Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance·Romance Contemporaine·Rouge Noir éditions

#150 Violette – Priscilla Dorschner

Chronique #150

  • Maison d’édition : Rouge Noir
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 323 pages
  • Date de parution : 26 Juillet 2019
  • Prix : 5.99 € / 16.99€
  • Note : 3.75/5
  • Résumé : 

Deux faces pour un même cœur.

Il y a dix ans, j’ai coupé tout contact avec ma seule famille. Cinq ans après, j’ai vécu l’enfer.

Aujourd’hui, ce passé resurgit, alors, pour éviter que ma plus grande peur ne se réalise, je fuis. Je retourne vivre auprès de Marthe, ma tante. Malgré des années de silence, elle m’accueille à bras ouverts. J’y retrouve également Alexy, mon ami d’enfance.

Seulement, j’ai changé, un lourd secret pèse désormais sur mes épaules. Je ne suis plus la même. Alors, quand mon ami tente à tout prix d’en connaître les raisons, je reste méfiante, en dépit des sentiments naissants envers lui.

Quand mon pire cauchemar arrive, je prie pour qu’Alexy puisse me venir en aide.

Suite à l’opération entraide auteur sur le groupe facebook des Plumes Ensorceleuses, j’ai acheté ce livre. Le résumé ne m’attirait pas tant que ça, mais je trouvais la couverture très jolie. Du coup, pourquoi pas ? Même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai apprécié ma lecture.

Nous faisons la connaissance de Capucine. Le décès de ses parents va marquer un tournant dans sa vie. Éplorée, perdue, elle n’en devient que plus fragile et influençable. Peu à peu, elle tombe sous le joug d’un petit-ami violent. Il la coupe de tout le monde et elle ne fait que subir pendant des années, jusqu’au jour où elle parvient à se libérer de son emprise après un épisode tragique. Hélas, celui-ci lui coûtera cher et cinq ans après, elle en souffre encore. Je l’ai trouvée attachante. Comment ne pas compatir à son malheur, même si personne ne peut connaître cette douleur sans l’avoir vécue (ce que je ne souhaite évidemment à personne) ? Pourtant, il y a eu des moments où j’ai eu envie de la secouer.

Nous suivons également le point de vue d’Alexy, son ami d’enfance, amoureux de Capucine depuis toujours, mais qui n’a jamais pu le lui avouer. Avec le départ de Capucine qui a fini par ne plus donner de nouvelle, l’occasion ne s’est jamais plus représentée. Mais la voilà de retour après dix ans, cette fois il est bien décidé à dire ce qu’il pense. Il oscille entre son amour pour elle et la colère qui découle de son absence, du manque d’explications. Au début, j’avais une opinion plus que positive de lui, c’est le gars fidèle par excellence, protecteur qui s’est retranché dans son travail pour combler le vide. À côté de ça, il est amer et ses raisons sont légitimes. Néanmoins, j’ai trouvé certaines de ses réactions excessives. Des fois, il s’emportait, ne laissant pas à Capucine le temps de s’expliquer. Il fuyait les conversations importantes et en tirait des conclusions hâtives. Sur ce point, il m’a fortement agacée.

En ce qui concerne leur relation, elle était touchante, réaliste. Il y a d’un côté Alexy qui aime Capucine depuis toujours et de l’autre, une Capucine brisée qui se rend compte petit à petit qu’elle partage ses sentiments. Ce n’est ni rapide, ni trop lent, jamais acquis. J’ai adoré cette vitesse, ça maintient l’envie de tourner les pages.

J’ai également beaucoup apprécié l’histoire. C’est celle d’une jeune femme qui a pour but de se bâtir une nouvelle vie après un drame, se reconstruire psychologiquement. Ce n’est pas simple et des fois baisser les bras lui paraît tellement plus facile, d’autant plus que son ex refait surface après un temps passé en prison et la menace. Acculée, se sentant espionnée, Capucine fuit et revient vers les seules personnes qui lui restent, dont Alexy fait partie. L’accueil est mitigé, en effet elle refuse de s’expliquer et même si c’est dur pour elle, je lui ai un peu reproché son mutisme. Elle donnait juste l’impression de se servir d’eux.

Saura-t-elle se faire pardonner ? Sera-t-elle un jour heureuse, sans se retourner vers son passé ? À vous de le découvrir. En bref, c’est une histoire touchante, qui aborde hélas le quotidien de nombreuses personnes en souffrance. Si vous êtes prêts à souffrir avec les personnages, mais à partager également leurs moments de joie, je vous recommande cette romance au style simple, plaisant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s