Auto-Edition·Erotique·Lecture perso·Les Chroniques d'Anaïs·New Romance·Romance·Romance Contemporaine

#43 Le Cliché « Le Dragueur » – Reina Leif & Aurora Nobels

Chronique #43

  • Titre : Le Cliché « le dragueur »
  • Maison d’édition : Auto édition
  • Genre : Romance contemporaine, Romance Erotique
  • Nombres de pages : 783 pages
  • Date de parution : 19 Novembre 2018
  • Prix : 4,99 € / 18,99€
  • Note : 4.5/5
  • Résumé

Deux stéréotypes parfaitement rodés que tout le monde écarte de sa vie, mais qu’en est-il s’ils devaient travailler ensemble ? Au cœur de New York tout se joue sur les apparences, bien plus encore lorsque le business est régi par le paraitre. Et si les codes changeaient… ?

« Vous n’êtes pas là pour trouver le prince charmant, nous le savons bien. A la vue du titre, vous êtes déjà en train d’imaginer un physique, une gueule d’ange et tous les accessoires qui vont avec.
Je ne fais pas vraiment dans la dentelle, sauf si madame en porte.
Il n’y aura pas de sommaire dans mon récit, pour la simple et bonne raison que je préfère les surprises, ou tout du moins, maintenant que je sais ce qu’elles réservent…
Interdiction d’aller lire la fin, de sauter des pages. Je vous livre ma vie en pâture et hors de question que je vous laisse en manquer une miette, ce serait dommage … Croyez-moi. »
William Wash Higgins.

Tout d’abord, Pour tout vous dire c’est une relecture. En effet j’ai du lire ce titre en numérique pour la première fois il y a deux ans à peu près. Après une ré éditions je me suis laissée tenter par l’achat du format papier. Les deux plumes de cette histoire font partie de mes valeurs sûres en terme de lecture et il ne m’aura pas fallut bien longtemps pour avoir le plaisir de redécouvrir cette histoire.

Le titre est plus qu’évocateur quant à ce qu’il suggère, c’est-à-dire le cliché du dragueur… en effet c’est avec la voix de Will qu’on va en savoir un peu plus sur le sujet… William Wash Higgins archétype du mec canon, friqué, avec un travail de pouvoir, des conquêtes à n’en plus finir et une vie sexuelle plus qu’épanouie… sans oublier son petit côté dominant… c’est la vie de Will et ça lui convient parfaitement comme ça, les sentiments très peu pour lui, surtout après avoir connu un échec par le passé. Seulement c’est sans compter sur l’arrivée de sa nouvelle assistante qui va malgré lui l’ouvrir à d’autres horizons… elle qui pourtant se cachait sous des kilos de fringues et un air froid, ce qui ne l’attirait absolument pas à la base, va finir par se révéler à lui de bien des manières… et attention les yeux ça ne sera pas de tout repos…

William… aïe aïe aïe que dire de Monsieur Wash Higgins ?! Effectivement de prime abord il remplit plutôt bien la case cliché… mais en réalité il n’est pas que ça… canon on ne peut le nier, un boulot à responsabilité et l’argent qui va avec, ok aussi, un comportement dominant, oui pour sur… tout cela s’avère vrai mais en creusant on se rend compte que malgré ces traits là il n’ est pas moins qu’un homme qui s’est forgé une carapace. Carapace par rapport à ses relations houleuses avec sa mère et des événements liés à elle dans le passé, carapace à cause d’une femme qu’il a laissé rentrer dans sa vie et qui finalement s’est avérée être une déception mais également carapace à tout sentiments amoureux… cependant il se rend vite compte des choses et ne se voile pas la face… il a ses doutes, ses peurs mais il sait au fond de lui qu’il désire plus que le sexe dans sa vie… si je l’ai aimé ?! À n’en pas douter… au-delà du mec sexy en diable et excitant à souhait on le découvre plutôt attachant, attentionné et quand il aime il le fait vraiment sans faux semblants…

