Fantastique·Les Chroniques de Maria·Romance

#122 Lueur De Feu- Sophie Jordan

Chronique #122

  • Titre : Lueur de feu
  • Maison d’édition :Gallimard Jeunesse
  • Genre : fantastique
  • Nombres de tome :1/3
  • Nombres de pages :  336
  • Date de parution : 29 septembre 2011
  • Prix : 7.49 € /15.25 €
  • Note : 3/5
  • Résumé : 

Jacinda est une draki, une descendante des dragons. Et elle a le pouvoir de cracher du feu, ce qui fait d’elle le membre le plus précieux de son clan. Forcée de fuir son village avec sa mère et sa soeur jumelle, elle peine à s’adapter à sa nouvelle vie, loin des siens. L’unique lueur d’espoir lui vient de Will. Le beau, le mystérieux Will. Le seul qui parvienne à maintenir sa flamme intérieure éveillée, le seul qui lui permette de rester celle qu’elle est. Mais aussi celui qui pourrait causer sa perte…

Alors pour tout vous dire, j’ai lu ce livre hier.et oui je l’ai terminé en une journée car J’ai bien apprécié la plume de l’auteure et son style ,même si je l’ai trouvé un peu trop facile, mais il avait un bon flux qui permettait de feuilleter facilement les pages à une vitesse de tir rapide. De plus, je pensais que le monde qu’elle avait créé était légèrement plus original que les autres mondes paranormaux du moment. J’ai aimé toute l’idée de « draki », ça faisait une nouvelle intrigue qui était plus captivante que la plupart des idées de copie des loup-garou, alpha machin-truc, vampire et compagnie…Et au final ? Je n’ai pas aimé (boom), j’ai foncé dans un mur livresque.
d’accord ! Dans l’ensemble, ce n’était pas mal. J’ai lu bien pire. Comme j’ai dit l’histoire est différente, ce que j’ai vraiment aimé- je veux dire, un livre sur une fille qui descend des dragons? C’est super.Mais…
Je ne sais pas, il y avait juste des choses dans ce livre qui m’ont frustré. Ce n’est pas que je n’aime pas à 100% – mais je trouve que cette histoire avait du potentiel pour être beaucoup mieux, laissez-moi vous parler de l’histoire et de ce que j’ai aimé ou simplement pas aimé.


Jacinda est une « draki » – une descendante des anciens dragons fiers qui parcouraient autrefois la terre. Son espèce est maintenant une espèce en voie de disparition, car les chasseurs modernes capturent et tuent des draki pour leurs peaux précieuses. L’une des principales défenses du draki est qu’il peut se transformer en forme humaine afin de se fondre dans le monde humain. La meilleure chose à faire pour se protéger est de rester ensemble et de rester aussi cachés et isolés que possible …
Sonne comme le début d’une histoire de ouff, non ??Eh bien, n’espérez pas beaucoup.
Moi-même j’étais super excitée en lisant les premières pages. Jacinda et son amie Azure se faufilent pour se transformer en dragons scintillants et irisés et survoler les lacs et les montagnes, et j’étais en mode ‘seigneur! J’ai trouvé l’histoire du siècle, Cela va être une aventure fantastique le genre de seigneur des anneaux ,des dragons, de la magie et des batailles »
Ouais, pas tellement. Environ 10 pages plus tard, Jacinda et sa sœur Tamra sont dans une vieille voiture battue avec leur mère, échappant au dragon « Pride » pour une petite ville du Nevada.
Au revoir, monde magique.et Bonjour, histoire d’amour stéréotypée de lycée et d’adolescent angoissé.
C’est ce qui m’a le plus déçu est que cette folle aventure de dragon tourbillon bascule aléatoirement vers une école moderne près de Las Vegas.Je ne comprends pas. Pourquoi prendre une intrigue si étonnamment unique et la transformer en la définition du mot cliché? Qu’est-il arrivé à la mythologie du dragon / draki ?

Bon,les clichés y’en a à couper la lecture,ça part dans toutes les directions et y’a de tous :
L’héroïne unique et spéciale, tout le monde lui en veut du mal, tout le monde veut la tuer, la bimbo blonde du lycée qui lui veut du mal, le Bad boy méchant mais qu’elle veut quand même, le meilleur ami amoureux, le triangle amoureux blablabla… le cliché condensé du sciècle, ma parole
Ah en parlant d’amour, j’ai presque oublié notre héros. Bon lui ça va ça passe… Will. Encore une fois, il n’est pas horrible. Ce n’est pas ce qui y a de mieux ni de pire si vous voyez ce que je veux dire.
Oui, il le genre « je suis-mauvais-reste-loin-de-moi », tout beau et irrésistiblement mystérieux, et bien sûr Jacinda ne peut pas rester à l’écart. Puisque Will appartient à l’une des familles de chasseurs qui tuent des draki pour leur peau, c’était un bon conflit pour Jacinda dans l’ensemble, j’ai aimé Will. Sauf…
Les personnages secondaires, je les ai trouvé quasiment inexistant, des personnages fantômes.Tamra elle j’aurais au moins voulu la voir plus présente mais non …
L’histoire est bien, si on met de côté le fantastique et on la lit comme romance Ado les obstacles que nos deux amoureux affrontent ensemble les rendent très mignons.


Donc vous l’avez compris je ne recommande pas ce livre pour les amoureux du fantastique, mais si vous aimé les romance de lycée, l’histoire est vraiment intéressante. Et si ça vous intéresse je peux vous dire que cette auteure a des livres romances historiques magnifiques et super originaux (fan d’historique que je suis-je les ai presque tous lu).donc lancez-vous



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s