Inceptio·Les Chroniques d'Angélique·service Presse·Steampunk

#328 Les voies de Brume – Hélène Besse

Chronique #328

  • Maison d’édition : Inceptio
  • Genre : Steampunk
  • Tome : 9 et 10 sur 14
  • Nombre de pages : 31 pages et 28 pages
  • Date de parution : 14 septembre 2021
  • Prix : 0,99 € chacun
  • Note : 3,5/5
  • Résumé : 

Les Voies de Brume est une série littéraire se déroulant en 14 épisodes.

Le clan Bèdefer, mené par l’impulsif Séraphin, est prêt à tout pour faire ses preuves. Chasseurs de primes aux tempéraments bien trempés, ils sillonnent les cités autonomes et acceptent n’importe quel contrat tant que la récompense est belle. Leur arrogance les mènera jusqu’à la prestigieuse, mais non moins nébuleuse, ville d’Evianor. Contraints d’accepter une mission périlleuse, ils traverseront désert et forêt envoutée.

Mais derrière le voile, les apparences sont autres…

Et le clan paiera cher cette leçon.

Je tiens tout d’abord à remercier Inceptio Editions pour cet envoi et les remercie de leur confiance.

Les couvertures des épisodes 9 et 10 reprennent les mêmes codes que précédemment avec l’engrenage et le train et illustre le genre du roman Steampunk. Pour ceux qui ignorent de quoi il s’agit, je vous invite à lire ma chronique de l’épisode 1.

L’épisode 9 est un épisode transitionnel dans lequel nous faisons connaissance avec la famille de Martin. Peu d’action dans ce chapitre, sauf sur la fin qui bien évidemment est faite pour nous encourager à lire la suite. Je suis toujours admirative de la plume de l’auteure qui parvient à créer le suspense et suscite l’envie d’en savoir plus. Malgré tout, nous sommes déjà proches de la fin, je n’ai toujours quasiment aucune réponse à mes question et je me sens décrocher peu à peu. Il y a toujours de nouveaux mystères qui se rajoutent, notamment dans l’épisode 10. On apprend qui est responsable d’une tentative d’assassinat, mais on en ignore les raisons. Encore une fois, trop de mystères, tue le mystère. Je perds l’envie de poursuivre cette lecture qui pourtant est très prenante. Les descriptions sont géniales, il y a une touche de fantaisie qui n’est pas pour me déplaire mais le format épisode, finalement, m’empêche de m’attacher aux personnages. Après 10 épisodes, je me rends compte que je n’éprouve rien pour eux et que si l’issue de l’épisode 9 avait été dramatique et bien ça ne m’aurait pas plus touchée que ça. C’est dommage et je pense que ce roman devrait être lu en un seul bloc et pas sous format d’épisode. Heureusement pour vous, au moment où ma chronique paraîtra vous aurez déjà à votre disposition la quasi-totalité des épisodes et pourrez les enchaîner à votre guise. 

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s