fantasy·Hachette Romans·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Young Adulte

#78 La ville sans vent T1 – Eléonore Devillepoix

Chronique #78

  • Maison d’édition : Hachette
  • Genre : Fantasy
  • Nombre de pages : 442 pages
  • Date de parution : 3 Juin 2020
  • Prix : 12.99 € / 18€
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

On ne va pas se mentir, la magnifique couverture a en grande partie motivé l’achat de ce livre. Le résumé me tentait bien, du coup quand je suis tombée dessus dans une librairie, j’ai craqué.

Deux personnages sont mis en avant : Lastyanax et Arka. Le premier, un jeune homme brillant qui devient mage et ministre. Arka est tout l’inverse. Plus jeune, elle est fonceuse, bagarreuse, intrépide. Malgré leurs caractères diamétralement opposés, je les ai adorés tous les deux.

D’un côté, lui aspire à une renommée tout en cherchant l’assassin de son mentor. De son côté, Arka n’a plus personne dans sa vie et on comprend rapidement que son existence n’a pas été facile, qu’elle a vu des horreurs. Son but est de retrouver son père, apparemment mage à Hyperborée, la ville sans vent, coincée sous un dôme.

Elle devient la disciple de Lastyanax qui veut se montrer sévère, sans trop y parvenir. Leur relation d’élève/mentor est adorable. Malgré leurs différences, peu à peu, ils s’attachent l’un à l’autre comme un frère et une sœur, c’était trop mignon.

L’un comme l’autre sont aspirés dans une spirale infernale que le destin a tracée pour eux. De meurtres en révélations, l’auteure tisse une histoire extraordinaire pleine de suspense, de détails importants. Rien n’est négligé, le monde est construit avec brio, c’est fascinant. Les rebondissements parsèment le récit jusqu’à la fin, rendant ce livre addictif, hyper bien ficelé. J’ai été scotchée, le lâcher était compliqué tant j’avais envie de connaître la suite. La plume est d’une qualité irréprochable. Et mention spéciale à la touche d’humour présente tout du long qui m’a valu un fou rire mémorable à un moment.

Honnêtement, je ne vois aucun défaut. Ce livre m’a conquise dès le début. C’est un coup de cœur et avec cette fin, j’ai hâte de lire la suite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s