harpercollins·Les Chroniques de Lucie·Romance·Romance de Noël

#7 Comment j’ai boycotté Noël (et survécu à l’Alaska) – Julia Nole

Chronique #7

  • Maison d’édition : Harper Collins
  • Genre : Romance de Noël
  • Nombre de pages : 246 pages
  • Date de parution : 13 Novembre 2019
  • Prix : 3.49 € / 7.2€
  • Note : 4.5/5
  • Résumé : 

L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
1. Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
2. Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
3. Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

J’avais envie de romances de Noël et le résumé de celui-ci me donnait envie, contrairement à la couverture qui ne paie pas de mine. Je l’ai donc mis sur ma liste et je l’ai eu sous le sapin.

Courtney est une héroïne surprenante. Dans les premières pages, je me suis dit que je n’allais pas l’apprécier. Elle était naïve, un peu stupide parfois dans ses réflexions. En gros, c’est l’héroïne qui vit dans un monde de bisounours, fait des plans sur la comète alors qu’elle est à des années-lumière de les réaliser. Mais bizarrement, elle nous réserve tellement de scènes délirantes que je l’ai appréciée.

Ensuite, il y a Bradley. Ah, Brad. Comment ne pas craquer pour cet homme légèrement taciturne, toujours là pour aider autrui ? J’ai adoré ses petits sourires taquins, ses punchlines.

Le livre a beau ne pas dépasser les 250 pages, leur relation ne pas trop vite et ce rythme est parfait. On tourne les pages sans s’en rendre compte et surtout, le livre ne traîne pas en longueur sans pour autant nous laisser sur notre fin. Au fur et à mesure que ces deux personnages se côtoient, on voit Brad s’épanouir, s’ouvrir. Il troque ses airs d’ours mal léché pour l’homme qu’il est réellement. Il sourit plus qu’avant. Il faut dire qu’il n’est pas venu en Alaska pour rien et ressemble beaucoup à Courtney sur ce point. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre leurs moments, à la fois mignons et drôles.

Côté histoire, Courtney fuit à la fois sa famille et son patron. C’est une histoire assez classique, mais la plume de l’auteur a su se démarquer. J’ai vu venir quelques-unes des révélations, mais j’ai adoré me plonger dans le décor enneigé de l’Alaska où les conditions météorologiques réservent des scènes qui ont filé la frousse à Courtney.

En bref, si vous cherchez une romance de Noël drôle, sans prise de tête, avec un contexte qui tient la route, ce livre est fait pour vous. Je ne regrette pas du tout de l’avoir lu, j’ai passé un très bon moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s