collection infinity·Lecture perso·Les Chroniques de Lucie·MxM Bookmark·New Romance

#156 Le coup parfait Tome 1 – Marie Jordan

Chronique #156

  • Titre : Les frères Lucas
  • Maison d’édition : Collection Infinity (Bookmark)
  • Genre : New Romance
  • Nombres de tomes : 1/5
  • Nombres de pages :  394 pages
  • Date de parution : 13 Mars 2019
  • Prix : ebook : 5,99 € / broché: 18€
  • Note : 4/5
  • Résumé :  

« Cela ne devait durer qu’une nuit. Il n’était pas censé
bouleverser ma vie. »

Claudia Cooper
Gray Lucas est tout ce que je déteste chez un homme.
Arrogant, riche et privilégié, en plus d’être un séducteur invétéré.
C’est un sportif professionnel aux exploits légendaires – et je suis l’un d’entre eux.
Nous avons eu un coup d’un soir. Ce fut une nuit de débauche, de passion, exaltante et excitante, mais aussi une énorme erreur. Enfin… je crois.
Parce que plus je passe de temps avec lui et sa famille de fous, plus j’ai envie qu’il reste.
Mais les hommes ne restent jamais… n’est-ce pas ?

Gray
Dès l’instant où j’ai revu Claudia Cooper, les autres femmes ont cessé d’exister à mes yeux.
C’est une grande gueule, une dure à cuire et une vraie beauté. Elle est parfaite.
Je suis l’homme qu’il lui faut, le seul homme dont elle a besoin. Simplement, elle ne le sait pas encore.
J’ai une réputation de séducteur qui ne s’attache pas.
Là un soir, parti le lendemain.
Ce que Claudia ne sait pas encore, c’est que cette fois je ne veux pas juste une victoire. Je la veux, elle.

Prenez un homme habitué à obtenir ce qu’il désire.
Une femme qui a appris à ne plus rien désirer.
Une mère un peu dingue et une fratrie carrément extravagante…
Oh, et ajoutez une moufette pour pimenter tout cela…
Et vous obtiendrez peut-être le coup parfait.

AVERTISSEMENT :
Ce livre a beau parler de golf, il se pourrait que les plus belles prouesses sportives aient lieu dans la chambre…

J’ai acheté ce livre car on me l’avait conseillé à plusieurs reprises. J’ai donc sauté le pas et, pour ma part, je n’ai pas été déçue. Le style de l’auteur est simple, il va à l’essentiel, ne s’attarde pas sur des détails qui ne servent qu’à alourdir le récit. En somme, la plume est fluide.

Le tome 1 commence par la rencontre des deux personnages principaux : CC (Claudia Cooper) et Gray Lucas (surnommé aussi l’homme-crayon).
CC est garagiste. Premier bon point ; c’est une profession que je n’ai encore jamais rencontrée dans un livre. Casser les codes ainsi vous garantit une lecture unique. CC évolue dans son petit monde en tentant d’éviter au mieux la famille Riverton avec laquelle les échanges sont houleux et suscitent des interrogations. Au vu de son passé, CC a développé des craintes. S’engager avec Gray lui est donc inconcevable, non pas qu’elle ne veut pas, elle a tout simplement peur de ce qu’on pourrait penser d’elle. Je l’ai appréciée, même si des fois elle passait à côté des évidences qui sautent pourtant aux yeux du lecteur et des autres personnages. Des fois, elle a un côté rentre dedans que j’ai adoré et par moments, elle s’efface totalement, se soumet. Ce manque de combativité est typiquement ce qui peut m’agacer.

Parlons de Gray. Joueur de golf professionnel, il n’en reste pas moins un coureur de jupons invétéré. Le classique des romances, me direz-vous, mais pas vraiment. Il se rend compte très vite que CC est importante pour lui. Il ne se pose pas mille et une questions, il sait ce qu’il veut. Au moins, il ne tourne pas en rond ! C’est ce que j’ai aimé chez lui, ça change du schéma habituel que je peux lire. Faut dire que son humour aide beaucoup.

La relation entre CC et Gray va très vite. Je n’arrive pas à déterminer si c’est une bonne chose ou non. Je me dois de préciser qu’ils sont chauds comme des lapins et que les scènes de sexe peuplent le livre (je vous rassure, il n’y en a pas à chaque chapitre et certaines ne sont pas détaillées). Bonne ou mauvaise chose ? Cela dépendra de vos attentes. En ce qui me concerne, j’ai trouvé ça un peu trop redondant. Quand j’ai lu la dernière, j’avais envie que ça s’arrête.

Quant aux personnages secondaires, notamment la famille de Gray, ils embellissent l’histoire à cause de leur folie. Ils se chamaillent, parlent de sexe sans gêne. Ils sont tous complètement cinglés et j’ai eu plusieurs éclats de rire ! J’ai adoré ce côté décalé, qui permet de vous détendre. Quant aux Riverton, je les ai détestés. À toujours rabaisser CC, j’avais pitié d’elle.

L’histoire est quant à elle des plus simples, mais elle reste efficace puisque le livre se dévore sans que vous vous en rendiez compte. Gray doit se montrer irréprochable en vue des tournois de golf, sauf que tout part à vau-l’eau. La famille Riverton, elle, ne cesse de rejeter la faute sur CC, cherchant à la réduire en miettes. Les secrets de CC sur son passé restent au cœur de l’intrigue. Hélas, je ne peux pas m’étaler là-dessus sans vous dévoiler LA révélation.
J’ai aimé les situations cocasses, les échanges hilarants entre les personnages. J’ai adoré détester les Riverton. En revanche, j’ai un peu moins apprécié la vitesse à laquelle tout se passe. Pareil pour le dénouement, c’était un peu trop simple à mon goût. Cela dit, ça évite les longueurs et des passages peut-être plus lassants.

En bref, je recommande ce livre et compte bien me lancer dans la suite. Si vous aimez les romances avec des personnages qui vous feront rire, ce livre est fait pour vous. Foncez !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s