Auto-Edition·Fantastique·Lecture perso·Les Chroniques d'Anaïs·Romance Paranormale

#207 Noël Post Contrat « La déchéance du Roi #2 » – Reina Leif

Chronique #207

  • Maison d’édition : Auto édition
  • Genre : Fantastique, Romance paranormale
  • Nombre de pages : 630 pages
  • Date de parution : 16 Juillet 2021
  • Prix : 4.99 € / – €
  • Note : 5+/5
  • Résumé : 

Dans cette vie ou dans la prochaine, tout est question de choix.

Si Amon n’est pas un arnaqueur, que peut-il être ?
Meryle lève le voile sur son identité tenue sous anonymat jusque-là, mais rien ne devient plus simple. Celui qui a fait revivre une part d’elle-même n’est pas l’homme qu’elle croyait.
Amon pensait trouver un répit dans la tempête, mais le sort a la dent dure.
Au bout du chemin, il pourrait bien trouver plus que quelques fragments du passé…


AU DIABLE LA RAISON !!

Le Diable lui-même n’aurait su faire mieux.

Cette semaine je vais vous parler d’une histoire que j’attendais avec impatience…. Il s’agit du tome deux de La déchéance du Roi de Reina Leif. Si vous avez lu ma chronique sur le premier tome vous savez que ça a été un coup de cœur alors j’avais plus que hâte de retrouver mes chouchous pour la suite de leurs aventures… et bordel je peux vous le dire je n’étais pas prête… si vous me lisez régulièrement vous savez que cette auteure à une place chère dans mon cœur car elle me vend du rêve à chaque livre qu’elle sort et bien là ce n’est pas du rêve qu’elle m’offre dans ses pages mais le Paradis…. Et surtout l’Enfer !!!

J’écris cette chronique à chaud après avoir tourné la dernière page et je ne sais franchement pas par où commencer… Il y a tellement à en dire et en même temps je dois me contenir !!! Sachez que j’évite les spoils mais si vous n’avez pas lu le tome 1 de cette duologie mieux vaut quand même s’abstenir de lire cette chronique. Je vais m’éloigner un tant soit peu de la présentation habituelle car ici je ne peux pas me contenter de parler seulement de l’histoire de Meryle et Aamon. En effet même si ils restent les personnages principaux de l’intrigue, l’auteure nous livre énormément d’éléments sur les autres personnages qui auront également voix aux chapitres.

Tout d’abord nous retrouvons donc Meryle et Aamon chacun de leur côté, ayant repris le cours de leur vie après les évènements de la fin du premier tome. Si chacun reste dans le doute concernant sa vie ou ses décisions ils vont bien vite se faire à l’idée que rien ne peut rester ainsi… leur relation va passer un autre cap en tentant de dépasser les faux semblants mais également en passant les épreuves se mettant en travers, les unes après les autres … si leur relation est un pan essentiel de l’histoire car c’est ainsi que tout a commencé elle est également le point d’ancrage de l’intrigue principale de ce récit. Car si l’amour triomphe de tout arrivera-t-il à survivre à l’Enfer ? Là où les sentiments n’ont pas lieu d’être les ténèbres vont finalement révéler leur lumière malgré les apparences… Dans ce tome Meryle est beaucoup plus à même d’affronter les épreuves et révèle une force insoupçonnée dans les moments les plus critiques. Quant à Aamon si je ne doutais pas de sa force évidente, lui va révélé un côté plus humain malgré les charges lui incombant. C’était un réel plaisir de les retrouver autant individuellement que ensemble. Leur relation est une fois de plus une pépite à lire… rien n’est surfait tout est beau et je me suis régalée du moindre passage les concernant…

Je passe maintenant aux personnages secondaires du premier tome. En effet je vous avais laissé présager dans ma chronique qu’on les retrouverait sûrement… et bien c’était peu dire !!! Je commencerais donc par Adon et Miles. Le premier étant l’assistant d’Aamon et le deuxième le meilleur ami de Meryle chacun apparaît relativement souvent au profit de nos deux chouchous mais également grâce à leur propre histoire. En effet si chacun était réticent au départ il s’avère que leur relation perdure malgré tout. Et on adore !!! Si Adon est toujours en proie aux doutes quant à ses sentiments c’est Miles qui va l’éclairer à cause de ses propres questionnements. Et quand on en apprend plus sur le passé d’Adon je peux vous jurer que je suis ravie de la place que Reina lui a accorder dans ses pages… je les adore ! ils sont un mélange de défi constant et de sentiments timides mais également d’instants torrides…


