collection infinity·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·MxM Bookmark·Romance

#67 Ennemis et amants T1 – Monica James

Chronique #67

  • Maison d’édition : MxM Bookmark (Collection infinity)
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 388 pages
  • Date de parution : 22 Janvier 2020
  • Prix : 5,99 € / 19,00€
  • Note : 4.75/5
  • Résumé : 

C’est au cœur de deux familles ennemies de la Cité des Anges que se passe notre histoire…

London Sinclair était le garçon contre lequel ma mère m’avait mise en garde toute ma vie. Son nom à lui seul apportait honte et souffrance à ma famille. C’est donc tout naturellement qu’il est devenu mon ennemi juré dès notre première rencontre.

Avec son regard de braise et son sourire arrogant, toutes les filles sont sous son charme. Il me reste une année de cours avant de pouvoir partir et oublier ce qui me ronge.

Le seul garçon qui m’est totalement interdit me rend folle. Moi, Holland Ferris, je désire London, et je pense que c’est réciproque.

Certains pourraient comparer cela à une tragédie shakespearienne, puisque nos noms de famille ont scellé notre avenir, mais lorsqu’une nuit change ma vie pour toujours, je m’empresse de quitter la Cité des Anges.

Dix ans plus tard, j’ai expié mes péchés et je reviens à Los Angeles métamorphosée. Je suis rentrée pour me marier, mais à l’instant où London entre à nouveau dans ma vie, un constat s’impose. Dix années ne peuvent effacer cette nuit, cette unique nuit de péché où j’ai succombé à la tentation, parce que j’ai envie de recommencer.

Ce livre est apparu dans ma PAL suite à une publication de ma part demandant des conseils lectures. Il faisait partie des propositions et je l’ai acheté sans m’attarder sur le résumé. N’ayant jamais été déçue par les livres publiés par les éditions Bookmark, celui-ci n’a pas dérogé à la règle. Je dois même dire qu’il a frôlé le coup de cœur ! C’était une bombe !

D’un côté, on a Holland. Au départ, c’est une adolescente issue d’un milieu modeste qui méprise ceux qui la méprisent, c’est-à-dire les personnes riches qui peuplent pourtant sa vie. Elle se ferme à l’amour, préférant étudier, et déteste ces jeunes filles qui offrent leur virginité au premier venu. En grandissant, elle devient cette personne que la version plus jeune d’elle aurait détestée : une adulte au compte en banque généreux et à la garde-robe chic. Sa vie pourrait être parfaite. Seulement, à l’aube de son mariage, alors qu’elle retourne à L.A, là où elle a grandi, elle se rend compte qu’elle n’a jamais pu oublier cette fameuse nuit depuis laquelle la culpabilité l’écrase de tout son poids. Elle est imparfaite, fait des erreurs, parfois il est trop tard pour les réparer, parfois non. Je l’ai adorée pour ça, parce qu’elle paraît réelle. Sur la fin, cependant, elle m’a un peu agacée à une fois encore s’énerver alors que toutes les preuves de l’amour de Landon sont littéralement sous son nez. C’est l’unique raison pour laquelle je n’ai pas mis 5/5.

De l’autre, se tient London. Méprisable en apparence, on se rend compte que tout ce qu’il a fait subir à Holland durant leur scolarisation est motivé non par la haine mais par amour, amour qu’on lui a interdit d’éprouver. Jeune, il n’a pas su gérer comme il fallait, il l’a fait à sa manière, ce qui a provoqué un désastre et la fuite de Holland. Plus tard, il se révèle enfin et on l’apprécie enfin à sa juste valeur. Il est irrésistible, juste miam miam, tout ce qu’on aime dans les romances.

Comme le présente la quatrième de couverture, c’est un Roméo et Juliette des temps modernes. Haine, amour, on ne sait plus trop où est la limite. Holland et London se cherchent, tout n’est pas clair. De par le passé de leurs familles respectives et les événements en cours, ça explose. C’est juste addictif, sulfureux ! Les quiproquos sont présents et séparent à chaque fois les personnages… ou les lient.

Côté personnage secondaire, je vais juste mentionner Lincoln, le supposé futur mari de Holland. Comme les deux personnages principaux, il a fait des erreurs, le rendant humain en fin de compte. Je n’ai pas réussi à le détester, il m’a plutôt fait pitié, parce que finalement, il a tellement souffert du rejet de son père, de sa compétition avec London où il se classe « toujours » second que ça le rend à mes yeux attachant. À voir dans la suite.

L’histoire, elle, est pleine de petits détails qui nous amènent à des révélations et à cette fin ultra frustrante ! Je ne vous en révèle pas trop à ce sujet, sinon c’est vous gâcher la surprise. Rien n’est laissé au hasard et tout est superbement amené. De plus, ce livre ne se contente pas d’une seule période dans la vie des personnages, j’ai adoré cette façon étonnante de relater l’histoire. Non seulement, vous suivez le couple phare sur plusieurs années, mais en plus, on a également le droit à un long épilogue expliquant la relation des parents. C’est tellement immersif, ça donne tellement plus de profondeur.

En bref, si vous recherchez une bonne romance, je recommande à mon tour celle-ci. L’écriture est fluide, certaines réflexions justes et joliment tournées. Foncez, vous ne le regretterez pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s