hugo new romance·Lecture perso·Les Chroniques de Cindy·New Romance·Romance

#51 Pour me sauver – Kalypso Caldin

Chronique #51

  • Titre : Pour me sauver
  • Maison d’édition : Hugo poche New romance
  • Genre : Romance
  • Nombres de pages : 300
  • Date de parution : 12 septembre 2019
  • Prix : 7,99 / 8,50   
  • Note : 4/5
  • Résumé :

Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.

Sa dernière cible : Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois.

Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien…




Mon Avis 

J’ai découvert pour la première fois cet auteur, grâce à cette magnifique histoire. Le résumé nous décrit deux personnages torturés, j’étais impatiente de lire leur histoire. La couverture avec ce bad boy et sa moto m’ont fait choisir ce livre au premier coup d’œil.

Sydney Blair aime courir sa chevelure blonde au vent pour se sentir en vie. Elle est arrivée il y a peu à Lexington. Du haut de ses 19 ans, elle a un humour pourri, oui je sais, c’est moi qui dit ça, enfin pas que… Bon, je vous avoue que j’ai ri à ses blagues plus débiles les unes que les autres. Se cacher derrière un sourire, je ne peux que le comprendre!

Nojan Saïdi, sa peau caramel et ses cheveux noirs ne sont que des détails face à son regard dont j’ai eu l’impression de sombrer. Il roule pour se sentir en vie. Si parfois il m’a semblé intriguant et mystérieux à d’autres moments il a été plus que touchant. Plus j’en découvrais sur lui et plus je craquais pour ce petit jeune de 20 ans.

C’est parti d’un regard voire même d’un pari. Qui est le chat, qui est la souris? Les rôles s’inversent et se confondent. Pour revenir au titre de ce livre, on se demande qui va sauver qui et vont-ils y arriver? Leurs disputes sont un régal!

Victoria et Victor, chacun ami avec l’un des protagonistes ont été d’un grand soutien et leur franc-parler avec leur ami respectif a été d’une très grande sagesse. Je les ai beaucoup aimé et si jamais l’auteur veut faire un livre sur eux, je le lirai avec plaisir!

Lorsque la première faiblesse d’un des héros a été dévoilée, j’ai pensé que je savais tout, mais il n’en est rien! L’auteur va de révélations en confessions, les failles ne font que s’agrandir.

Je ne vous ai pas encore convaincu de le lire? Alors je vais laisser parler Sydney de notre bel étalon : “Mais tu as vu ses biceps, ses abdos, ses tatouages… Rien que d’y penser, j’ai un orgasme.”


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s