Editions Alter Real·Les Chroniques d'Anaïs·Romance·Romance Contemporaine·Romance suspens·service Presse

#130 Devil’s Reach Bikers #1 « Désordres » – J.L. Drake

Chronique #130

  • Maison d’édition: Alter Real
  • Genre : romance à suspens
  • Nombres de tome :1/-
  • Nombres de pages : 319
  • Date de parution : 28 Mai 2021
  • Prix :5.99€ / – €
  • Note : 3,75/5
  • Résumé : 

J’ai été élevé par le Diable en personne.

Il a fait de moi un homme que rien ni personne ne peut atteindre.

L’enfant battu est devenu un homme aux brusques accès de rage, capable d’exploser à tout moment. Tuer. Il n’y a que ça qui parvienne à me calmer, que ça qui fasse taire les démons qui hurlent dans ma tête.

Et puis, elle a fait irruption dans ma vie et elle a tout changé.

Elle, qui a été maltraitée par la vie et qui rêve de liberté.
Elle, qui m’obsède autant qu’elle me brise.
Elle, qui bouleverse mon univers.

Mais comment entrer dans la lumière après avoir passé tant de temps dans les ténèbres ?

Je m’appelle Trigger.

Pour ma lecture de cette semaine on part chez les bikers !! Mais avant de vous en parler je remercie les éditions Alter Real pour l’envoi de ce service presse et leur confiance. J’ai clairement flashé sur la couverture en premier lieu, le noir et blanc, des tatouages c’est bon ok je suis attirée !! Ensuite le résumé m’a également mis l’eau à la bouche alors c’est partit pour rencontrer les Devil’s Reach.

L’histoire nous emmène à la rencontre Tess, jeune femme ayant quitté sa vie pour en démarrer une nouvelle. Elle choisit de rejoindre Brick son meilleur ami qu’elle n’a pas vu depuis des années mais dont elle est toujours aussi proche. Il lui procure un appartement et un boulot dans un bar. Le jour de son embauche arrivé, Tess découvre que son nouveau lieu de travail n’est autre qu’un bar de motards. En effet la ville compte deux clubs rivaux. Elle se lance dans ses nouvelles tâches sans problèmes mais c’est sans compter sur Trigger, le président des Devil’s Reach qui lui, est plutôt impressionnant… personne ne l’approche ou ne le touche sous peine d’énerver la bête ! Mais Tess ne connait pas encore tous les codes et les dangers alors elle ose l’affronter sans se départir de son courage… et peu à peu les carapaces se brisent… mais le passé de nos deux héros ainsi que les problèmes du club n’auront de cesse de leur mettre des bâtons dans les roues.


Parlons de Tess pour commencer. Jeune femme qui fuit son passé et se retrouve à devoir quitter sa vie et ce qui la retenait. Quoi me demanderez vous ?! Et bien les indices se multiplient au fur et à mesure de l’histoire mais restent vagues cependant. On sait qu’elle est bousillée et qu’elle peut encore être facilement sous l’emprise de ses bourreaux du passé. Mais elle veut changer de vie et aller de l’avant alors se jette corps et âme sur cette nouvelle chance. Ce nouveau monde n’est pas facile et pourtant elle va y trouver sa place et se faire respecter. Elle est courageuse, un peu téméraire parfois mais ne se laisse pas marcher dessus et ça la rend plutôt badass comme nana !! J’adore !! Mais les problèmes ne sont jamais loin et ce qu’elle fuit est toujours présent. Elle n’aime pas en parler, seul Brick, son meilleur ami, est au courant. Mais se murer dans le silence n’amène jamais rien de bon et Tess est encore trop fragile quand il s’agit de ça. J’ai aimé son personnage car c’est une fille forte qui se fait sa place dans un milieu compliqué ! Cependant elle est assez complexe car torturée par son passé elle garde encore des barrières à faire tomber. On apprend à la connaître petit à petit et j’avoue que je suis curieuse d’en savoir plus !