Passons à Gali démone de la gourmandise et Calloway démon de l’avarice. Ces deux là j’avoue que même si je n’ai pas toujours adhéré à leurs façons de faire, au final je les adore… individuellement ce sont des ours !!! Oui oui même elle… sous ses apparences de jolie blonde sage se cache une véritable guerrière avec un caractère bien trempé ! Quant à Calloway que ça soit dans ce tome ou le précédent il est connu et reconnu pour ne pas y aller avec le dos de la cuillère. Cela dit ensemble ils sont juste adorables. Même si ils n’aimeraient pas que je les qualifie ainsi on ne peut nier leur amour débordant et leur dévotion l’un à l’autre et cela rend leur couple incontournable ! De plus ils sont loyaux envers les personnes qui comptent et cela s’avérera bien utile tout au long de l’histoire.

Je passerais à Astiel et Avera. Si on a rencontré le démon de l’envie dans le premier tome, il était plutôt effacé. Or dans cette suite il sera beaucoup plus présent et pour cause la majeure partie des évènements seront de son initiative. Je dois vous avouer qu’individuellement j’ai eu un peu de mal à voir au-delà de sa carapace de calculateur mais en réalité c’est bien plus que cela. Quand j’ai compris son but et ses intentions, bonnes ou non, j’ai malgré tout saisi sa démarche… cependant là où je le préfère c’est avec Avera… non on ne la connait pas… et je ne vais rien vous révéler sur son personnage car leur histoire est tellement singulière et représente tant de choses dans le récit que je préfère que vous la découvriez vous-même… sachez seulement que ça m’a montré une autre facette d’Astiel que j’ai adoré et j’ai trouvé les passages les concernant vraiment beaux et pleins de sens…


Je ne peux passer sur l’histoire sans en revenir à Seiri / Ren. Mystérieuse et intriguante dans le premier tome je n’étais pas au bout de mes surprises. En effet ici on en apprend beaucoup plus sur son histoire et son rôle. Les fragments de son passé lèvent le voile sur le mystère de sa personnalité, et même si je n’étais pas sa plus grande fan je ne peux nier qu’elle m’a touchée et qu’elle est également un point essentiel à l’intrigue.


On retrouve aussi Nadgel faisant de brèves apparitions dans le premier volet de l’histoire il sera également plus présent ici et pour cause… ça a été le choc quant à son véritable rôle,et je vous le dis, lui je l’avais pas vu venir !!! Mais là encore je ne peux vous en raconter plus sans trop en dévoiler ! Il y aura également Kôl démon de la colère et Zayn démone de la paresse faisant de brèves apparitions. Et pour finir, Les Faucheurs qui auront un rôle et une histoire propre dans le récit, et là encore, Reina va nous entraîner à l’histoire de leurs origines et j’étais loin de m’attendre à ça…

J’ai énormément parlé et encore j’aurais pu en dire tellement plus… car croyez moi c’est bien plus riche !!! Alors c’est loin d’être un simple coup de cœur…. C’est bien pire que ça !! L’univers est une fois encore travaillé à la perfection et j’ai l’impression de me répéter à chaque fois mais c’est un régal ! Si l’intrigue principale reste en premier lieu axée sur Aamon et Meryle et leur amour impossible, Reina a su faire en sorte que chaque personnage avec son histoire ait sa place et un rôle dans celle-ci. Des passés et des vécus propres à chacun qui vont pourtant déboucher sur un destin commun… c’était vraiment parfaitement exécuté, sans fausses notes pour ma part… j’en redemanderais même encore tellement je suis triste d’avoir lu le mot fin de cette duologie… alors oui c’est bien plus qu’un coup de cœur parce qu’une fois encore les mots de Reina se sont infiltrés dans ma tête jusqu’à mon âme pour me posséder du début à la fin et j’ai tellement aimé ça !! Déjà, pour l’histoire je ne peux que vous inciter à lire ce tome ou à découvrir celui d’avant si ce n’est pas encore fait… mais aussi pour cette couverture magnifique et le travail de dingue de mise en page que Reina Leif a fourni une fois encore, ce livre est une fois de plus c’est un vrai bijou… alors n’hésitez plus à signer un pacte avec le Diable !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s