Editions BMR·Les Chroniques d'Hinata·Romance·Romance Contemporaine·service Presse

# 127 Section Aguara Tome 2 : Pour une poignée de souffrance – Colombine Huc

Chronique #127

  • Titre : Section Aguara Tome 2 : Pour une poignée de souffrance
  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : romance contemporaine
  • Nombres de pages : 490
  • Date de parution : 10 juillet 2020
  • Prix : 9,99€ / 20.00€
  • Note : 5+/5
  • Résumé :

Depuis deux mois, Calice survit plus qu’elle ne vit. Son ami, Ethan, dépérit derrière les barreaux, et sa meilleure amie, Lucile, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Chaque jour est plus terne que le précédent. Jusqu’à ce que Tristan se réveille du coma dans lequel il se noyait. Et alors, tout change. Car pendant ces heures durant lesquelles elle a parlé à l’homme endormi, Calice a oublié qu’il était un criminel. Et parce que Tristan, lui, c’est son passé qu’il a oublié en ouvrant les yeux. Se débattant dans les eaux troubles de sa mémoire, une seule ancre le raccroche à la rive : le regard sauvage d’une inconnue, Calice. Ils le savent tous les deux. Désormais, plus rien ne sera comme avant.




Je remercie tout d’abord les éditions BMR pour m’avoir fait confiance en me confiant l’une de ses œuvres. Une saga que j’ai commencée à chroniquer l’an dernier avec le tome 1, me voilà donc je retour avec mon avis pour le tome 2 de la Section Aguara de Colombine Huc. Une couverture toujours aussi hypnotisant, reflétant une émotion forte et sombre et une couleur qui définit bien le sentiment du personnage depuis sa naissance : La solitude.  Sentiment qui se renforce par un résumé qui pose les bases sur les deux protagonistes dont qu’on a pu apercevoir brièvement, mais assez pour qu’ils nous intriguent. Quand j’ai su que c’était Calice et Tristan, j’étais juste trop contente.  

Commençons par notre belle Egyptienne, qui déjà dans le tome 1 me faisant rêver, mais en rentrant dans son âme c’est l’osmose. On découvre une femme lumineuse comme décris par les yeux de Lucile, mais elle est bien plus que ça en vérité. C’est un soleil éternel, et rempli de secret qu’on découvrira petit à petit. Malgré cette ombre qui plane au-dessus de cette clarté, l’admiration envers cette protagoniste se renforce à mesure du récit. J’avoue que j’adore ce personnage.

Tristan alias Hell. Le diable dans un corps d’homme. Mais pas le diable qu’on pourrait penser, car il a été façonné ainsi par une personne inimaginable. Sa souffrance, son déchirement, sa solitude, sa colère et la tristesse qui le rempli à été une épreuve de haut niveau à chacun de ces points de vie. Mon cœur c’est déchiré de milliard de façon, au point que j’ai dû m’arrêté tellement mes larmes coulé encore et encore pour cet hommes tellement sombre et pourtant si fragile. Mais, grâce à son entourage, malgré qu’il se croit « mort », il vit à travers leur yeux. Ce personnage a été un méga coup de cœur. La plume de l’auteur a été en or pour façonner un personnage comme lui, je n’imagine pas à quel point ça a dû être complexe, mais j’ai juste envie de dire « Bravo Colombine » Cet être tant fiction et pour moi une magnifique réalité qui je sais ne le sera jamais.  

Deux âmes torturées d’une façon différente, mais qui pourtant remonte une même pente. Leur souffrance va les faire dériver vers un tout autre sentiment qui n’aurai jamais cru connaitre de leur vivant. Et pourtant. Les quelques visites à l’hôpital, vont devenir rapidement des échanges téléphoniques. Mais les choses ne seront pas si faciles malgré tout. Ils essayeront de se relever, encore et encore. Ils s’éloigneront, pour au final revenir l’un vers l’autre ne pouvant plus nier cette attraction inévitable.

L’auteure nous transporte encore plus profondément dans les entrailles des émotions fort, éprouvante, touchante. J’avais déjà adoré le premier opus mais lui je l’aime encore plus ! Franchement, lisais cette saga parce qu’elle vaut le coup pour les amoureux d’émotion authentique. Et pendant ce temps là moi je vais plonger dans le tome 3 et vous retrouverai pour une prochaine chronique pour celui-ci également !

A très vite et surtout bonne immersion dans ce récit au milles et une émotion.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s