Fyctia·Hugo Poche·Les Chroniques d'Angélique·New Romance·Romance de Noël·service Presse

#293 Noël, avalanche et hésitations – Rose Mia

Chronique #293

  • Maison d’édition : Hugo Poche
  • Genre : Romance de Noël
  • Nombre de pages : 357 pages
  • Date de parution : 7 octobre 2021
  • Prix :7,99€ / 7,60 €
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

Depuis toujours, Lila voue un amour inconditionnel à Noël. Alors que l’heure approche, elle trépigne. Elle va bientôt pouvoir fermer les portes de la supérette de station de ski dans laquelle elle travaille et retrouver sa famille. Du moins, si le dernier client qui lambine accepte de mettre le turbo.

Se presser de finir ses courses ? Pour Mathieu, médecin tatoué aux allures de bad boy, pour qui Jingle Bells est une mélodie venue tout droit des Enfers, il en est hors de question. Et si cela fait enrager la caissière qui le scrute comme si elle était prête à le mordre, tant mieux !

A priori, ces deux-là n’ont rien en commun et ce n’est certainement pas la magie de Noël qui va les réunir. L’avalanche, haute comme un immeuble, qui leur fonce droit dessus pourrait en revanche les contraindre à faire connaissance !

Je tiens tout d’abord à remercier Fyctia pour l’envoi de ce service Presse

Une couverture qui au premier coup d’œil nous donne l’envie de nous blottir sous un plaid avec un chocolat chaud. La neige, le chalet en montagne, le sapin de Noël, tous les éléments sont là pour nous plonger dans le thème du roman.

Ce roman est l’occasion pour moi de découvrir la plume de Rose Mia et je dois dire que je ne suis pas déçue. C’est fluide, plein de piquant et surtout la partie en huis clos est menée d’une main experte.

Nous découvrons donc Lila, caissière dans un supermarché, qui n’a qu’une hâte : fermer et aller profiter des fêtes chez ses parents. Elle est pétillante, pleine d’humour et pourtant elle se laisse mener en bateau par son petit ami. Amoureuse de lui depuis toujours, elle reste aveugle à tous les signes qui démontrent que c’est un connard. J’avoue avoir eu envie de la secouer à plusieurs reprises, mais parfois c’est compliqué d’admettre qu’on restera toujours la dernière roue du carrosse et pour Lila c’est encore plus dur à accepter. Lila est une héroïne comme on les aime, souriante, positive et elle m’a fait rire avec ses remarques ou ses envies. Lila, c’est une fille qu’on voudrait avoir pour amie. Je me suis beaucoup identifiée à elle car nous avons un talent commun : la pâtisserie. Lila est aussi douée que moi, c’est-à-dire que c’est une catastrophe ambulante. Mes amis se souviennent encore du gâteau à la poêle que j’ai tenté de faire lorsque j’étais étudiante et clairement ça aurait pu faire partie du podcast de Lila. Parce que Oui, Lila a beaucoup d’auto-dérision et c’est ce que j’ai adoré chez elle. Je me dis qu’elle et moi on ferait un carton dans une cuisine en créant des saveurs et des textures encore jamais réalisées.

Evidemment, pour une fille aussi chouette qu’elle, il fallait un homme à la hauteur et là, Rose Mia ne m’a pas déçue. Mathieu est aussi fan de Noël que moi des araignées et aussi enjoué et sympa qu’une porte de prison. Son passé compliqué a fait de lui une personne sans attache qui saute d’hôpital en hôpital sans vraiment s’impliquer. Mathieu est médecin, un médecin sexy, qui revendique coucher à droite et à gauche, mais qui derrière cette façade dissimule un grand cœur et un côté protecteur. Il est celui qui va le plus évoluer tout en gardant son côté sarcastique, les échanges avec la mère de Lila sont d’ailleurs de grands moments. Cet homme brut de décoffrage va, sous l’influence de Lila, s’ouvrir peu à peu et parvenir à se pardonner ce qu’il considère comme sa plus grande erreur.  

Entre l’amoureuse de Noël et l’homme des cavernes qui déteste cette fête, c’était loin d’être gagné et il fallait bien une avalanche pour leur permettre de faire connaissance. Leur relation démarre donc dans un supermarché à moitié détruit dont ils ne peuvent pas sortir. Ils ont réussi à se mettre à l’abri et commence un huis clos où tous les deux, pour ne pas mourir de froid vont commencer à discuter. J’ai trouvé que l’idée de l’avalanche était géniale et elle permet d’instaurer un lien fort entre les deux personnages. Mathieu essaie de ne pas brusquer Lila, mais tente de lui faire ouvrir les yeux sur sa relation avec son petit ami, on ressent son côté protecteur dès leur rencontre. Puis, au fil du roman, Mathieu fuit, encore et c’est Lila qui va se battre pour qu’il leur donne une chance. La relation va gagner en profondeur, malgré les doutes et les problèmes de Mathieu. J’ai accroché à cette relation du début à la fin car elle m’a paru totalement réelle. L’un qui doute, l’autre qui est convaincu de ses sentiments, les maladresses, les malentendus… rien n’est gagné d’avance et c’est ce qui en fait une très très belle romance de Noël. De plus, chaque personnage va apporter à l’autre ce qu’il lui manquait. Mathieu va permettre à Lila de prendre confiance en elle et de s’affirmer un peu plus, tandis que Lila va ancrer Mathieu dans le présent et lui permettre de s’attacher, de se créer un cocon avec des amis, une famille, un travail.

Bien sûr, Lila et Mathieu ne sont pas les seuls à avoir du charisme. Le roman permet également de mettre en valeur un personnage masculin fort, qui m’a fait mourir de rire : Thomas. Collègue charmant et charmeur, Thomas a un humour de dingue et j’aurais adoré le voir plus souvent, je l’ai même préféré à Mathieu qui pourtant est pas mal non plus. Il y a également la mère de Lila qui elle par contre m’a vraiment agacée. Je déteste les mamans qui croient tout savoir mieux que tout le monde et cherche à « diriger » la vie sentimentale de leur enfant même si c’est uniquement par amour. Le petit ami de Lila est aussi très présent et j’avoue que j’aurais aimé un plus de tension entre lui et Lila quand elle lui explique ce qu’il ne va pas.

Pour finir, je dirais que c’est une romance de Noël doudou. Pas de prises de tête, pas de sujets graves abordés, on rit, on se détend et on passe un excellent moment. Ce roman est la preuve qu’une seule nuit peut tout changer, que ce soit la vision qu’on a de soi-même ou des autres et qu’il n’est jamais trop tard pour aller de l’avant. Les scènes dans le supermarché sont admirablement bien décrites, j’y étais et je pense que comme Lila j’aurai eu un léger accident pour sauver la bouteille de Champagne. Mon côté curieux, celui veut toujours savoir ce qu’il se passe après a été pleinement satisfait par l’épilogue qui clôture à merveille cette romance.

En résumé vous l’aurez compris, j’ai adoré ma lecture et vous la recommande chaudement !

Un commentaire sur “#293 Noël, avalanche et hésitations – Rose Mia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s