Fantastique·Inceptio·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie

#324 À la croisée des rêves – Elie Soheen

Chronique #324

  • Maison d’édition : Inceptio
  • Genre : Fantastique
  • Nombre de pages : 321 pages
  • Date de parution : 7 Mai 2021
  • Prix : 7,99 € / 18.90€
  • Note : 3.5/5
  • Résumé : 

Et si les rêves étaient en fait des myriades de dimensions parallèles ?

Chaque fois que l’on s’endort, notre esprit crée un monde éphémère qui se désagrège à notre réveil. Mais Isobel possède un don particulier : celui de se projeter dans ces dimensions fragiles, de les altérer, voire même d’en restituer les images dans le monde de « l’éveil ».

À 20 ans, elle cultive un quotidien simple et solitaire dans un petit village des Highlands. Jamais elle n’aurait pu prédire que cette femme, aperçue fugacement sur les rives de son loch local, fasse à ce point basculer sa vie. Pourtant, celle-ci s’invite dans ses songes et l’obsède. Pour lever le voile sur ce phénomène inédit, Isobel devra suivre un fil d’ariane entre rêves, veille et cauchemars.

Je ne vous le cache pas, j’ai totalement succombé à cause de la couverture que je trouve magnifique. Pour autant j’ai repoussé la lecture parce que je ne me sentais pas prête à embarquer pour une histoire onirique. J’ai enfin sauté le pas et, malheureusement, je ressors mitigée de ma lecture.

Isobel est une jeune femme au don exceptionnel : elle modèle ses rêves, s’introduit dans ceux des autres et peut également créer des illusions dans le monde réel. J’ai eu un peu de mal à l’apprécier, sa façon de tenir les gens à distance ne la rend pas très sympathique et parfois elle donne juste l’impression de se servir de son ami Finn.

Quant à Finn je l’ai trouvé assez perturbant, il me mettait parfois mal à l’aise et parfois il me faisait un peu pitié avec son amour à sens unique. Pour autant, il est toujours là pour la soutenir et la suivre dans sa quête.

Côté histoire, l’originalité est là. C’est intriguant, on se pose plein de questions, que ce soit sur les pleines capacités d’Isobel, sur ses origines. Honnêtement, c’était captivant mais ce livre est bourré de descriptions, c’est riche en détails pas forcément utiles. On voyage dans les rêves, on passe d’un décor à un autre et comme on le sait, les rêves n’ont parfois ni queue ni tête. C’est assez perturbant et ces passages-là je les ai trouvés assez longs.

Pour conclure, c’est bizarre, il y a des points que j’ai adorés et d’autres moins. Je ne conseillerai pas ce livre aux lecteurs qui n’aiment pas les descriptions. D’habitude j’adore ça, c’est immersif mais jumelées aux rêves bizarres, c’était trop pour moi, sans compter que les dialogues sont rarissimes. Pour autant, l’histoire est captivante, nous offre une bonne dose d’interrogations. Et je ne vous parle pas non plus de la jolie plume de l’auteur riche en vocabulaire. Si l’univers complexe des rêves ne vous fait pas peur et si vous aimez découvrir les secrets cachés derrière une disparition, ce livre vous comblera.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s