Inceptio·Les Chroniques d'Angélique·service Presse·Steampunk

#300 Les voies de Brume – Hélène Besse

Chronique #299

  • Maison d’édition : Inceptio
  • Genre : Steampunk
  • Tome : 5 sur 14
  • Nombre de pages : 27 pages
  • Date de parution : 23 août 2021
  • Prix : 0,99 €
  • Note : 4,5/5
  • Résumé : 

Les Voies de Brume est une série littéraire se déroulant en 14 épisodes.

Le clan Bèdefer, mené par l’impulsif Séraphin, est prêt à tout pour faire ses preuves. Chasseurs de primes aux tempéraments bien trempés, ils sillonnent les cités autonomes et acceptent n’importe quel contrat tant que la récompense est belle. Leur arrogance les mènera jusqu’à la prestigieuse, mais non moins nébuleuse, ville d’Evianor. Contraints d’accepter une mission périlleuse, ils traverseront désert et forêt envoutée.

Mais derrière le voile, les apparences sont autres…

Et le clan paiera cher cette leçon.

Je tiens tout d’abord à remercier Inceptio Editions pour cet envoi et les remercie de leur confiance.

La couverture de l’épisode 5 reprend les mêmes codes que celle des épisodes précédents avec l’engrenage, le train et cette fois-ci du vert métallique illustrant le genre du roman Steampunk. Pour ceux qui ignorent de quoi il s’agit, je vous invite à lire ma chronique de l’épisode 1.

Alors, j’attaque cet épisode deux semaines après avoir lu le dernier. C’est un choix de ma part car j’ai besoin d’avoir plusieurs épisodes à lire à la suite. Comme je le pressentais, cette coupure m’a un peu déconnectée de l’histoire et j’ai eu du mal à me replonger dedans. Étant une grande lectrice, entre l’épisode 4 et le 5 j’ai lu deux livres et j’étais donc passée à autre chose. Malgré tout, j’ai rapidement repris mes marques ce qui démontre qu’en quelques pages Hélène Besse a su créer un univers complet et des personnages attachants. Pour en revenir à l’épisode 5, je dirais qu’il n’y a pas de temps mort. Entre la capture de l’un des personnages, l’arrestation d’un autre et les mystères qui s’épaississent, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Ici les membres vont devoir faire preuve de solidarité et Séraphin va montrer une nouvelle facette de sa personnalité. J’ai beaucoup aimé le voir prendre la mesure du danger qui guettait son clan et se révéler protecteur envers les siens. Nous revoyons également Théophane et le maître d’Evianor. Ce dernier se révèle toujours aussi mystérieux et dangereux. On se demande d’ailleurs comment le clan Bédéfer parviendra à se sortir de la situation.

Cet épisode, à l’image des précédents entretient le mystère et ne nous donne que très peu d’indices. Encore une fois je salue la plume de l’auteur et la manière dont chaque épisode se termine, ne nous laissant qu’une envie : celle de connaître la suite.

Au moment de la publication de cette chronique 9 épisodes sont actuellement disponibles et je vous encourage à tenter l’aventure et d’embarquer dans le train auprès de Séraphin et des autres membres du clan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s