hugo new romance·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·New Romance·Romance·Romance Contemporaine

#75 Play Hard T2 – K. Bromberg

Chronique #75

  • Maison d’édition : Hugo
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 428 pages
  • Date de parution : 8 Avril 2021
  • Prix : 7.99 € / 17€
  • Note : 4/5
  • Résumé : 

 » Comment le retenir sans me perdre ? « 

Comme ses 3 sœurs, Lennox Kincade, une reine de beauté, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. mais, lorsqu’elle découvre qui se cache derrière le contrat signé qui aurait dû redorer sa propre réputation entachée – avec l’équipe de football de première division, elle a bien le senti- ment d’avoir pactisé avec le diable.

Après un tome 1 que je n’avais trop apprécié, j’ai quand même tenté le tome 2.

Sur un point, Lennox n’est pas si différente de Dekker, personnage central du premier tome. La perte de sa mère l’a affectée et elle refuse de s’attacher à un homme. Du coup, elle n’entame que des histoires qui sont sûres d’avoir une fin. Je l’ai appréciée, notamment dans son combat pour prouver qu’une femme a sa place dans un milieu exclusivement masculin. Elle fait face aux moqueries, remarques sexistes qui dénigrent son intégrité, son professionnalisme, avec courage. Ça la vexe, la blesse dans son orgueil, mais elle garde la tête haute et ne pleure pas sur son sort à tout-vas. Elle veut à tout prix leur prouver qu’une femme peut réussir sans avoir à coucher.

Rush est un footballeur qui s’exile aux USA après qu’un scandale éclate en Angleterre, son pays d’origine. Il ne répond pas aux rumeurs, accusations et on comprend bien vite qu’il se trame quelque chose, qu’il garde le silence, ne dément pas pour une bonne raison. J’ai bien aimé son personnage, ses dilemmes, son histoire. J’ai été plus convaincue par lui que Hunter, héros masculin du tome 1.

Côté romance, ça va vite. Dès qu’ils se voient, le désir s’installe et ils ne mettent pas longtemps avant de conclure, malgré toutes les fois où Lennox s’interdit de céder. J’ai eu l’impression que tout était acté dès le début du livre, il n’y a pas vraiment eu de surprise, même la fin était prévisible. J’ai trouvé qu’il y avait pas mal de longueurs, de moments où il ne se passait pas grand-chose. Même si je n’ai pas retrouvé le gros hic du premier tome, à savoir des phrases incompréhensibles, mal traduites ou je ne sais quoi, l’histoire ne m’a pas émue autant que la précédente.

Hormis ce côté négatif, à mes yeux, le tome 2 s’avère meilleur ; des personnages plus attachants, une traduction plus soignée et une histoire qui tient quand même la route et se laisse lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s