collection infinity·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·MxM Bookmark·New Romance

#53 Le cœur enragé T2 – Marie Jordan

Chronique #53

  • Titre : Les frères Lucas T2
  • Maison d’édition : Collection Infinity (Bookmark)
  • Genre : New Romance
  • Nombres de tomes : 2/5
  • Nombres de pages :  395 pages
  • Date de parution : 16 Novembre 2019
  • Prix : ebook : 5,99 € / broché: 19€
  • Note : 3.75/5
  • Résumé :  

Son horloge biologique est une bombe à retardement. Lui a largement de quoi apporter une solution au problème… et plus encore.

Kayla

La vie n’a jamais été géniale. Si White Lucas et sa famille n’avaient pas été là, j’aurais peut-être fini dans la rue. Ils m’ont montré ce que c’était que d’avoir une famille – ce que j’ai toujours voulu. Maintenant, à presque trente ans, je veux ma propre famille. Le problème, c’est qu’il n’y a pas d’homme dans le tableau. Quand White me propose ses services, je devrais dire non. Avoir un bébé avec mon meilleur ami pourrait tout détruire… N’est-ce pas ?

White

Kayla est ma meilleure amie. Depuis quinze ans. Et pendant tout ce temps, je n’ai jamais pensé à elle autrement que comme à une pote, une copine. Et puis, il est arrivé quelque chose. Nous nous sommes embrassés. C’était bon. Vraiment bon. Tellement bon que je ne pense plus qu’à ça. Et quand elle a cette idée dingue d’avoir un bébé, c’est à moi de l’arrêter. N’est-ce pas ? Lui offrir mes… services est la moindre des choses. Je ne fais que la soutenir. Comme le ferait n’importe quel ami. Ou du moins, n’importe quel homme au sang chaud qui meurt de frustration. Elle veut un bébé ? Je suis là. Avec mon coeur enragé.

Ayant apprécié le tome 1 des Frères Lucas, je ne pouvais pas passer à côté de la suite. Après un début addictif (me forçant à lire jusqu’à une heure du matin), l’histoire est un peu retombée comme un soufflé après. Du coup, je suis assez mitigée sur ce tome 2.

Déjà le personnage de Kayla ne m’a pas vraiment convaincue. D’accord, son rêve de tomber enceinte est beau, mais de là, à faire tout et n’importe quoi pour y arriver, quitte à se rendre dans des bars pour se trouver un coup d’un soir et espérer qu’il la mette enceinte, ce sont des décisions qui m’ont clairement fait tiquer. Parfois, elle se montre tellement… idiote également. White lui parle et elle ne comprend pas alors que c’est aussi évident qu’un nez au milieu d’une figure. Je pense que les raisons de son comportement arrivent bien trop tard, limite comme un cheveu dans la soupe. Il y a également la façon dont elle laisse sa sœur Rachel lui parler sans jamais relever, ça m’a mise hors de moi. J’aime bien quand les personnages ont du répondant et sur ce point-là, Kayla est décevante, pas assez battante à mon sens quand bien même elle a ses qualités.

Ensuite, il y a White et clairement je ne sais pas trop quoi penser de lui. Il fait stéréotypé : c’est l’homme riche et célèbre par excellence, qui couche avec plein de femmes jusqu’à ce qu’il se rende compte que la femme faite pour lui et dont il est amoureux c’est Kayla. Il y avait tellement d’aspects de sa vie qui auraient pu être développés pour le rendre unique… mais non. Bon, puis, clairement, je ne suis pas adepte de la vulgarité et il aime ça, le bougre. Ça casse son charme.

Pour l’histoire, on a donc Kayla qui veut absolument fonder sa famille et même si ce n’est pas son but de mettre White au pied du mur, celui-ci se porte volontaire pour l’aider dans cette entreprise. Commencent alors les interrogations qui posent quelques soucis et entraîne une remise en question. Kayla étant amoureuse de White depuis l’adolescence, elle se dit qu’au final, avoir un bébé de lui n’est pas une bonne idée. Elle revoit donc ses plans.

Entre temps, White s’attache à elle, mais elle ne comprend pas que ça va au-delà d’un service rendu alors que ça paraît si évident. Kayla a peu confiance en elle, elle n’ose pas lui avouer la vérité. Forcément plus le temps passe, plus ce mensonge par omission va prendre de l’ampleur. Pour le coup, j’ai apprécié l’évolution de leur relation parce que ça ne se fait pas du jour au lendemain et subsistent des doutes qui ne rendent pas leur futur ensemble acquis. Heureusement d’ailleurs, sinon ç’aurait été une succession de scènes de sexe.

Hélas, je trouve que les travers du tome 1 sont de nouveau présents dans ce tome 2. Les véritables problèmes n’arrivent qu’à la fin, quand Rachel, la sœur de Kayla, mielleuse et détestable au plus haut point se pointe avec un ventre rond. Une fois encore ça se résout très vite, en même pas cinquante pages. Et puis, ça rappelle une fois de plus des similitudes avec le tome 1. La relation de CC avec sa famille est aussi désastreuse que celle de Kayla et la sienne et les deux vont beaucoup trop loin.

Par conséquent, même si le début paraissait hyper prometteur, je n’ai pas été totalement conquise par ce deuxième tome. C’est dommage parce qu’il a un côté addictif : on va toujours à l’essentiel, sans s’attarder sur des futilités et on tourne les pages sans s’en rendre compte. Mieux, il y a la folie de la famille Lucas qui suscite le rire. Ce n’est pas une déception, bien sûr, c’est plaisant à lire, mais les défauts font que ce n’est pas la romance du siècle à mes yeux. D’ailleurs, les points soulevés seront peut-être des points positifs pour d’autres lecteurs. Si vous aimez la romance, ce livre vous plaira sûrement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s