fantasy·J'ai lu·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie

#49 Déracinée – Naomi Novik

Chronique #49

  • Maison d’édition : J’ai lu
  • Genre : Fantasy
  • Nombre de pages : 508 pages
  • Date de parution : 26 septembre 2018
  • Prix : 7.99 € / 8.50€
  • Note : 4.25/5
  • Résumé : 


Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt maléfique douée d’une volonté propre – par le « Dragon », un puissant magicien. Celui-ci, en échange de ses services, prélève un lourd tribut : à chaque génération, la plus jolie jeune femme de la communauté disparaît dans sa tour. Cette année, c’est Kasia qui sera choisie. Forcément, c’est la plus belle, la plus populaire. Personne n’en doute, et encore moins Agnieszka, qui n’a jamais voulu de cet honneur. Mais les choses ne vont pourtant pas se passer comme prévu, et Agnieszka va découvrir un monde au-delà de l’entendement…

Le résumé me plaisait tellement qu’il me fallait absolument lire ce livre. La couverture ne paie pas de mine, mais il m’arrive de passer outre ce détail. Quoi qu’il en soit, j’ai découvert une plume merveilleuse.

Agnieszka est une jeune fille vivant près du Bois, un endroit maléfique qu’il vaut mieux ne pas approcher. Pour s’en protéger, les villageois peuvent compter sur le Dragon. Ce n’est hélas pas sans conséquence, car tous les dix ans, il emmène avec lui une jeune fille. Agnieszka se voit choisir, alors qu’elle pensait jusque-là que son amie, belle et parfaite en tout point, le serait. La voilà donc partie pour la Tour où elle s’attend au pire. C’est une jeune femme un peu gourde, incapable de garder ses vêtements propres, rafraichissante par son naturel et sa répartie. Je l’ai adorée. Elle se découvre petit à petit et finit par trouver sa place.

Le Dragon, lui, est un sorcier à la sinistre réputation. Pourtant, il est loin d’être aussi cruel qu’on le prétend. J’ai adoré son côté taciturne, sa façon de paraître excédé alors qu’il est juste soufflé des capacités d’Agnieszka.

Côté relation, le début est assez volcanique entre eux. Ils se lancent des injures, s’évitent. Et finalement, on perçoit autre chose là-dessous, une attirance réciproque mais que le Dragon peine à admettre. C’était génial… mais avec un goût de trop peu.

L’histoire est prenante, palpitante, originale. On plonge en plein cœur d’une petite vallée qui connaît les assauts incessants du Bois. Le Dragon et Agnieszka font tout ce qui est en leur pouvoir pour les repousser. L’enlèvement de Kasia, la meilleure amie d’Agnieszka, par un promeneur va tout bouleverser et… précipiter. Il est temps de mettre un terme définitif à la menace du Bois, mais qui gagnera ? J’ai été happée par ce monde, cette histoire et je partais sur un coup de cœur. Seulement, la deuxième partie du livre est en dessous de la première, elle n’est pas mauvaise, on perd juste ce qui rendait le début addictif. L’absence du Dragon y est sans doute pour beaucoup.

En tout cas, si vous cherchez une histoire qui tient la route, originale à souhait, écrite avec un style agréable et prenant, ce livre vous comblera.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s