Bit-lit·Editions Elixyria·Les Chroniques d'Axelle·Romance·service Presse

#59 Les loups d’Hallasta, tome 1 – Manon Haley

Chronique #59

  • Maison d’édition : Elixyria
  • Genre : Bit-Lit
  • Nombre de pages : 370 pages
  • Date de parution : 19 février 2021
  • Prix : 5.99€ / 17.90€
  • Note : 3.5/5
  • Résumé : 

Jess est une jeune femme solitaire. Orpheline depuis l’âge de dix ans, elle s’est rapprochée de sa cousine Judith, l’une des rares personnes à connaître son don secret de clairvoyance… Cette faculté lui permet de réussir avec brio son métier d’enquêtrice, bien moins à maintenir une vie sentimentale stable. Malgré cette capacité, elle garde un esprit très cartésien et ne croit absolument pas au surnaturel.

Pourtant, son monde bascule le jour où elle se réveille dans une étrange forêt, auprès de sa cousine, au lendemain d’une soirée bien arrosée. D’apparences ordinaires, ces bois se révèlent très vite dangereux, hantés par d’inquiétantes créatures.

Kelyan, jeune lycan égoïste et arrogant, ne supporte pas l’autorité de son grand-père Melvin, chef de leur meute. Chaque année, ce dernier organise une battue où les proies ne sont autres que métamorphes et humains. Malgré son tempérament de feu et le peu d’estime qu’il a envers les espèces qu’il juge inférieures, la cruauté dont fait preuve son peuple l’écœure profondément.

Propulsées au cœur de cette chasse sanguinaire, Jess et Judith ne pourront survivre que grâce à la protection de Kelyan qui va tout risquer pour elles, de sa place au sein de la meute à sa propre vie.

Je remercie Elyxiria de m’avoir confié ce roman, premier du genre pour moi et que j’avais envie de découvrir. Rien que la couverture me faisait de l’œil et le résumé a fini de me tenter. Premier roman du genre, mais aussi de cette auteure et de cette maison d’édition pour moi !

On suit (en alternance) Jess, enquêtrice avec un don de clairvoyance. Je suis un peu déçue que son côté enquêtrice soit mis de côté assez rapidement dans le roman, mais son expérience lui permet d’agir différemment dans des situations parfois compliquées. Même s’il lui arrive d’être imprudente à certaines occasions, Jess reste une personne très terre à terre dans ce monde surnaturel qu’elle découvre. J’ai un peu de mal avec sa façon de réagir au tout début, comme si c’était normal, elle n’est quasiment jamais surprise, terrifiée, etc. Ce qui m’a distanciée d’avec le personnage, ce n’est pas facile de s’attacher à elle dans ces moments-ci.

L’autre point de vue est celui de Kelyan, le résumé ne lui rend pas justice « égoïste et arrogant » ne sont pas les adjectifs que j’aurai choisis pour le décrire. Il a surtout été élevé dans un univers plein de préjugés qu’il considère comme vrais. Alors sa rencontre avec Jess est forcément marquée par cette éducation. J’ai été dérangée par des moments où on comprend qu’il n’est pas du genre à accorder facilement sa confiance ni à n’importe qui, mais qui pourtant fait l’erreur de l’accorder à quelqu’un sans fondement valable. Cela contraste avec l’image qu’il a de lui : fort et intelligent. Contrairement à Jess, ce personnage à une évolution de son caractère, ne serait-ce que sa remise en question de ce qu’il savait jusqu’à présent et on le surprend à faire des choix qu’il n’aurait jamais faits dans les premiers chapitres.

Des deux personnages principaux, Kelyan est mon favori, à mon avis bien plus travaillé que Jess.

On a ensuite la problématique du lien d’âme sœur, il surpasse tous les sentiments des deux protagonistes. Je le trouve, encore une fois, bien plus marquant et développé du côté du héros que chez Jess, butée dans sa vision du monde. Même si ce lien finit par l’atteindre, ce n’est pas complètement, et elle campe sur des positions sans fondements. Mon ressenti est difficile à expliquer sans vous spoiler, mais disons que Jess a un avis sur Kelyan, il lui prouve qu’il est différent que ce qu’elle imagine et elle reste bloquée sur l’idée qu’elle a de lui tout en le faisant espérer à cause de ce lien. Pour moi, dans ce premier tome, le couple ne peut pas fonctionner à l’état actuel et c’est frustrant notamment avec les points de vue de Kelyan.

En bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas spécialement apprécié le personnage de Jess. Je ne sais pas encore si je vais lire les tomes suivants à cause de cela même si l’histoire en elle-même est prenante et que l’univers est immersif. J’ai aussi bloqué sur le style de l’auteure, qui ne me convient pas spécialement sans que je sache trop pourquoi. En plus, je suis restée sur ma faim concernant tout le pan « enquêtrice » de Jess.

Ceci n’étant que mon avis, je vous invite à lire ce roman pour que vous découvriez l’univers d’Hallasta dans son ensemble, parce que je sais que je ne rends pas justice au monde que l’auteure a créé avec mes quelques lignes !

Si vous avez suivi mes posts sur Facebook ou/et Instagram, on se retrouve bientôt pour un roman plutôt jeunesse : Silver par Kerstin Gier.

En attendant, bonne lecture les plumes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s