&H·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance

#46 Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) – Caro M. Leene

Chronique #46

  • Maison d’édition : HarperCollins
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 316 pages
  • Date de parution : 7 Juillet 2021
  • Prix : 6,99 € / 7.20€
  • Note : 4.5/5
  • Résumé : 


L’avantage de fantasmer sur son patron ? Fini de traîner les pieds pour aller au bureau !
 
Dans la vie, Aubrey a trois fantasmes  : Ryan Gosling, Liam Hemsworth et Jace Adam. Jace Adam, le riche businessman qu’on aperçoit dans toutes les soirées branchées de la ville, le patron de la start-up new-yorkaise numéro un et… son crush de lycée. Mais attention, si elle s’est fait embaucher dans son entreprise, c’est uniquement pour profiter d’une opportunité professionnelle en or, pas pour le mater en douce  ! D’accord, elle doit avouer que Jace est encore plus séduisant qu’avant, avec ses cheveux en bataille, sa petite fossette et son charisme d’entrepreneur à succès. Mais Aubrey aussi a changé  : elle n’est plus l’élève timide et réservée qu’elle était à l’époque. Cette fois, elle ne laissera pas cette peste de Serena, l’éternelle petite amie et désormais associée de Jace, lui mettre des bâtons dans les roues. Elle sera une employée modèle et se limitera à des échanges strictement professionnels… ou presque  ! 

J’ai pour objectif de lire tous les livres de Caro M Leene. Faut dire que « Cher Père Noël je voudrais un mec » avait été un véritable coup de cœur et même si ça n’avait pas été le cas pour « F*** Eve, mon Père Noël s’appelle Adam » j’avais quand même beaucoup aimé ma lecture. C’est donc mon troisième livre et je frôle le coup de cœur.

Aubrey est une jeune femme pleine d’idées originales qui a l’ambition d’évoluer dans sa vie professionnelle. C’est le genre de personne qu’on veut comme amie. Elle est naturelle, loyale, généreuse, sensible, mais ce n’est pas pour autant qu’elle se laisse aller au pardon rapidement. Je l’ai adorée, et eu les nerfs quand on lui mettait des bâtons dans les roues.

Jace est à la tête d’une grande société, canon et extrêmement populaire. Il ne peut pas faire un pas dehors sans qu’une horde de journalistes l’assaille. Ce mec a un problème de confiance. Suite à de mauvais tours qu’on lui a joués pour l’escroquer, il n’accorde plus sa confiance à personne. Il n’est entouré que de Ryan, son meilleur ami, et Serena, son associée et plan c*l à l’occasion. Eh bah, on peut dire qu’il se leurre sur l’un d’eux le coco. Il est le héros typique d’une romance et même si je l’ai apprécié, ça n’a pas non plus été un coup de foudre.

Le livre était bien parti pour être un véritable coup de cœur. Je ne voulais plus le lâcher et avais hâte de me replonger dans ma lecture. Le truc, c’est qu’à un peu moins de la moitié, leur relation s’accélère et même si ça restait addictif, il n’y avait plus le charme du début où les deux personnages se tournaient autour, se cherchaient. C’est la phase que j’apprécie le plus dans un livre et j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus longue ici. Il n’empêche que pour le reste, l’histoire ne perd pas son intérêt, même si le schéma reste prévisible. Aubrey a un projet et ce n’est pas facile pour elle de le présenter. D’un coté, elle a peur que Jace pense qu’elle profite de lui. De deux, elle n’a pas que des alliés. J’ai beaucoup aimé cette immersion dans le monde du travail et les détails apportés à ses idées, ça les rendait crédibles.

En résumé, c’est une très bonne romance sur le thème employée/patron, addictive et rapide à lire.

Un commentaire sur “#46 Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) – Caro M. Leene

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s