Black Ink Editions·Lecture perso·Les Chroniques d'Angélique·Romance·Romance Historique

#255 DARK AGES – Kalvin Kay

Chronique #255

  • Maison d’édition : Black ink Editions
  • Genre : Romance historique
  • Nombre de pages : 270 pages
  • Date de parution : 3 septembre 2021
  • Prix : 4.99 €
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

Les Vikings déferlent sur les mers pour tout piller sur leur passage. Pictavia n’est pas épargnée.

Pour sauver son royaume, le roi n’a d’autre choix que conclure un pacte avec les envahisseurs du nord.

Quelques années plus tard, de grandes voiles assombrissent les côtes pour reprendre cette princesse picte qui leur a été promise.

Unique héritière du trône, Nola ne sait pas encore qu’elle doit épouser un homme qu’elle ne connaît pas. Enlevée par ces barbares, elle va devoir apprendre à vivre avec ce Viking qui ne cesse de la tourmenter. Jamais elle ne pourra aimer un homme aussi froid et méprisant.

Runn aspire à rester ce guerrier impitoyable et voit d’un mauvais œil cette étrangère que son roi et père lui impose comme épouse.

Pourtant, les dieux semblent s’acharner à les rapprocher. Face aux épreuves, ils devront s’allier et peut-être apprendront-ils à s’aimer au-delà de ce qu’ils avaient imaginé ?

Tout d’abord, je dois avouer que j’ai complètement craqué sur la couverture, que je trouve sublime. Pas besoin d’un mec torse nu, le regard viril de ce viking, suffit à donner envie d’en savoir plus. Avec son épée, son armure on comprend tout de suite qu’on n’aura pas à faire à un romantique. De plus, la couverture en noir et blanc avec le titre qui ressort en doré attire vraiment le regard et met l’ensemble en valeur

Concernant la plume de l’auteur, je dois dire que j’ai adoré. Bousculant les codes traditionnels de la romance historique, Kalvin Kay, opte pour un récit à la première personne + alternance de point de vue et ça matche. L’alternance de point de vue est maîtrisée, le choix du « je » permet une réelle immersion dans le roman et on ne s’ennuie pas une seule seconde. C’est simple, à mesure que je lisais, j’avais l’impression de voir le film devant mes yeux.

Côté personnage, on alterne entre Nola, la princesse picte et Runn le prince viking. Nola c’est ma chouchoute, forte, déterminée, prête à tout pour les gens qu’elle aime. J’ai aimé son évolution, notamment au niveau sentimental. On sent que petit à petit, elle ouvre les yeux pour se rendre compte de ce qu’est réellement l’amour. Attention cependant, elle n’a rien d’une jeune fille fragile ou docile qui se laisse malmener par les évènements. Non, Nola va se rebeller et mener la vie dure à Runn, le prince qu’on l’a forcé à épouser. J’ai été conquise par son côté guerrière et sa détermination car à aucun moment elle ne baisse les bras.

Parlons de lui d’ailleurs ! Viking, barbare, homme des cavernes, tout au long du roman, j’ai rêvé qu’il vienne m’enlever. Si, au premier abord il paraît brut de décoffrage, on en apprend beaucoup sur lui et j’ai beaucoup aimé le voir tomber petit à petit amoureux de Nola, même s’il fait tout pour ne pas le reconnaître. Homme de parole, d’honneur, c’est un guerrier valeureux avec un grand sens du devoir. J’ai aimé son évolution qui est très intéressante aussi, de par son éducation (fils de roi), il est plutôt fier et plein de préjugés, mais petit à petit il va s’ouvrir à Nola et faire de nombreuses découvertes sur lui-même et sur ce qui est réellement important.

La relation entre les deux personnages est très intéressante car au début, ni l’un ni l’autre ne veut de cette union. Runn refuse d’avoir quoi que ce soit à faire avec une picte et Nola ne pense qu’à une chose, s’échapper le plus vite possible. Ce n’est qu’au fil du roman et des aventures, qu’ils vont finalement nouer des liens de respect et d’amour. Nous voyons vraiment leur amour naître et grandir ce qui rend le récit encore plus prenant. Ce n’est pas le coup de foudre au premier regard, loin de là et Nola et Runn ne vont pas s’avouer leur sentiment au bout de trois chapitres et bon dieu que c’est bon. Il va falloir du temps et que les personnages évoluent psychologiquement pour s’apprivoiser et apprivoiser leurs sentiments.

Dans ce récit, peu de personnages secondaires attachants, si ce n’est dans la seconde partie du roman avec Aude que j’ai beaucoup apprécié et un autre dont je ne dirais rien pour ne pas spoiler. Cela ne gêne cependant pas du tout la lecture qui est très rythmée par les aventures que vivent nos deux héros. On tremble pour eux, on vit avec eux et on se bat avec eux. J’ai vraiment été conquise par cette lecture tant pas l’histoire d’amour des personnages principaux que par les aventures qu’ils vivent. J’ai vraiment eu l’impression d’une histoire qui ne se contente pas de rapprocher un homme et une femme mais qui nous fait voyager, nous fait vivre une réelle aventure. Mon seul regret ? De devoir les laisser. J’ai vraiment cru qu’il y aurait un tome 2 à l’issue du dernier chapitre, mais l’épilogue conclut l’histoire à mon grand regret. J’en voulais encore, j’en voulais plus, preuve que ce livre est vraiment une pépite.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman et vous invite à partir en terre Viking pour rencontrer Nola et Runn. Promis le voyage en vaut la peine.

4 commentaires sur “#255 DARK AGES – Kalvin Kay

  1. Comme toi la cover m’attire beaucoup. Le résumé également et je dois dire que ton avis achève de me convaincre.
    Dark Ages va rejoindre ma pal 😄

    J'aime

Répondre à paradisehunter35 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s