Passons maintenant à Stella. Jeune femme réservée qui fait tout pour passer inaperçue y compris pour son nouvel emploi d’assistante dans une grande entreprise. Elle se cache sous des vêtements peu flatteurs, ne prend pas soin d’elle et clairement s’en fiche au plus haut point…. Son but n’est clairement pas de séduire mais plutôt de faire fuire… elle est là pour son travail et point barre. Mais justement elle se révèle efficace, consciencieuse et douée dans ce qu’elle fait. Au fur et à mesure elle va opérer des changements sur elle, en commençant par le physique mais également sur le comportement et la confiance en elle… chose la plus dure pour elle !! En effet Stella n’a pas une vie facile, elle a peu de famille et ses histoires passées sont plutôt décevantes. Je ne vous en dit pas plus et vous laisse le soin de le découvrir par vous-même… alors oui elle est fragile, réservée même disons le, coincée mais en réalité elle aussi se cache derrière une façade pour se protéger. Elle se révèle être une femme surprenante , avec un caractère plus affirmé et qui mérite le bonheur et la reconnaissance…

Leur relation à tous les deux commence comment ?! Et bien par un cliché évidement… l’assistante et son patron ! Si tout n’est pas gagné au départ il va pourtant y avoir un rapprochement plutôt évident. Mais si tout commence pour une histoire de sexe entre eux… et je vous le dis, beaucoup de sexe… cela va vite évoluer. Si on sait que Stella est novice en terme de relation physique et qu’elle est donc moins à l’aise avec la situation, on aurait plus de mal à se douter que Will va vite comprendre qu’il ne ressent pas que de l’attirance physique pour elle mais qu’il y a bien plus… attention je ne dis pas qu’ils vont avoir moins de relations physiques… woohhh ça non croyez moi ils se font plaisir !! Leur histoire est sulfureuse et doit largement contribuer au réchauffement climatique… Mais leur relation, de base, sexuelle va évoluer en quelque chose de plus intime, le but ne sera plus seulement le plaisir mutuel mais également d’atteindre le cœur de l’autre…
Ne vous attendez pas à des rebondissements de malade pendant votre lecture car le fond de l’histoire reste la romance entre nos deux personnages… les scènes de sexe sont très présentes, mais de mon point de vue elles s’expliquent… Will ne communique que comme ça de base, c’est un as dans le domaine, et son but est d’initier Stella à ses plaisirs pour qu’elle s’ouvre à lui ! Car ce qu’il faut comprendre dans leur histoire c’est que chacun des deux part avec ses lacunes… Will est un handicapé des sentiments et Stella est une handicapée des relations physiques. Alors oui ça reste plutôt prévisible entre eux mais sous leur histoire qui peut paraître banale j’ai adoré le fait que quand l’un travaillait à la découverte de son corps l’autre travaillait à la découverte de son cœur… et j’ai trouvé ça génial qu’en dehors du fait de devoir s’accepter l’un et l’autre Will et Stella ont également dû s’accepter eux-mêmes…

En conclusion j’ai adoré cette histoire il y a deux ans et j’ai adoré la relire aujourd’hui… la romance est sans fioritures et reste l’élément principal et parfois ça fait aussi du bien quand tout n’est pas compliqué par des événements autres. J’adore Will et j’ai un faible pour les points de vue masculins alors croyez moi j’ai été plus que comblée.. sachez cependant que ce joli bébé existe également dans sa version féminine, et pour l’avoir lu c’est tout aussi bon… La plume est fluide et plaisante à lire sans conteste et je ne me priverais pas d’y retourner, mais comme je le disais plus haut ces deux auteures sont dans mes favorites !! Alors si vous n’avez pas peur d’avoir des bouffées de chaleur à la lecture, Will sera plus qu’ enchanté de vous recevoir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s