Auto-Edition·Lecture perso·Les chroniques de Caro·Romance Paranormale

#147 La meute Guardian Angels — Tome 5 : Liam – Virginie T

Chronique #147

  • Maison d’édition : auto-éditée
  • Genre : romance paranormal
  • Nombres de tome : 5/5
  • Nombres de pages :  310
  • Date de parution : 03/10/2020
  • Prix : 2.99€ / 10.90€
  • Note : 3/5
  • Résumé : 

Slave n’était pas ma compagne malgré le lien entre nous. Je le savais, mais je ne comprenais pas pourquoi. Puis Blood est arrivée. Je l’ai marqué comme mienne. Je suis prêt à traverser l’Enfer pour être avec elle. Seulement l’Enfer risque d’être le cadet de nos soucis. Le dénouement est proche. Les Guardian Angels le savent. La guerre gronde. Ce sera les dissidents ou nous et si nous perdons, cela sonnera la fin des fatels.

C’est mon premier ouvrage de Virginie T. Je cherchais un livre sur les loups-garous et je suis tombé sur celui-ci. Ça a beau être un tome 5, cela ne m’a pas du tout gêné dans ma lecture. Les protagonistes étant singuliers d’un volume à l’autre. La Plume est fluide et facile, un régal quand on lit cela en fin de journée.

Pour la couverture, ce n’est pas ce qui m’a attiré. C’est très amateur, mais fidèle aux autres volets de la saga.

Blood est une « fatel “ un être aux pouvoirs spéciaux, mais pour autant elle n’est pas supérieure bien au contraire vu qu’elle est traitée comme esclave par une horde de hyènes. J’ai beaucoup aimé cette différence, néanmoins beaucoup de malheur semble s’abattre sur elle, trop à mon goût. On sent que l’auteur cherche à toucher, créer l’émotion chez le lecteur. Mais à force la pitié n’a plus le même effet.

Liam est un loup-garou, il vit dans sa propre meute et pourtant les événements le forcent à cohabiter avec Blood et sa fille Lili.

J’ai beaucoup aimé ce rôle. Même si la part de loup n’a pas réellement de position ni de personnalité, cela ne m’a pas gêné. Je ne l’ai pas pris comme deux facettes, mais plus une seule avec un instinct d’animal. Amical, réfléchi et protecteur, il fait du bien à la mordue des loups que je suis. Un personnage cohérent sans avoir des hormones à la place du cerveau.

Leur romance est sous le signe d’âme sœur, comme il est de coutume dans cette catégorie. Mais elle a été bien construite. Pas trop rapide, mais logique avec le lien qui les unit. Lili, la fille de Blood apporte cette touche de tendresse qui m’a fait sourire à de multiples reprises. C’est une petite héroïne qui devient vite importante dans le récit, voire à prendre sa troisième place de personnage principal.

Dans l’ensemble, ce livre m’a plu. Même si j’ai eu des couacs. Les tragédies de Blood m’ont paru un peu trop nombreuses sans réel sens à l’histoire. Ce qui est dommage, car les questions de fond ont toutes été abordées. Aucune ombre ne vient tacher le scénario. Bien qu’un point de ‘ changement de nom ‘ semble tomber aux oubliettes en milieu de roman.

Ce qui m’a fait serrer les dents également c’est le dernier rebondissement. Ni à part prouver le sadisme de l’auteur, il n’a aucune réelle importance à l’histoire. Ce qui donne presque cette impression de fin bâclée.

C’est un livre qui néanmoins m’a captivé. Malgré ses points, il est très facile de visualiser les scènes et de se mettre dans la peau des protagonistes. Les personnages sont originaux et on se plaît à les découvrir, même les méchants. L’issue ouverte permet de s’imaginer la suite sans problème sur l’intrigue secondaire. C’est un livre que je conseille à tous ceux qui veulent lire une histoire tranquille avec une jolie romance.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s