Les Chroniques de Thaïs·Romance

#94 Be my last dance – Avril Rose

Chronique #94

  • Maison d’édition : HQN
  • Genre : Romance
  • Nombres de pages : 375
  • Date de parution : 5 Août 2020
  • Prix : 6,99 €
  • Note : 3/5
  • Résumé :

Quand les sentiments sont plus forts que les cicatrices du passé…

Léonor n’a pas le choix. Elle a promis à sa mère qu’elle suivrait une thérapie de groupe, même si elle ne comprend toujours pas comment parler à des inconnus pourrait l’aider à surmonter le drame qu’elle a vécu. Et, pour faire de cette obligation un vrai calvaire, elle doit en plus le supporter, lui : Harvey. Ce jeune homme au regard envoûtant qui ne peut pas s’empêcher de la déstabiliser chaque fois qu’ils se voient. Pourtant, lorsqu’ils sont mis en binôme le temps d’un exercice pratique, Léonor découvre qu’il est peut-être plus sensible qu’il ne le laisse paraître, et que lui non plus n’a aucune envie d’être là. Alors qu’ils n’auraient jamais dû se rencontrer, ces réunions pourraient bien les rapprocher…

Une couverture et un résumé très prometteur qui ont suffi à me convaincre.

L’histoire démarre bien, Léonor, une jeune femme qui porte le poids d’une perte, se retrouve contre son gré dans un petit groupe de parole. Elle n’a pas envie d’être là et le fait sentir, elle se sent mal, les mots employés sont suffisants pour nous transmettre son mal-être, cette fêlure qu’elle calme avec l’alcool. C’est lors de ce rdv hebdomadaire qu’elle fait la rencontre de Harvey, un homme avec le même état d’esprit qu’elle, renfermé, agressif qui la fait sortir plus d’une fois de ses gonds. Alors je ne m’attendais pas à découvrir ce genre de « problème » le concernant car le résumé ne le mentionne pas, pourtant j’ai été agréablement surprise. J’aime ce genre de personnage, comment ce souci doit être appréhendé. Je préfère ne pas utiliser le terme exact pour ne pas vous permettre de garder la surprise. L’autrice a su gérer les émotions, et j’ai particulièrement apprécié les tacles que l’un et l’autre se renvoient. Du caractère malgré leur envie d’intérioriser, deux jeunes gens si semblables qu’il était obligatoire qu’une relation se créée. L’exercice qui leur est confié est bien trouvé, on entre doucement dans leurs espaces personnels. Il n’y pas de réactions exagérées, tout est bien placé et bien mené.

Puis l’histoire prend un nouveau tournant, grâce (ou à cause) de la détermination d’Harvey et notre Léo perd à nouveau pied. Heureusement que sa famille est présente, que ses amis ne sont jamais loin. Cette histoire parle de reconstruction, d’espoir, de désespoir mais surtout, elle montre que le soutien des proches et parfois d’inconnus n’est que le seul remède lorsque l’on se sent profondément mal.

J’ai aimé le message que cela renvoie par contre, j’avoue avoir été un peu déçu par certain points.

Effectivement, après avoir adoré l’entrée en matière, le revirement de situation arrive (trop)brutalement. J’aurais aimé plus de passages pour en venir à ce départ précipité, d’autant plus que la suite de l’histoire m’est apparue comme une succession d’évènements et surtout, de mois écoulés. J’ai été surprise à la fin de voir que deux ans étaient passés car je ne les ai pas ressentis au fil de ma lecture, ce qui m’a laissé une sensation de manque. Comme si j’avais loupé quelque chose. Léo est à la fois forte et complètement perdue. Une attitude compréhensible mais qui parfois, nous amène à perdre de notre sympathie. Ce n’était heureusement qu’à de brefs instants, cependant suffisant pour me perdre un peu lors de cette lecture.

Autant les personnages principaux sont intéressants, autant les secondaires l’étaient presque davantage. Ils apportent tout ce qu’il faut pour que l’histoire prenne tout son sens, ils m’ont fait rire, m’ont touchée, je les ai adorés. Ils méritent vraiment une mention spéciale, chacun d’entre eux.

En somme, un bon moment mais une histoire que je ne garderai probablement pas en tête.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s