Les Chroniques d'Alaïne·Milady/Hauteville·Romance·service Presse

#121 Une douce odeur de pluie

  • Titre : Une douce odeur de pluie
  • Maison d’édition : Hauteville
  • Genre : Romance
  • Nombres de pages :  580 pages
  • Date de parution : 12 août 2020
  • Prix : ebook : 5,99€ / broché: 18.90€ / poche : 8.20€
  • Note : 4/5
  • Résumé : 

Le récit inoubliable de trois générations de femmes irlandaises face aux réalités de l’amour, du devoir et du lien exceptionnel qui unit les mères à leurs filles.

Lorsque Kate fuit son Irlande natale afin d’échapper aux tensions familiales, elle se fait une promesse, celle de toujours être une amie pour son enfant. Quinze ans plus tard, l’histoire semble pourtant se répéter : un gouffre immense s’est creusé entre Kate et sa fille Sabine. 
L’adolescente quitte Londres pour se rendre chez Edward et Joy, les grands-parents qu’elle connaît à peine.

Marquée par sa séparation douloureuse avec Kate, Joy se réjouit à l’idée de passer du temps avec sa petite-fille mais la réticence de cette dernière s’avère très vite décourageante. Bientôt, la curiosité de Sabine fait resurgir un secret de famille longtemps enfoui, et Joy doit enfin confronter son passé. Après tout, il est peut-être temps de guérir de vieilles blessures…

Je remercie les éditions Hauteville pour l’envoi de ce Service Presse numérique. 

Vous avez dû le constater, je suis fan de cette auteure donc quand on reçoit la liste des SP, je prends automatique un titre de Jojo Moyes au moins. Et cette fois-ci n’a pas fait exception. 

Dans ce livre assez conséquent, nous rencontrons trois générations de femmes : Joy, Kate et Sabine. Comme souvent, nous naviguons entre le passé et le présent. Le passé avec la rencontre de Joy et Edouard, mais aussi l’évolution de leurs relations, la naissance des enfants et pas que. Le présent avec les tourments de Sabine en tant qu’adolescente, de Kate en tant que mère célibataire, mais surtout les secrets de famille. Trois femmes en conflit, trois femmes fortes malgré les épreuves … 

Une histoire encore bouleversante que nous propose Jojo Moyes. J’aime toujours autant l’alternance entre le passé et le présent. Ici, il est question de guerre, de soutien, de femme soldat et ce fut vraiment intéressant. Pour autant, c’est surtout la découverte du secret familial qui m’a vraiment touché et qui montre la force de Joy.

J’ai beaucoup aimé Kate et Sabine. L’auteure nous dépeint régulièrement des héroïnes aux histoires difficiles, mais prêt à tout pour sa famille ou par amour. Bizarrement, ce lien entre les trois femmes m’a amplement suffit. Même si Thom est un personnage attachant, il est ne m’a pas totalement charmé. 

En réalité, nous pouvons parler de trois époques de trois femmes liées. Trois point de vue, trois voix pour nous expliquer le respect, les choix mais surtout comment un secret pour modifier les liens familiaux.

Les thèmes abordés sont beaux comme le devoir, la famille, mais surtout les liens familiaux, l’entraide et l’acceptation. Je n’ai pas réellement besoin d’argumenter et de décrire en détails l’intrigue. Il n’en a pas besoin et l’auteure non plus.

Je vous recommande comme à chaque fois cette histoire et Une douce odeur de pluie suit le même chemin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s