Editions Alter Real·Lecture perso·Les Chronique de Marion·Romance

#107 Solo Tu– Céline Jeanne

Chronique #107

  • Titre :Solo Tu
  • Maison d’édition : Alter Real
  • Genre : Romance
  • Nombres de pages :  363 pages
  • Date de parution : 2 Mars 2018
  • Prix : 4,99 € / 18.90€
  • Note : 5/5
  • Résumé :

Peut-on tout laisser derrière soi, tout mettre sous clé pour tenter d’avancer, un pas après l’autre, dans une nouvelle vie ? C’est ce qu’espérait Iria en s’installant à Paris. Mais le destin est facétieux. Un emploi qu’elle ne peut refuser la ramène à Barcelone, la ville de ses cauchemars, la ville de son seul et unique amour.

La peur la ronge tandis que son avion atterrit sur le sol espagnol. Et si elle croisait les fantômes de son passé ?

Rien n’est jamais simple, mais Iria va apprendre une chose : on ne peut fuir indéfiniment son passé, et parfois, pour vivre, il faut accepter d’ouvrir sa malle et de faire face aux monstres qu’elle contient.

Solo Tu est le second roman de Céline Jeanne que je lis et je ne suis toujours pas déçue! 

Iria est partie du jour au lendemain d’Espagne lorsqu’elle était jeune sans prévenir qui que ce soit. Elle devait à tout prix s’en aller sous peine de sombrer. Le destin l’a conduit à Paris. Alors qu’elle est seule et qu’elle doit se battre contre ses démons, elle va rencontrer Nathalie et sa fille qui vont énormément l’aider à se relever. Sa thèse finie, elle doit faire son post doc à l’Université de Barcelone…. ville qu’elle a fui des années plus tôt ! 

Iria réussira-t-elle à rester dans cette ville remplie de cauchemars ? 

Surtout que le destin est très capricieux. A peine posée les pieds sur le sol espagnol qu’elle tombera par hasard sur un ami d’enfance qui se prénomme Guillem. Mauvais ou bon souvenir ?et si Guillem était la clé pour qu’Iria puisse avancer ? 

Bien évidemment Guillem se pose des questions sur le départ précipiter d’Iria mais n’ose pas de peur qu’elle reparte. Des secrets, des non-dits pèsent entre les deux. Cependant, chacun respect les non réponses de l’autre. 

Elle qui est solitaire et qui n’aime pas trop le contact ne sera pas épargnée car elle devra cohabiter avec des colocataires particulièrement….. Loufoque ? Fou ? Et très tactile ! Autant dire qu’elle est complétement en dehors de sa zone de confort. Malgré tout, elle ne se laissera pas dépasser et fera beaucoup d’efforts.  

On s’attache à Iria dès les premières pages, on sent qu’elle a une grosse fêlure et que c’est difficile pour elle de passer à autre chose. Elle veut s’en sortir mais elle a toujours des moments où elle resombre un peu dans les souvenirs douloureux.  Elle est renfermée et le contact avec les autres lui est compliqué. Les deux seules personnes qui sont dans sa vie : Nathalie et sa fille qui ont prises une place importante. Cela ne fait pas d’elle une personne égoïste si quelqu’un a besoin d’aide, elle sait se montrer présente. On se doute un peu de ce qu’elle a subi mais lorsqu’elle le raconte, c’est encore pire !! 

Une histoire lue en une seule journée tellement on est happée par ce roman. On veut savoir comment cela va finir. Histoire émouvante qui parle de reconstruction de soi avec de l’amitié, de l’amour. Un sujet sensible abordée avec justesse. 

Un roman que je vous recommande! 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s