Editions BMR·Les Chroniques d'Angélique·Romance Contemporaine·service Presse·Suspense

#41 Crossfire 2 – Fight for me – Lorea Read

Chronique #41

  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : Romance
  • Date de parution : 16 mars2022
  • Prix : 5,99 €
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

Prisonnière de Paolo, Amalia vit un enfer. Il souhaite la briser, mais Amalia ne compte pas lui faciliter la tâche. Malgré tout, l’espoir que Joshua la secoure s’amenuise de jour en jour…
Mais Josh refuse de faire le deuil d’Amalia. La rage lui brûle les entrailles depuis qu’elle a disparu. Et c’est cette fureur de vivre, de vaincre, qui le poussera à la retrouver. À n’importe quel prix.

«  Amalia a su se glisser une place dans mon cœur et c’est bien ce dernier qui hurle que je la lui ramène parce que, sans elle, il ne bat qu’à moitié.  »

Je remercie les éditions BMR de leur envoi et de leur confiance. Après avoir dévoré le tome 1 comment dire que j’attendais la suite avec impatience. La couverture du tome 2 fait directement référence à l’opération sauvetage d’Amalia qui est le thème principal de cette suite. Quant au titre « Fight for me », il est colle parfaitement à l’histoire car Josh va devoir se battre, et ce dans tous les sens du terme, pour retrouver Amalia et la sauver du danger et d’elle-même.

Ici nous retrouvons Amalia aux mains de Paolo. La jeune femme n’est pas au bout de ses peines. Si elle espérait les retrouvailles avec sa sœur, elle n’était cependant pas prête à ce qui l’attendait une fois sur place. Entre tortures physiques et psychologiques, Paolo est prêt à tout pour la briser et en faire sa chose.

Dans ce deuxième tome, nous suivons toujours Amalia, cette femme forte va devoir puiser en elle pour ne pas craquer et résister. Mais on ne ressort pas d’une telle épreuve indemne et c’est là tout l’enjeu du roman. J’ai eu beaucoup d’empathie pour Amalia et je salue la plume de l’auteur qui ne tombe jamais dans l’horreur et qui traite avec justesse aussi bien la phase de torture, que la phase d’après avec tous ce que cela comporte. Amalia doit se reconstruire, aussi bien physiquement que mentalement et j’ai beaucoup aimé la suivre tout au long de son parcours.

Du côté de Josh, j’ai été bluffée. S’il ne m’avait pas vraiment convaincue dans le premier tome, ce second tome vient balayer tous mes préjugés. Loin de l’homme impulsif et plutôt violent du premier tome, on découvre un homme patient, fort, qui fait preuve d’abnégation et surtout qui est prêt à tout pour sauver la femme qu’il aime. Josh devient enfin ce soutien, ce rempart dont a besoin Amalia. Fini le temps des secrets, il s’ouvre totalement à elle et n’en est que plus touchant.

Entre les deux, tout est à recommencer. Parce qu’ici, s’aimer à la folie ne suffit pas. Amalia est détruite, elle a besoin de soins, de temps et doit se battre au quotidien pour sortir la tête de l’eau. Si une partie d’elle a envie de Josh, ses démons surgissent et la bloquent. Heureusement, Josh est là et veut tout faire pour l’aider. Leur relation va devoir se construire au-delà de l’attirance physique qu’ils éprouvaient dans le tome 1. La relation entre les deux est bouleversante, poignante et je dirais que c’est une belle histoire d’amour que je garderais en mémoire.

Comme dans le tome précédent on retrouve les membres de l’unité de Josh. Tout comme dans le premier tome, ils vont l’aider du mieux possible durant la période où Amalia demeure introuvable. Ils seront également à ses côtés tout au long du roman pour l’épauler. Du côté d’Amalia, on va pouvoir se rendre compte de la noirceur du personnage de Paolo et de la manière dont il parvient à ses fins. Je n’en dirais pas plus sur les personnages secondaires afin de ne pas vous spoiler, mais une chose est sûre, ce roman n’est pas un conte de fée et pour certains, il n’y a pas de happy Ending.

En conclusion, j’ai vraiment adoré cette duologie et la façon dont l’auteure a su faire avancer cette histoire. Habituellement, je fuis les sagas (trop d’aller-retour entre les perso, trop de je t’aime, moi non plus…), mais parfois, et c’est le cas ici, je me laisse totalement emportée par la plume de l’auteure. Que ce soit la première partir du roman, centrée sur la captivité d’Amalia ou la seconde partie, il n’y a pas d’essoufflement, pas de longueur, la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée alors que le thème abordé est difficile. Alors, bravo Lorea Read pour cette histoire. Un premier tome riche en actions et un second riche en émotions. Je ne sais pas si elle prévoit d’autres histoires sur les personnages secondaires, mais si c’est le cas, je serais au rendez-vous !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s