Les Chroniques d'Alaïne·Milady/Hauteville·Romance Contemporaine·service Presse

#108 Sous le même toit – Jojo Moyes

Chronique #108 

  • Titre : Sous le même toit
  • Maison d’édition : Hauteville
  • Genre : Romance dramatique
  • Nombres de tomes : One-shot
  • Nombres de pages : 405
  • Date de parution : 14 Avril 2018 (réédition de la couverture en 2020)
  • Prix : 5,99 € / 18,20 €
  • Note : 5/5

Résumé : Toutes les maisons de famille ont une histoire…

Une splendide saga familiale par l’auteur du best-seller Avant toi

« Le temps était clément, offrant cette lumière de début de printemps qui insuffle de la beauté jusque dans les décors les plus usés ; dehors, des hirondelles se chamaillaient bruyamment dans les haies. Sa première pensée lucide fut : « Cette maison est comme nous. Elle a été désertée, abandonnée. Maintenant, elle va veiller sur nous, et nous la ramènerons à la vie. »

Lorsque son mari meurt sans crier gare, lui laissant une montagne de dettes, Isabel Delancey doit radicalement changer de train de vie. Elle n’a d’autre choix que de déménager avec ses deux enfants pour s’installer à la campagne, dans une maison de famille délabrée. Tandis que les murs s’effritent autour d’eux, et que ses dernières économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle ne se doute pas que sa simple présence au village a réveillé de vieilles querelles… Les vies s’entrechoquent, et Isabel va découvrir que faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve est un combat de chaque instant.

Je remercie fortement les éditions Hauteville pour l’envoi de ce Service Presse. Deux titres de Jojo Moyes que je lis en quelques mois et je reprends vraiment goût à la plume si particulière de l’auteure.
Je suis partie à l’aveugle sur ce titre, le résumé me parlait mais sans plus et la couverture sans connaître l’histoire est quelconque. Une fois notre lecture finit, le titre et ce choix d’image est juste sublime.

Isabel est en deuil, voilà presqu’un an, qu’elle a perdu son mari dans un accident de voiture et elle n’arrive pas à sortir la tête de l’eau. Quand les soucis financiers s’annoncent, elle apprend qu’elle hérite d’une maison d’un parent éloigné. Elle qui pensait refaire sa vie se trompera sur toute la ligne. Quand la perte est insurmontable, quand la culpabilité vis-à-vis de nos enfants est trop forte et quand nos voisins ne sont pas aussi charmants qu’ils le prétendent, vers qui Isabel pourra réellement se tourner ?

Isabel est une artiste, elle n’a pas le même cœur, la même sensibilité qu’autrui. J’ai mis du temps à accepter cet aspect de sa personnalité quand je voyais son comportement avec ses enfants. Mais c’est en fait une femme avec un grand cœur et prête à tout pour le bonheur de ceux qu’elle aime. Sa vie si parfaite va se détériorer, sa naïveté va l’étourdir mais cela reste une héroïne forte et qui m’a beaucoup plus.

Comme chaque titre de Jojo Moyes, l’héroïne n’est jamais seule et ici nous côtoyons plusieurs personnages plus ou moins sympathiques. J’ai beaucoup aimé les « cousins » comme ils les appellent, mais aussi les enfants d’Isabel.Thierry a un traumatisme caché, quand on se rend compte que son blocage et beaucoup plus profond, notre cœur se serre pour lui et j’ai seulement eu envie de le prendre dans mes bras. Kitty est une jeune fille déjà très autonome et intelligente. Mais aussi Matt, Laura et Anthony qu’on voit évoluer à travers les chapitres et qui jouent les rebondissements. À vrai dire, le tournant que l’auteure a choisi pour Matt a été très surprenant et en tant que lectrice, j’ai beaucoup apprécié. J’aurais aimé une autre fin pour Laura mais en fait elle était prévisible. Byron est celui qui a fait battre mon cœur dès son apparition, son côté marginal, mystérieux mais aussi chevaleresque. Il m’aurait fait peur le bougre mais il m’a surtout beaucoup charmé.

C’est une histoire qu’on commence doucement mais qu’on ne peut plus lâcher au bout de quelques chapitres. On soupçonne des choses, mais on a envie de savoir comment cela va se terminer. Avec cette auteure, on est toujours tourmentés et on sait qu’on peut s’attendre à tout. Une fois les pages qui défilent et annoncent le mot fin, mon cœur s’est serré. L’univers et cette famille vont réellement me manquer. Moi qui pensais que me plonger dans un format papier de Jojo Moyes serait difficile, je me suis totalement trompé. Jojo Moyes a une plume magique, souvenez-vous en. Y goûter, c’est y succomber.

Ce titre est présenté comme une saga familiale, alors maintenant j’espère avoir une histoire avec Kitty comme personnage principale pourquoi pas ! Je pense que vous l’aurez compris, je vous conseille ce titre de tout mon cœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s