&H·harpercollins·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·Romance·Romance Contemporaine·Romance de Noël

#32 T’embrasser sous la neige – Emily Blaine

Chronique #32

  • Maison d’édition : HarperCollins
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 372 pages
  • Date de parution : 14 Octobre 2020
  • Prix : 9,99 € / 16.90€
  • Note : 3.5/5
  • Résumé : 

«  Cherche volontaire pour concours de baisers  »

Pour cette fin d’année, Juliette avait prévu beaucoup de choses. Des vacances romantiques à la Barbade, un immense sapin à décorer avec Simon, son amoureux, et peut-être même une demande en mariage. Elle n’avait pas prévu en revanche de soudain redevenir célibataire, d’annuler ses congés pour organiser un gala de charité avec le célèbre rocker Evan MacNeil et d’être inscrite par ses amis à un concours de baisers. Alors, quand le musicien lui propose d’être son partenaire, elle se laisse convaincre. Car, même s’il est l’un des célibataires les plus convoités, même s’il se débat encore avec le deuil de son frère et sa nièce de moins d’un an qui n’a plus que lui, Evan parvient à la mettre en confiance. À tel point qu’elle en viendrait presque à abaisser le mur de glace qu’elle a érigé autour de son cœur…

J’ai acheté ce livre principalement pour la couverture et le fait qu’il soit considéré comme une romance de Noël. Au moment de l’achat, je ne connaissais pas encore l’écriture d’Emily Blaine, mais entre deux, j’ai lu « Tout en haut de ma liste » que j’ai d’ailleurs chroniqué. Si vous vous souvenez bien, j’avais aimé mais je trouvais que les relations (trois !) allaient très vite. Du coup, je m’étais dit qu’avec un seul couple, ce serait parfait. Manque de bol, j’ai trouvé l’enchaînement des événements une fois de plus rapide, mais à savoir que ça se laisse lire, c’est addictif. En somme, c’est une lecture doudou, sans prise de tête.

On fait la rencontre de deux personnages principaux dont les points de vue s’alternent. Tout d’abord, il y a Juliette. Son avenir semble tout tracé, jusqu’à ce que son petit copain la largue. Coup dur pour la jeune femme qui pensait à une demande en mariage, ce qui ne l’emballait pas plus que cela au passage. C’est une acharnée du travail, qui a peur de s’attacher aux autres et pourtant elle était avec Simon depuis deux ans et a un groupe d’amis qu’elle adore. Du coup, j’avoue que je trouvais cela assez incohérent et que, par conséquent, j’ai eu du mal à m’attacher à son personnage. D’autant plus qu’elle se lance dans sa relation avec Evan assez rapidement, contrairement à ce qu’on essaye de nous faire croire.

Parlons d’Evan maintenant. C’est le musicien beau gosse par excellence, mais qui a de la tristesse dans les yeux. Il a perdu son frère aîné dans un accident et depuis, il a du mal à aller de l’avant. Heureusement que sa nièce est là pour l’aider à garder la tête hors de l’eau. Contrairement à Juliette, j’ai beaucoup aimé son personnage. Evan apporte une touche de sensibilité au récit. Par ailleurs, malgré son statut de super star, il reste simple, prévenant et tellement romantique. Un vrai chevalier servant.

Ces deux-là se rencontrent tout d’abord de manière assez originale. Suite à un pari perdu, Juliette se retrouve à converser par SMS avec un parfait inconnu, inconnu qui est en fait Evan. Ces échanges leur redonnent le sourire et ils se confient bientôt leurs secrets inavouables.

Entre temps, le travail de Juliette l’amène à rencontrer en chair et en os Evan. Alors qu’ils discutent boulot dans un bar, ils sont embarqués dans une machine infernale : ils sont inscrits pour un concours de bisous ! Et Evan ne veut pas du tout annuler. En vrai, il est déjà sous le charme.

J’ai beaucoup aimé l’histoire, elle est addictive, j’ai juste eu du mal avec deux petits points. Premièrement, Juliette s’installe chez Evan très rapidement (ça fait quoi ? Une semaine qu’ils se connaissent ?). Pour quelqu’un supposé repousser les autres, j’ai trouvé cette prise de décision vraiment stupéfiante… Deuxièmement, la dispute de fin, tellement cliché des romances, m’a laissée dubitative. Evan lui reproche de ne pas s’ouvrir à lui totalement, mais elle a tout de même fait des efforts (efforts qui je le rappelle ne sont pas en adéquation avec ce qu’elle est normalement, mais passons). Et puis, je l’ai trouvé injuste de vouloir absolument qu’elle l’accompagne tout au long de la tournée à venir. Elle a un travail, elle ne peut pas le quitter comme ça, dans un claquement de doigts, surtout qu’elle adore ce qu’elle fait. Pour résumé, cette fin n’était pas à mon goût, car pas du tout raccord avec ce que les personnages sont. Du moins, c’est mon point de vue, mais je pinaille.

J’ai passé un super bon moment, malgré les deux ou trois petits points qui m’ont chiffonnée. C’est une romance mignonne, addictive. Les personnes qui sont friandes de ce genre, vous l’aimerez à coup sûr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s