De Saxus·Fantastique·homoromance·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance

#238 La maison au milieu de la mer céruléenne – TJ Klune

Chronique #238

  • Maison d’édition : De Saxus
  • Genre : Fantastique
  • Nombre de pages : 474 pages
  • Date de parution : 1er Juillet 2021
  • Prix : 11.99 € / 18.90€
  • Note : 5/5
  • Résumé : 

Une île magique. Une mission dangereuse. Un secret brûlant.

Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat caractériel et ses vieux disques. En tant qu’agent du Ministère de la Jeunesse Magique, il doit s’assurer du bien-être des enfants dans les orphelinats supervisés par le gouvernement.
Mais lorsqu’il est convoqué de manière inattendue par les Cadres Extrêmement Supérieurs, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre sur l’île de Marsyas dans un foyer où résident six dangereux pensionnaires.
Obligé de mettre ses craintes de côté afin de rédiger un rapport objectif sur l’établissement, Linus va vite comprendre que les enfants ne sont pas le seul secret que renferme l’île. Il devra également réussir à cerner le charmant et énigmatique directeur des lieux, Arthur Parnassus, qui fera tout pour défendre ses protégés.
À mesure qu’il découvre d’incroyables secrets et qu’il se rapproche d’Arthur, Linus va se retrouver confronté au plus difficile des choix : faire son devoir ou écouter son cœur.

Autant le dire de suite, la couverture de ce livre est magnifique. C’est ce qui a d’ailleurs contribué à cet achat, même si, je vous l’avoue, ayant su que c’était du MM, j’ai un peu hésité. Mais j’avais tellement entendu parler de TJ Klune que finalement, j’ai tenté. Et c’est un coup de cœur magistral !

L’un des gros points fort du livre, ce sont les personnages. Je me suis prise d’affection pour beaucoup d’entre eux, surtout les enfants : Lucy (tremblez lecteurs et lectrices), Théodore (commencez à enlever vos boutons), Talia (mention spéciale à sa pelle), Chauncey (préparez les pourboires) sont mes petits préférés. Chacun a son caractère, son histoire. Tous nous délivrent des moments poignants et, à l’inverse, hyper drôles. D’ailleurs, parlons-en de l’humour décalé ! Ce livre en est bourré, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça n’enlève rien aux messages forts délivrés et ça ne rend pas non plus l’histoire ridicule.

L’histoire est des plus belles, elle se repose sur la différence et la tolérance. On plonge dans le quotidien de Linus qui, du jour au lendemain voit sa vie chambouler à cause de son travail. Le voilà parti pour une île où un orphelinat accueille six enfants très spéciaux. Il est là pour déterminer si l’établissement doit être fermé ou non. Au fur et à mesure, on le voit changer, se réveiller, devenir « humain » et plein de vie. Il s’attache, apprend des leçons de vie. Là-bas, il ne fera pas juste son travail, il va apprendre à penser par lui-même.

Ce que j’avais peur avec ce livre, c’est la relation MM. J’en lis très peu, la preuve, ce n’est que mon troisième livre. Du coup, j’avais un peu peur que ça entre trop dans les détails. Je ne pouvais pas être plus loin de la vérité. La relation est limite sous-entendue, elle prend clairement son temps et on ne dépasse pas le stade du baiser. Pour autant, c’était ce qu’il fallait. On se concentre sur l’innocence des enfants tout le long du livre, il aurait été malvenu que ça aille plus loin. Pour éviter tout malentendu, je tiens à préciser que j’aurais eu le même ressenti si ça avait été un couple hétérosexuel. Ce livre est parfait comme il est et la relation amoureuse n’est pas du tout au premier plan alors si comme moi, ça vous freinait, n’ayez aucune crainte à ce sujet.

J’ai conscience que ma chronique est courte, mais j’ai tellement aimé que je ne vois rien d’autre à ajouter, si ce n’est de foncer ! Ce livre est une pépite, il est addictif, on rit, on s’attache aux habitants de cette maison comme si on y vivait aussi. J’ai adoré et je ne peux que vous le recommander.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s