Editions BMR·Les Chroniques de Mélanie·Romance Contemporaine·Romance militaire·service Presse·Suspense

#30 Unité d’élite T1 – Loraline Bradern

Chronique #30

  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : Romance
  • Date de parution : 2 Mars 2018
  • Prix : 7,99 € / 17€
  • Note : 5+/5
  • Résumé : 

Ils se sont rencontrés dans le noir.

Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.

Elle était Jessi. Lui, Woody.

Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.

Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.

Elle croit son Woody mort.

Leur histoire, fantasmée.

Leur passé, enterré.

Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

Je tiens à remercier l’auteure pour sa confiance et l’envoie de ce service presse.
C’est la toute première fois que je lis Loraline et honnêtement c’est un très très gros coup de cœur pour cette plume. Elle nous entraine dans un rythme addictif et on ne veux jamais que ça s’arrête ! Loraline dans ce roman à une manière d’écrire bien particulière qui me donne encore plus envie d’aller foncer sur ses romans. C’est a dire, qu’elle joue avec nous en nous cachant tout un tas d’indice (surtout sur ce roman) et elle aime nous faire tourner en bourrique, bref elle à un talent indéniable.

(Pour le bien de cette chronique je ne parlerais pas des termes techniques liées au milieu car je risque de raconter n’importe quoi).

Dans ce tome nous faisons la rencontre d’Alyssandra qui est fille de militaire mais qui travaille également dans ce milieu. Lors de sa captivité en Somalie, cette dernière fait la rencontre d’un homme qui va la bouleverser plus que de raison et qui va lui laisser un souvenir indélébile. Il ne quittera jamais la jeune femme, puisque des années plus tard son souvenir la hante encore et encore. La jeune femme essaie de continuer a vivre et se rapproche de sa famille pour intégrer les forces spéciales de la Navy. C’est à ce moment là que l’histoire peux une seconde fois commencer et prendre un tournant très intéressant …

Tout au long de ma lecture Alyssandra m’a toucher et émue à la fois. C’est une jeune femme qui à du caractère et entourée par toutes cette testostérone elle est bien obligé de savoir se défendre et les recadrer quand ils en ont besoin. Le côté badass de ce personnage, m’a totalement conquise ! Alyssandra est quelqu’un qui à du répondant et elle le démontre à plusieurs reprise. Mais malgré tout, c’est une femme qui à une carapace et un passé très complexe …

Pour le bien de l’intrigue du roman, je ne parlerais pas de Woody mais si vous sautez le pas et que vous lisez ce livre je n’aurais que quelques conseils à vous donner : Prenez des notes et faites attention à chaque petits détails que nous livre l’auteure car c’est vraiment très important si vous souhaitez savoir qui est Woody ! Pour ma part j’ai compris dès le début qui il était, alors analysé bien tout si vous voulez jouer le jeu du détective.

Dans ce premier tome, la romance est quasi inexistante mais c’est pour le bien de l’intrigue et franchement on s’en passe très bien. Car le fil conducteur est ailleurs et les pages se tournent toutes seules. En tout cas je tiens à félicité Loraline, car elle à fait un boulot remarquable sur ce roman et sa ce ressent qu’elle connait son sujet sur le bout des doigts. J’imagine pas les heures de recherches qu’elles à du faire, car c’est vraiment un truc de malade ! Mais honnêtement, ça fait ultra plaisirs de voir une auteure connaitre son sujet aussi bien !

Enfin revenons à l’histoire, au tout début j’ai eu peur de me mélanger les pinceaux avec tout les personnages qu’on voit passer. Entre leurs prénoms et leurs pseudos, j’étais à deux doigts de prendre des notes. Mais je ne l’ai pas fait et tout s’est bien passer j’ai réussit à ne mélanger personne !

Sachez que le roman est écrit à la troisième personnes mais honnêtement c’était impossible qu’il en soit autrement il aurait perdu toute sa saveur et de son mystère. Car le style d’écriture est complémentaire avec la troisième personnes et surtout pour le bien de l’intrigue il était absolument obligatoire que ça ce fasse dans cette voie.

Pour conclure, car je ne peux pas en dire plus sans spoiler, ce roman est un énorme coup de coeur ! Je n’avais lu qu’une seule romance militaire jusqu’à maintenant et je crois que Loraline m’a rendu amoureuse du genre. Unité d’élite est un roman qu’on pourrait relire plusieurs fois comme-ci c’était la toute première car l’auteure sait manié le mystère et l’additivité dans sa plume à la perfection. Puis tout les éléments sont présent pour qu’on ne puisse pas lâcher le livre : l’univers des militaires, les missions, les amitiés, les rencontres, … Loraline nous à plonger dans une romance particulière qu’on ne trouve pas souvent et je l’a remercie d’avoir écrit quelque chose qui sorte des codes de la romances !

Unité d’élite est une duologie qui restera longtemps dans ma mémoire. Quand on entre dans ce roman, on ne sait pas ce qui nous attends et quand on referme ce premier tome on à l’impression d’avoir été accepter dans une famille avec ses particularité bien à elle.

Pour terminer, la fin de ce tome est une véritable torture !
Donc si vous vous lancez, je vous conseil d’avoir le second tome sous la main car sinon vous allez devenir folle !

En tout cas n’hésitez pas à foncer, car ce premier tome est un truc de malade, et j’ai directement foncez dans le tome deux !

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s