Dystopie·Lecture perso·MxM Bookmark·Romance

#7 Sous l’emprise de l’hiver – Christelle Fillion

Chronique #7

  • Maison d’édition : MxM Bookmark (Reines-beaux)
  • Genre : Dystopie
  • Nombre de pages : 385 pages
  • Date de parution : 21 Septembre 2020
  • Prix : 7,99 € / 20.00€
  • Note : 4.75/5
  • Résumé : 

Alors qu’une bombe explose en mettant fin aux accords commerciaux entre les Crawlers de l’Enclave et son peuple, Eris fille du patriarche du clan Malone-Edeüs , conduit trois rescapés ennemis chez elle, dont l’héritier de l’Enclave qui décède dans la nuit à la suite de ses blessures. Accusée d’avoir empoisonné son père, elle doit tout abandonner en libérant les frères jumeaux prisonniers. Rattrapée par ces derniers, elle se voit contrainte de les suivre jusqu’à l’Enclave, en compagnie de Tokki, son adorable boule de poils. Durant leur périple, les sentiments d’Eris vacillent entre les deux frères au caractère bien différent. Loan, doux et attentionné. Kyle, aussi magnétique qu’antipathique. Des secrets sont révélés. Si Eris souffre du Grand Hiver, une maladie transformant les Maloniens en pierre, Kyle quant à lui fait partie des Crawlers qualifiés d’incendiaires, car dévorés par les flammes. Alors que les jeunes gens se penchent sur leur passé, une vérité plus sombre les attend. 

Ce qui a titillé mon intérêt en premier lieu, c’est la magnifique couverture. Ensuite, le fait que ce soit une dystopie a été un argument de plus ; j’adore ce genre, mais ça faisait un petit moment que je n’en avais pas lu. Le résumé me plaisant bien, il a fini dans mon panier. Je peux vous dire que je ne regrette absolument pas cet achat. J’ai adoré la plume de l’auteure, le vocabulaire employé.

On y fait la rencontre d’Eris, une jeune femme pas comme les autres. On apprend rapidement qu’elle est malade, atteinte d’une maladie appelée le Grand Hiver. Va-t-elle finir comme sa mère, morte à cause du même fléau ? Éris voudrait changer son destin, et pour cela, elle s’adonne à des expériences, dans le but de contrer sa maladie. Outre ce « loisir », elle a sa propre façon de penser qui la différencie de son peuple et la rend ouverte d’esprit, capable d’aller au-delà de l’image véhiculée sur les Crawlers. À savoir que les deux peuples ne sont pas en très bons termes malgré les échanges commerciaux. Du coup, j’ai apprécié Eris pour ce côté-là.

D’ailleurs, c’est ce qui a permis la survie de Loan et Kyle, des jumeaux Crawlers, retrouvés blessés et inconscients lors d’une explosion à la mine de sel. Je les ai adorés tous les deux, avec une nette préférence pour Kyle quand même. Les deux sont radicalement différents. Loan se montre attentionné, prévenant, un peu fade du coup. Kyle est hargneux, toujours là pour descendre Eris en paroles. Il apporte du piment à l’histoire et, en contrepartie, il est toujours là pour la sauver.

Alors, oui, le résumé fait penser à un triangle amoureux mais en ce qui me concerne il n’y a jamais eu de doute quant à celui vers lequel elle se tournera. Ses hésitations envers l’un, son attirance pour l’autre mettent la puce à l’oreille. Éris est un peu perdue, mais elle a juste peur d’en blesser un en le repoussant. Elle les apprécie tous les deux (un d’une amitié sincère, l’autre d’un amour profond). Contrairement à d’autres triangles amoureux où l’attirance est de mise pour les deux prétendants, ici, je ne me trompe pas en disant que vous ne préférerez pas le mauvais parti. (Parce que généralement, j’ai le chic pour choisir le gars qui finit seul, alors que dans ce livre, à mon sens, c’est impossible de croire qu’elle va finir avec untel alors que ce n’est pas le cas.) J’ai beaucoup aimé du coup leurs relations à tous les trois, ça évite que tout va trop vite entre les deux tourtereaux.

Quant à l’histoire, vous serez surpris. Il y a des événements que je n’ai pas vu venir, d’autres dont je me doutais, mais tout est très bien amené. Aucun détail n’est laissé en plan. J’ai trouvé le rythme addictif, ça ne manque pas d’action, ni de rebondissements, de complots, de trahisons. Ça parle d’alchimie, encore un point que j’ai adoré car très peu exploité dans les livres, du moins dans ceux que j’ai lus. Ça apporte une touche fantastique au livre, et elle est bienvenue. Je ne vais pas en dire trop sur le déroulement de l’histoire, au risque de vous spoiler, mais sachez que ce livre a été une très bonne découverte, sans temps mort. Il y a juste le premier chapitre qui m’a fait tiquer. Il manque d’explications au niveau du nombre de rescapés. J’étais partie sur l’idée qu’il y en avait deux et au final, ils sont trois. J’ai relu maintes fois le passage pour tenter de comprendre ce que j’avais manqué. Du coup, si comme moi, ce chapitre vous embrouille, persévérez, vous ne serez pas déçus. La suite ne révèle aucun couac et on pardonne très vite ce petit détail.

En bref, j’ai adoré cette dystopie pas comme les autres. Je la recommande vivement aux amoureux du genre, mais aussi à ceux qui aiment le fantastique, il vous comblera.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s