Dystopie·Editions Elixyria·Lecture perso·Les Chroniques d'Hinata

#112 Engrenage Tome 2 : Un Flocon dans l’air —Lucie Goudin

Chronique #112

  • Titre: Engrenage Tome 2 : Un Flocon dans l’air
  • Maison d’édition : Elixyria
  • Genre : Dystopie
  • Nombres de pages : 420
  • Date de parution : 30-10-2019
  • Prix : 5,99 /18,90
  • Note : 5+/5
  • Résumé :

Le peuple s’est soulevé. L’Engrenage est tombé.

Voilà un nouveau départ pour Heaven. Auprès de sa famille, une vie décente commence, d’autant plus qu’elle peut désormais s’autoriser à aimer Kragen.

Figure de la rébellion, elle est propulsée au rang d’Elite, et éprouve de vives inquiétudes à l’idée de ressembler à ceux qu’elle haïssait autrefois. Mais, tapie dans l’ombre, une menace la guette et une série de meurtres vient ébranler ce havre de paix.

Alors que l’été vacille pour laisser place à un hiver tenace, de grands bouleversements vont, une fois encore, tout mettre à mal.

Intense. Dur. Fascinant. 

Voilà les trois mots qui sont sortis de mon esprit quand j’ai vu le mot « FIN ». Je pensais avoir tout vu avec le tome 1 qui a été juste un vrai tourment émotionnel. Mais là, j’ai été époustouflé par la profondeur et la justesse de la plume de Lucie Goudin. J’ai eu cette impression, non ! J’ai été immergé en totalité dans le paysage du deuxième Engrenage. 

L’espoir. La crainte. La confiance. L’amour. 

Toutes ces émotions sont si puissantes et douces à la fois.  Chaque personnage nous amène une émotion, une pensée ou un recul sur les choses que l’on voit par ses yeux. Alors oui y en a pleins qu’on déteste, pour leur choix, leur caractère. Lucie arrive à nous questionner sur les décisions et les conséquences que ça engendre pour les personnages. 

Par exemple : Maryline au premier abord n’est qu’une peste, qui est née dans l’opulence. A été éduqué pour être au-dessus de tout le monde. Alors oui elle n’est pas à plaindre mais quand on creuse un peu plus entre les mots, elle reste une simple jeune fille perdue, en manque d’amour réel. Un amant enfoui dans les limbes. Pourquoi devrait-on au final la détester puisque tout ce qu’elle est devenue n’est dû qu’à son père et à l’environnement qui l’entoure ?

Je crois que pour la première fois, certes sur les actions à chaud j’en ai détesté plus qu’un, seulement j’apprécie chaque personnage à sa juste valeur, cruel ou non, perdu ou non, etc. Il me faudrait tellement d’heures pour décrire tout ce monde, ces personnages. Cependant, si je le fais, vous ne pourrez pas lire cette saga librement. 

Néanmoins, je vais vous dire une seule chose c’est que l’histoire même si elle est fictive, elle paraît horriblement réelle à notre monde. 

C’est fascinant et terrifiant à la fois. 

Ce tome 2 nous montre ses deux faces avec une subtilité poignante. Si vous adorez vous perdre, vous faire secouer dans tous les sens émotionnellement, alors allez-y les yeux fermés. Car cette lecture est un pur chef-d’œuvre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s