hugo new romance·Les Chroniques de Lucie·Romance·Romance Contemporaine

#58 Off-campus T4 – Elle Kennedy

Chronique #58

  • Maison d’édition : Hugo
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 475 pages
  • Date de parution : 11 janvier 2018
  • Prix : 7.99€ / 7.60€
  • Note : 4.25/5
  • Résumé : 

Il suffit d’une nuit pour que tout change.

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays. Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.

Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. Mais tout va se compliquer…

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.

Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

J’avais hâte de lire ce tome 4, mais en même temps j’appréhendais un peu vu la fin du précédent.

Commençons par Sabrina. Il fallait oser mettre un personnage féminin principal sur lequel on a craché dessus dans le tome précédent. Forcément, on a tendance à ne pas l’aimer quand on commence ce livre. Et je ne peux pas dire que je me suis autant attachée à elle qu’aux précédentes héroïnes même si l’auteur essaye de la rendre moins hautaine, plus humaine. Ça n’a pas matché, elle tient tout le monde à distance, prétend être forte, mais au final elle a du mal à prendre des décisions, bon en même temps ça peut se comprendre, mais quand même.

Ensuite, Tucker. C’était le garçon qui m’avait le moins attirée dans les tomes précédents, il était effacé et tout ce qu’on savait de lui se résumait en gros à ses talents en cuisine. Ici, on le trouve assez attentionné, papa poule. Limite, il est trop parfait, trop patient. Au début, c’est génial, mais il se laisse complètement marcher sur les pieds, il n’est pas franc avec Sabrina, lui laisse de l’espace et j’ai juste eu envie qu’il prenne le taureau par les cornes au bout d’un moment.

Du coup, vous l’avez peut-être compris, leur relation ne m’a pas transportée plus que ça. Déjà, le jeu de séduction est inexistant puisqu’ils tombent dans les bras de l’un l’autre au tout début. Et honnêtement, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de scènes de s*xe dans ce tome. Elles ont fini par me lasser.

Côté histoire, je n’ai pas adhéré à la thématique : la venue d’un enfant. C’est bien sûr personnel, cela plaira à beaucoup d’autres. C’est juste que les grossesses dans les livres, ça ne me fait pas rêver. Et puis, j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs, sur la fin, j’avais hâte de le finir, juste pour passer à autre chose, pas forcément pour connaître la fin… et la fin fait très conte de fées. Tout est bien qui finit bien, elle a la réussite qu’elle mérite, mais pour Tucker, sa réussite professionnelle tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. J’ai l’impression que ça était écrit parce que c’est ainsi que tout livre doit se finir.

En bref, ce tome est de loin celui que j’ai le moins aimé, même si ce n’est pas non plus une grosse catastrophe. C’est dommage, parce que je n’aime pas finir sur une note négative. Cela dit, je le répète, le thème ne m’inspire pas en règle générale, ce sera peut-être différent pour vous.

Un commentaire sur “#58 Off-campus T4 – Elle Kennedy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s