Editions BMR·Les Chroniques d'Angélique·Romance Contemporaine·service Presse·Suspense

#66 La cible de Jester – Harmony Valwood

Chronique #66

  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : Romance de bikers
  • Date de parution : 6 avril 2022
  • Prix : 5,99 € – 18,00 €
  • Note : 4/5
  • Résumé : 

« «  —  T’en veux encore  ? Décidément, t’es une gourmande, toi. Je peux comprendre que t’en réclames davantage, une fois qu’on a accroché le wagon avec cette meute, on peut plus s’en séparer.  »
 
Sienna vient d’arriver au sein des Reckless Hounds, mais elle dirige déjà d’une main de maître le bar du club de motards. La blonde aux courbes envoûtantes et au franc-parler attire tous les regards. En particulier celui de Jester, le biker taciturne, mais aussi Captain Road des Reckless Hounds. Ce grand tatoué guide la meute en silence, impassible. Personne ne sait ce qu’il a derrière la tête. Mais depuis que Sienna est arrivée, son comportement a changé. Les deux cœurs brisés qu’ils sont se reconnaissent, puis s’attirent, jusqu’à passer une nuit ensemble.
Jester sent ses pensées se tourner inlassablement vers sa belle docile indocile. Il aimerait l’approcher de nouveau, mais à la moindre tentative, celle qu’il surnomme «  petit oiseau  » se renferme, bien déterminée à empêcher quiconque de la maintenir en cage…
Comment attirer l’attention de la jeune femme, lui qui est si peu habitué à se répandre en paroles inutiles  ?

Je remercie les éditions BMR de leur envoi et de leur confiance. Après avoir lu « La vengeance d’Ice », il me tardait d’en savoir plus sur la bande de motards de la meute. Ici aussi nous avons une couverture lumineuse, qui accroche le regard et un résumé qui promet une belle histoire entre deux personnes qui n’ont pas pour habitude d’étaler leurs sentiments.

L’histoire est celle de Jester, un membre du club plutôt silencieux, observateur et secret. Il va faire la rencontre de Sienna, la nouvelle patronne du bar où le MC a ses habitudes. Tout aussi secrète que lui, elle va attirer son attention et il sera immédiatement attiré par elle et ce qu’elle dégage. Si dans le premier tome, il y a beaucoup d’action et de dialogue, ce n’est pas le cas ici. Les deux personnages principaux cachent de nombreux secrets et n’ont pas pour habitude d’étaler ce qu’ils ressentent. Dans ce roman, il y a beaucoup de cheminement de pensées et d’introspections. C’est une romance à la fois douce, qui prend son temps, mais qui pourtant est très très intense.

Sienna est une femme au passé complexe. Elle a subi de nombreux traumatismes et ne cherche pas du tout à construire une histoire d’amour ou à rencontrer quelqu’un. Cette femme à l’allure badass, qui ne se laisse pas faire, cache une énorme sensibilité et j’ai plusieurs fois eu mal au cœur pour elle et pour les choix qu’elle va être contrainte de faire. Sienna, on s’y attache, on l’adore, on veut la protéger et parfois on a aussi envie de la secouer et de lui crier « Mais parle !!! Raconte tout !! » J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette fille au lourd passif, mais qui malgré tout est prête à tout sacrifier pour sauver les gens qu’elle aime, quitte à se perdre elle-même. J’ai adoré la relation qu’elle noue avec le petit orphelin venu chaparder de quoi manger dans sa cuisine, c’est dans ces moments là qu’on découvre la vraie Sienna. Bref, Sienna c’est vraiment un personnage fort et attachant que j’ai pris énormément de plaisir à découvrir.

Face à elle, nous avons Jester. Lui il ne parle pas beaucoup, mais quand il le fait on l’écoute. Il porte aussi sur ses épaules un lourd fardeau et on comprend pourquoi il ne cherche pas à s’attacher outre mesure. Il a trouvé dans le MC, une famille et il va trouver en Sienna la force d’aller de l’avant, de découvrir qu’un futur différent est possible. Posé, calme, il n’a rien du bad boy vulgaire qui passe son temps à gueuler ou à se taper des brebis. Jester est un ours solitaire qu’on a envie de câliner, de consoler et entre les bras duquel on voudrait tout oublier. J’ai beaucoup aimé son personnage qui, au contraire de Sienna, s’ouvre tout de même plus vite. Harmony a su le rendre unique à travers des petits détails tels que sa passion pour les origamis et elle a su lui donner une identité propre.

Leur relation est à leur image, douce et complexe. S’ils couchent une première fois ensemble assez vite, car se retrouvant chacun dans la tristesse de l’autre, il faudra plusieurs chapitres et évènements avant qu’ils ne se fassent totalement confiance. J’ai beaucoup aimé la construction de leur relation à la fois slow burn friends to lovers, une histoire authentique tout simplement. Si Sienna a envie de plus, elle n’est pourtant pas encore prête à tout avouer de son passé et inversement, si Jester s’est livré sur ses tourments, il a dû mal à accepter la retenue de Sienna. Leur relation est vraiment bouleversante, car nous avons affaire à deux âmes écorchées qui tentent par tous les moyens de garder la tête hors de l’eau et on sent qu’un rien pourra faire basculer la balance. Pourtant, Jester fait office de roc indestructible. Lorsqu’il récupère Sienna et qu’il doit l’aider à traverser une épreuve très difficile (j’essaie de ne pas vous spoiler), on ressent avec lui comme c’est dur pour lui et pourtant, il reste inébranlable face à cette femme pour qui il est prêt à tout alors qu’elle ne semble vouloir qu’une chose: qu’elle l’abandonne. Ces moments où elle est à l’isolement sont extrêmement poignants et criants de vérité, rendant le livre impossible à lâcher.

Si l’histoire est majoritairement centrée sur Jester et Sienna, nous retrouvons les membres du MC et mon chouchou Priest. Ce mec je l’adore, capable de vous citer la Bible (revisitée à sa sauce) en plein massacre, j’ai vraiment hâte de lire son histoire. On retrouve bien sûr Ice et Harley qui sont à mourir de rire aussi, ainsi que Billy, Deck, Molly et les autres. Il faut cependant attendre un bon moment avant que l’action arrive, contrairement au tome 1 où il se passe beaucoup de choses. Personnellement ça ne m’a pas dérangé, car la psychologie de Sienna et Jester est vraiment particulière et méritait vraiment d’être développée comme elle l’a été.

En conclusion, j’ai vraiment adoré cette lecture, qui prouve encore une fois qu’on n’a pas besoin de vulgarité à outrance pour avoir une belle romance de Biker. Pas vraiment de suspens pour tout ce qui concerne l’action à proprement parlé, mais je me suis tout de même laissée prendre dans l’histoire et j’ai passé un excellent moment. Encore une fois le prologue et l’épilogue sont géniaux, c’est hyper original de la part de l’auteur de nous les présenter à travers les yeux du patriarche de la bande.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s