confiance a disparu…

Rachel a perdu toute illusion dans ce tome. Folle amoureuse d’Asher, elle se sent trahie et utilisée. Son passé trouble refait également surface et elle fait l’objet d’un odieux chantage. Malgré ses déboires amoureux, elle reste focus sur son job et sa volonté de faire triompher la vérité. Son boulot est ce qui la maintient à flot car entre le rejet d’Asher et un Carter déterminé à la séduire, la pauvre a du mal à y voir clair. Et pourtant…. Pourtant, si son cerveau lui souffle que tout serait plus simple avec son charmant assistant, son cœur lui ne bat que pour une seule personne. Rachel devient plus forte, plus déterminée et parvient à s’ouvrir au fil des pages. J’ai aimé son côté « justicière », son côté protecteur et sa façon de tenir tête au sénateur. Rachel est toujours aussi franche et n’a pas la langue dans sa poche. Malgré tout, elle reste foncièrement gentille et laisse toujours une porte ouverte même aux personnes qui ne le méritent pas. J’ai regretté en effet sa réaction envers un personnage en particulier, car je ne sais pas si à sa place j’aurais réussi à faire preuve d’autant de gentillesse.

Carter quant à lui, m’a beaucoup déçue. Il a beau être sexy, sa façon de manipuler les faits à son avantage m’a profondément agacée, mais bon j’étais team Asher donc forcément mon avis est biaisée…. Ah ah ah. Heureusement pour lui, il évolue au fil du roman et je félicite Harley pour les différentes nuances qu’elle donne à ses personnages. Carter n’est pas tout blanc ou tout noir, il fait des erreurs, mais n’est-ce pas le propre de l’humain ? Lui aussi veut faire tomber le Sénateur Reed mais pour autant, il cherche aussi à protéger les victimes de cet homme. Quitte à devoir recommencer à zéro et chercher de nouvelles preuves. Toujours aussi tourmenté, il va devoir apprendre à faire la paix avec son passé et peut-être s’épanouir. Je n’ai pas forcément accroché au personnage de Carter, mais ce n’est pas parce qu’il est mal travaillé ou autre, c’est juste que je n’ai pas eu d’affinité avec lui.

Parlons maintenant d’Asher, mon chouchou. Le deuxième homme de ce triangle amoureux. Toujours aussi impulsif, Asher a des réactions disproportionnées, passionnées, à l’image des sentiments qu’il éprouve pour Rachel. De toute l’histoire, il est celui qui évolue le plus, ouvrant les yeux sur qui est réellement son père. Bien décidé à le faire tomber, il élabore tout seul de son côté un plan pour gagner la confiance du Sénateur. Un plan qui va une fois de plus l’éloigner de Rachel. A ce moment je n’ai eu qu’une envie, hurler « Mais parlez vous Bordel !!!!!!! ». Mais Asher est torride, piquant, et je l’aime d’amour donc je lui pardonne tout. Ce tome va lui permettre de remettre en question sa vie, de le forcer à décider de la personne qu’il veut devenir et surtout qui il veut à ses côtés. Entre son ex qui repointe le bout de son nez (je la déteste), son frère avec qui les relations sont ultra tendues, et Rachel qui l’a trahi, le pauvre chou a beaucoup à faire. Gros coup de cœur pour ce personnage, il n’est pas parfait, loin de là, mais il a un cœur gros comme ça et sait reconnaître ses torts.

Entre les trois héros, c’est clairement compliqué !! Les mensonges, les non-dits, le passé de Rachel qui  ressurgit, un maître chanteur particulièrement bien informé, bref difficile de s’y retrouver. Surtout que même si les tensions entre les trois sont présentes, ils doivent néanmoins travailler ensemble pour atteindre leur objectif. L’investigation prend beaucoup moins de place que dans le premier tome, nous n’apprenons rien de vraiment nouveau, si ce n’est le fin mot des relations entre le sénateur Reed et les ex de ses fils. Maintenant qu’on sait ce qui s’est passé, il est temps de mettre en place un plan. Les relations entre Rachel et Carter se déteriorent, l’amour à sens unique pousse à commettre des erreurs, l’amitié s’étiole et la confiance s’effrite. Les non-dits et les apparences souvent trompeuses gangrènent les relations et Asher et Rachel ont beau s’aimer, sans confiance comment avancer ?  La notion de confiance est vraiment au cœur de ce deuxième tome. Que ce soit avec Asher ou Carter, Rachel va devoir apprendre à s’ouvrir tout en se préservant. 

Cette fois-ci le triangle prend vraiment toute la place. On ne voit que très peu la meilleure amie de Rachel : Jo et j’avoue que j’aurais aimé la voir peut-être plus épanouie dans sa nouvelle relation de couple. Andy et Lana, les ex de Asher et Carter, sont au cœur du roman puisque nous découvrons ce qui les a poussées à fuir loin des deux garçons. Leur lien direct avec la femme du sénateur Reed, permet de mieux comprendre les évènements tragiques qui ont eu lieu.  Le Sénateur Reed d’ailleurs, ici reste fidèle à lui-même, un homme abject, prêt à tout pour garder la main sur son petit monde. Harley nous offre ainsi une jolie galerie de personnages hauts en couleur, avec des caractères différents qui étoffent le roman et lui apportent de nombreux rebondissements.

En conclusion, J’ai passé un excellent moment avec ce deuxième tome qui vient clôturer les aventures d’Asher, Carter et Rachel et ne peux que vous recommander de plonger dans cette duologie. La plume d’Harley est addictive et le fait d’avoir les trois points de vue tout au long du roman permet une immersion complète dans la tête des personnages et de vraiment comprendre leurs motivations. Alors serez-vous team Asher ou team Carter ?

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s