Lecture perso·Les Chroniques d'Angélique·Romance·Romance Contemporaine

#262 Le murmure des profondeurs – Charlie L

Chronique #262

  • Maison d’édition : Auto édition
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 273 pages
  • Date de parution : 10 septembre 2021
  • Prix : 4.99 €
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

Il redoutait de la revoir. Elle voulait absolument l’oublier. Églantine s’épanouit dans la contemplation des fonds marins. Cette passionnée fait découvrir son paradis aquatique aux touristes venus séjourner dans le camping de ses parents. Lorsqu’un homme se présente à elle avec une belle femme à son bras, elle croit défaillir. Johan, qui a fait battre douloureusement son cœur toute son adolescence avant de disparaître, se tient à nouveau devant elle. Pourra-t-elle voir au-delà des apparences ? Le murmure des profondeurs réussira-t-il à faire entendre ces mots trop longtemps tus entre eux ?

Ici gros coup de cœur pour la couverture qui m’a tout de suite attirée, avec cette jeune femme sous l’eau qui respire la sérénité. On voit là encore une fois, l’importance de soigner sa couverture et de faire appel à des personnes qui maîtrisent l’art de sublimer les romans.

Concernant la plume de l’auteur, je dois dire que j’ai été happée par son récit. Romance à la première personne, avec alternance de point de vue et bonds dans le passé, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde

L’histoire nous présente donc deux personnages dont Églantine (Ejay). Ejay est une femme qui s’est construit une carapace pour ne plus souffrir. Amoureuse du même homme depuis vingt ans, elle a appris à faire sans lui et ne vit plus que pour une seule chose : la plongée sous-marine. Forte, déterminée, elle va tout faire pour repousser celui qui refait surface après tant d’années. J’ai aimé ce personnage qui reste fidèle à ses principes et ses valeurs, par exemple, elle refuse de faire quoi que ce soit avec Jo qui arrive au bras d’une autre femme. Ce n’est pas une girouette qui change d’avis toutes les trois secondes, non, elle ne cède pas même si on devine à quel point c’est difficile pour elle. J’ai apprécié le fait qu’elle ne se rabaisse pas, qu’elle ne s’écrase pas face à Jo et qu’elle se montre fière pour se protéger et protéger son cœur. Profondément attachante, Ejay est un personnage auquel on peut facilement s’identifier. J’ai aimé son côté femme d’affaires, qui dirige son activité avec justesse et professionnalisme. Le fait qu’elle ne cherche pas à tout prix à trouver l’amour et qu’elle vive sa passion m’a beaucoup touchée.

Parlons maintenant de Jo, le héros masculin. Alors lui, j’ai eu envie de le secouer plusieurs fois. Il s’embourbe dans ses mensonges même si on comprend au fil du récit pourquoi il agit ainsi. Même si parfois il peut sembler lâche, il faut attendre la fin du roman pour avoir toutes les réponses et finalement se demander si, à sa place, on aurait fait mieux ou pas. J’ai aimé le voir tenter de se rapprocher d’Ejay par tous les moyens et là où j’ai encore plus apprécié ma lecture c’est parce qu’il se plante en beauté de nombreuses fois. Je ne suis pas sadique, hein, c’est juste que souvent dans les romans, le héros réussit très rapidement à impressionner la belle et l’histoire est bouclée. Ici ce n’est pas le cas, Jo va devoir sortir les rames et gagner, non pas l’amour d’Ejay (elle l’a toujours aimé), mais son respect et lui prouver qu’ils peuvent avoir un avenir ensemble. J’ai aimé que le personnage ne soit pas un bad boy ou un type qui se la raconte, Jo est un homme avec ses forces et ses faiblesses. J’ai eu l’impression que ça pouvait être n’importe qui, un personnage réel qu’on pourrait croiser au coin de la rue et c’est ce qui le rend si attachant et qui fait qu’on lui pardonne ses mensonges. Si au début je lui aurais mis des gifles, j’ai fini par l’apprécier et lui souhaiter de réussir dans son objectif de séduire Ejay.

Leur relation est conflictuelle, beaucoup de ressentiment (justifié) de la part d’Ejay et Jo malgré, sa bonne volonté, n’a pas les clés pour déverrouiller son cœur. Grâce aux bonds dans le passé, on comprend comment tout a commencé, de leur première rencontre au camping aux évènements que vous découvrirez dans le roman. Personnellement, j’ai trouvé que tout était juste et cohérent, le fait qu’elle le repousse, le fait qu’elle ne lui cède pas. On n’a pas à faire à une relation de je t’aime, je t’aime plus, je t’aime, je t’aime plus, mais vraiment à une histoire d’amour très forte qui a besoin de faire table rase du passé pour démarrer sur de bonnes bases.

Mais une histoire ne serait rien sans des personnages secondaires attachants et ici nous avons Bastien alias Bass. Grand frère d’Ejay, meilleur pote d’enfance de Jo, il est protecteur envers sa sœur, mais aussi à l’écoute de Jo. J’ai eu un gros coup de cœur pour ce personnage très sympathique et j’aimerais bien un Spin off sur ce trentenaire un peu volage, toujours prêt à faire la fête. Dans la bande, nous avons aussi Logan et Dorian, des collègues et amis d’Ejay et Bass. Toujours de bons conseils, ils forment un groupe soudé autour des personnages principaux et j’ai apprécié la complicité qu’il y a dans le groupe.

Globalement, on sent que l’auteur maîtrise le sujet de la plongée sous-marine et c’est un vrai plus. Les descriptions des fonds marins, les moyens mis en œuvre pour les protéger, les techniques de plongée, Charlie nous sensibilise à cette activité sans non plus nous bombarder de vocabulaire compliqué. Pendant ma lecture, il me suffisait de fermer les yeux pour avoir l’impression d’accompagner Ejay dans les profondeurs. J’ai aimé l’histoire d’amour qui prend son temps et les secrets dévoilés au fur et à mesure des chapitres qui nous plongent dans l’enfance des héros. Les moments sous la mer sont des bouffées de fraicheur qui nous font voyager et oublier le monde extérieur, c’est pourquoi cette lecture m’a fait beaucoup de bien et m’a donné le smile. Pour finir, je dirais que j’ai été embarquée par Charlie et son roman qui m’a permis de prolonger un peu plus mes vacances en bord de mer. Mon conseil : chaussez vos palmes et laissez-vous entraîner sous les fonds marins pour découvrir une belle romance où rien n’est facile et tendez l’oreille, vous entendrez surement le « murmure des profondeurs » vous appelez et comme moi vous ne pourrez qu’y succomber.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s