Trigger quant à lui est le mâle alpha sans conteste. Président de son club depuis plusieurs années il est craint et respecter par ses membres. On le découvre rapidement impitoyable et violent. Et c’est ce qu’il est. Se faire entendre et obéir par son club est primordial pour lui car celui-ci lui tient à cœur. C’est tout ce qu’il lui reste, ce qu’il connait et il a à cœur de remettre les choses sur les rails. Mais Trigger est difficilement accessible et peu se risquent à essayer de l’atteindre. Il ne supporte pas qu’on l’approche de trop près, si ce n’est pour ses besoins primaires dirons nous poliment, ni qu’on le touche… son passé familial lui a laissé de grave séquelles et les fantômes ne sont jamais loin pour se rappeler à lui. Alors Trigger trouve dans le club et ses affaires ainsi que dans le combat un moyen de faire taire la colère sourde qui l’envahit souvent. Il se connait et connait aussi ses limites mais n’a pas vraiment de moyens pour ne pas les franchir. Les personnes le connaissant et à qui il fait confiance sont rares et à juste titre. J’ai adoré son personnage. Très complexe également c’est le Bad boy par excellence. Attention il est vraiment extrême parfois… son passé est également torturé et tout comme pour Tess on a le droit à des aperçus durant le récit. Sa situation est plus vite éclairée en revanche mais tout reste à régler… j’aime qu’il reste ce qu’il est avec ses fêlures et qu’il ne change pas sa nature au fil de l’histoire.

On peut dire qu’eux deux ont relation particulière. Une femme chez les bikers c’est soit belle et tais toi ! Sauf que Tess n’est pas vraiment adepte de ce principe et ne se prive pas d’imposer ses idées et sa voix… ce qui n’est pas toujours évident pour le self control du président !! Cependant son comportement est rafraichissant et ne le rebute pas tant que ça. Au contraire elle arrive à s’insinuer un peu au-delà de sa carapace. Ce qui va commencer par du sexe pur et dure où il n’est absolument pas question de sentiments va évoluer. En effet si en premier lieu Trigger va être clair sur ses intentions et qu’il ne veut pas de relation sentimentale, Tess est bien d’accord avec lui et ne souhaite pas se lancer dans autre chose qu’une relation physique. Plus facile à dire qu’à faire en réalité. Les événements vont les rapprocher malgré eux et les murs se fendiller petit à petit… mais si Trigger se laisse un peu plus approcher, Tess à encore du mal à se confier et cela va parfois être compliqué de se comprendre. Ils apprennent de leurs faiblesses mutuelles et arrivent à passer au dessus jusqu’à ce qu’une petit pointe de sentiments s’insinuent entre eux … seulement ça serait trop simple si en plus de leur passé respectif les problèmes du club n’y mettaient pas leur grain de sel. Tout comme les personnages individuellement, leur relation est compliquée. Énormément de facteurs rentrent en jeux et j’ai apprécié que tout ne soit pas simple et ne se calme pas en deux chapitres. C’est sulfureux entre eux et intéressant aussi de les voir s’apprivoiser. Mais bordel….

Les personnages secondaires ont une place essentielle dans l’histoire étant donné que tout ne tourne pas autour de la romance. On rencontre Bricks le meilleur ami de Tess et également vice président des Devil’s Reach. Il est très présent dans le récit et est très important pour nos deux héros. Je l’aime beaucoup car il est adorable avec Tess mais est impitoyable quand il s’agit des besoins du club. On rencontre également Rail, Cooper, Morgan, plus tard Loose et d’autres qui sont des membres du club et ont plus que leur place dans le récit. En toile de fond pour l’intrigue apparaissent également d’autres personnages moins sympas et encore mystérieux pour certains. Il y a les clubs rivaux, les groupies de Trigger mais aussi la famille de Tess pour ce qu’on en sait… chacun aura un rôle décisif à un moment donné dans l’histoire.


En conclusion j’ai beaucoup aimé cette histoire !! Même si on ne retrouve pas forcément les codes habituels chez les bikers la hiérarchie reste similaire et je me suis plongée dans l’univers assez facilement. Les passés troublés de nos personnages ainsi que l’intrigue ayant attrait au club apporte de l’action et des questionnements constants. J’ai cependant eu quelques soucis au niveau de la temporalité de certains événements qui ont mis à mal la cohérence sur l’âge du héros et m’ont donc posé question. De plus le passage du récit aux flashback en rapport avec l’histoire personnelle de Trigger et de Tess était difficilement repérable dans la mise en page, ce qui parfois rendait la lecture un peu moins compréhensible et fluide. En revanche je les ai trouvé très intéressant car ils permettaient d’en savoir plus sur le pourquoi du comment ils en étaient arrivés là. Outre ces points, l’histoire est forte et le récit entraînant et j’ai été transportée dans l’intrigue du début à la fin… mais misère ce final !!!! Aïe aïe aïe où est la suite ?! J’avoue que j’ai hâte de la connaître pour retrouver Tess et Trigger et savoir à quelle sauce ils vont être mangés… alors si vous aimez les histoires de bikers et les héros torturés n’hésitez pas à découvrir les Devil’s Reach !


.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s