Dystopie·Editions Elixyria·Lecture perso·Les Chroniques d'Hinata

#108 Engrenage Tome 1 : Une braise dans la nuit — Lucie Goudin

Chronique #108

  • Maison d’édition: Elixyria
  • Genre : Dystopie
  • Nombres de tome :1/3
  • Nombres de pages : 417
  • Date de parution : 02-01-2019
  • Prix : 5.99€ / 17.90€
  • Note : 5+/5
  • Résumé : 

Le troisième conflit mondial tant redouté a ravagé la Terre. Le monde est devenu hostile… inhabitable. Pourtant, les Grandes Plaines d’Amérique ont été épargnées. Ici, près d’un siècle plus tard, les survivants y ont bâti des engrenages, mégapoles animées qui protègent les habitants des monstres qui vivent au-dehors.

Mais dans l’une de ces cités, les inégalités ont créé un fossé entre les riches et les plus démunis. C’est là que vit Heaven, une jeune femme qui se bat pour instaurer une véritable justice. Sa rencontre avec Kragen, étranger en mission au sein de cette colonie, peut-elle lui donner un souffle d’espoir ? Car de terribles violences urbaines vont éclater ! … La communauté tout entière est désormais en danger.

Je crois que c’est la première fois, que j’ai du mal à commencer une chronique. Il y a tellement de chose à dire, mais tellement peu que je peu vous faire part, étant donné que ça risquerait de vous spoiler. Mais bon commençons par le commencement.

Lucie Goudin est une auteure dont j’entends parlé depuis très longtemps, il y a un an, sous le conseil de Mélanie, j’ai acheté la saga Engrenage. Je ne vous cache pas, que le genre Dystopie je n’ai jamais lu, car trop peur d’être déçu car je sais à quel point c’est compliqué d’écrire ce genre-là, car il ne faut rien oublier, tout en évitant que ça soit long, lourd et chiant. Ayant vu beaucoup de film dans ce genre, j’avoue que je suis plutôt casse bonbon et je l’assume ! Mais j’avoue que Lucie a su avec dextérité manier les mots comme il le faut pour me transporter dans son monde autant fascinant qu’effrayant, parce qu’on peut tellement transposer son histoire à notre monde d’une façon différente, mais c’est si similaire à ce qu’on subit.

Pour moi Heaven, jeune fille qui se saigne pour la survie de sa famille depuis des années. C’est une personne qu’il pour moi est le symbole du peuple dans une certaine mesure. (Oui parce que faut pas se mentir, même dans la bas peuple que nous sommes tous pour la plupart, y a des c**) Elle représente aussi l’espoir, le combat contre la vie, contre les oppresseurs. C’est un personnage qui m’inspire beaucoup même si y a eu des moments, j’avais envie de la baffer !

Kragen est un capitaine pas comme les autre dans ce monde où pouvoir et notoriété prennent une place immense. Lui, il est à l’écoute, il chercher l’égalité entre tous, ce qui me permet simplement de lui donner le symbole de l’attente ou l’envie, pourquoi ? Parce que c’est quelque chose qui n’existe que dans les livres ou film. Mais j’aime croire qu’un jour ça pourrai arriver. C’est un personnage, qui donne sa vie pour changer le monde, la plume de Lucie l’a vraiment bien façonné pour que l’on reste malgré tout méfiant pensant simplement à un mirage de la vie et pourtant, il est là. Entouré aussi de deux lieutenants qui ont la même volonté que lui, c’est pour moi un trio que j’adore et dont je suis hyper attaché.

J’aurai du mal à parler de tous les autres personnages autour, tellement il y en a. Mais chacun à sa place, son caractère bien défini. Pas une seule information n’est mise de côté, tout est calculé. Et s’en grande surprise de ma part au vu de ce que j’ai écrit au-dessus, je vois tellement cette saga en film, ça serai un pur chef d’œuvre. Alors oui, je n’ai lu que le tome 1 et encore à l’heure où je vous écris le tome 2 a été dévoré et le tome 3 est en cours Ha ha ha !

J’aimerai tant vous décrire le paysage et tout de cette histoire hors du commun, mais le problème c’est que je vous spolierez beaucoup de chose en même temps. Mais sachez une chose, que si vous prenez comme moi le plaisir de commencer cette saga, vous ne vous en sortirez pas indemne, ça je vous le dit.

Aventure, suspense, frisson, amour, amitié, espoir et désespoir sont les maitres mots de ce récit juste Magnifique ! Alors foncez !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s