Editions Alter Real·fantasy·Lecture perso·Les Chronique de Marion

#179 Les rues murmurent ; tome 1 : Sifflant, soufflant – Julie Bouchonville

Chronique #179

  • Titre : Les rues murmurent ; tome 1 : Sifflant, soufflant – Julie Bouchonville
  • Maison d’édition : Alter real editions
  • Genre : Fantasy
  • Nombre de tomes : 1 sur X
  • Nombres de pages :  261 pages
  • Date de parution : 25 Septembre 2020
  • Prix : ebook : 5,99 € / broché: 17.90€
  • Note : 3.5/5
  • Résumé : 

Diane Loroy est flic au département des crimes non humains ou à caractère magique. Elle n’est pas réputée être la meilleure enquêtrice de son service, pourtant, lorsque le ministre de la Coopération Inter-Espèces est kidnappé à quelques jours de Noël, c’est elle qu’on met sur le coup. Pour la seconder, son supérieur hiérarchique, un nain taciturne, lui impose un collaborateur très spécial : Philéas, un incube aussi séduisant que réservé.

Leurs investigations les poussent très vite à suspecter les quelques vampires actifs de la région. Pendant qu’ils creusent cette piste, arrivent les premiers signalements de ce qui ressemble à des meurtres rituels.

Dans quel but a-t-on enlevé le ministre ? Quelle est la signification de ces étranges assassinats ?
L’enjeu est à la hauteur de la menace, car un échec pourrait entraîner une guerre civile sanglante.

Entre l’enquête qui piétine, un partenaire un peu trop réservé à son goût, des créatures plus dangereuses les unes que les autres et sa mère qui lui met la pression pour qu’elle se trouve un petit-ami, cette fin d’année ne fait décidément pas de cadeau à Diane !

En premier lieu, c’est la couverture qui m’a attiré, je l’ai trouvé magnifique. Intriguée par celle-ci, je suis allée lire le résumé qui a fini de me séduire !

Diane travaille pour le ministère de la coopération inter-espèces. Lorsque le ministre de celui-ci disparaît, le supérieur hiérarchique de Diane la met sur cette affaire. Elle va devoir coopérer avec Philéas détective privé et incube. De surcroît, des cadavres vont apparaître et mettront en lumière des meurtres rituels ! Pourquoi ces meurtres ? Quel est le rapport avec le Ministre ? Qui est derrière tout ça ?

L’enquête se révèle des plus difficiles. Une taupe existerait au sein du commissariat ! A qui peut-elle faire confiance ? La menace est-elle plus proche que ce qu’elle croit ?

Des indices les mènent jusqu’à des vampires et cela n’augure rien de bon.

Cependant, après plusieurs jours de recherches, des nains sont aussi mis en cause.

Une rencontre imminente avec un vampire important pourrait éventuellement les renseigner sur ces meurtres rituels mais à quel prix ?

Qui des nains ou des vampires sont les investigateurs de ses meurtres ?

Alors que Diane est plutôt du genre direct, un franc parlé qui peut déconcerté, Philéas est tout le contraire. Il est réservé et rougit la plupart du temps. Elle fait de l’humour pour détendre l’atmosphère qui soit dit en passant ne fonctionne pas toujours, en faite la majorité du temps !

C’est la seule et l’unique personne a résisté et être insensible au charme de l’incube. Et là vous vous demandez pourquoi ? Je vous laisserai le découvrir en lisant le livre !!

Y a un autre personnage que nous ne voyons pas beaucoup et qui a pourtant une grande importance ; Zors ! On ne sait pas grand chose sur lui pour ne pas dire rien ! Il est toujours en conversation téléphonique avec quelqu’un donc nous savons qu’il manigance quelque chose mais quoi ? Suspense !! Pour le savoir faut attendre la fin du roman.

Au début de l’histoire, j’ai eu un peu peur de relire une intrigue vue et revue …. des créatures surnaturelles qui vivent enfin avec les humains, une héroïne justement humaine flic et sa coopération avec un incube… je me suis dit ouh lala, je vois le truc arrivé et en faite pas du tout !!!

Pas de romance entre eux, Diane ne tombe pas folle amoureuse d’un vampire ou autre créature !!

D’ailleurs ici, les créateurs surnaturelles ne se limitent pas qu’aux vampires mais bien d’autres que nous avons pas l’habitude de voir : des centaures, chacal, licorne, mi-animal mi-humain

Les petits points négatifs, c’est qu’on ne sait pas grand chose sur les personnages , sur leur vie…

Si dès le commencement du livre, il n’y a pas de préambule, nous sommes plongés directement dans l’action et le suspens, par la suite, je trouve qu’il manque d’interaction entre elle et les espèces, un peu plus d’action dans le déroulement de son enquête aurait été bien.

Malgré cela, j’ai apprécié l’histoire et j’avais hâte de savoir qui était derrière ces meurtres.

Je lirai le deuxième tome avec plaisir.

Je vous conseille ce livre surtout si vous aimez les enquêtes et le surnaturel !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s